Vous lisez J'ai mon voyage!

' Une stratégie gagnante récompense tout le monde' - Alexis von Hoensbroech chef de la direction de Westjet



Alexis von Hoensbroech, chef de la direction de Westjet
Alexis von Hoensbroech, chef de la direction de Westjet
Westjet publie dans son site un article signé par le chef de la direction, Alexis von Hoensbroech, qui signale notamment le retour pour les westjetters de la participation aux bénéfices de l'entreprise et cela, pour la première fois depuis la pandémie.

Par Alexis Von Hoensbroech

'' Nous avons franchi aujourd’hui une étape importante à l’interne chez WestJet, en célébrant le retour de la participation aux bénéfices pour la première fois depuis la pandémie. Le partage des profits est synonyme de la culture de WestJet depuis 27 ans, ce qui signifie qu’une partie des profits est distribuée entre les WestJetters en reconnaissance de la contribution de chacun à notre succès.

Les trois premiers trimestres de cette année ont dépassé nos bénéfices de 2019, avant la pandémie, et je ne pourrais pas être plus fier de célébrer et de féliciter l’équipe pour l’excellent travail qui a mené à un retour aux bénéfices.

Élan et optimisme prudent pour 2024

Nous devons ce succès à quelques facteurs qui vont au-delà de notre équipe de premier ordre. D’abord et avant tout, nous avons un modèle d’affaires solide et durable, peaufiné pour répondre aux besoins des voyageurs canadiens. Les Canadiens se réjouissent de nos investissements dans les collectivités que nous desservons, et nous avons l’intention de poursuivre sur cette lancée, en tirant parti de notre stratégie visant à élargir la connectivité aérienne abordable et accessible d’un océan à l’autre.

Cette année a également été particulièrement positive en ce sens que nous avons bénéficié de la dynamique du marché. Au sortir de la pandémie, les Canadiens étaient prêts à voyager, et cette demande refoulée s’est traduite par l’un des meilleurs environnements économiques que j’aie jamais vus pour les compagnies aériennes.

Si l’année 2023 a été favorable et a ouvert la voie à un retour à la rentabilité, nous restons prudemment optimistes quant à nos perspectives pour 2024. Les mêmes défis en matière de coûts propres au Canada se poursuivront, alors que l’économie s’affaiblit et que la hausse des taux d’intérêt nous rattrape tous, mais nous avons pris un élan considérable à l’aube de la nouvelle année.

Nous sommes en pleine croissance, tant dans l’aéronautique que dans les talents. Nous avons le plus important carnet de commandes d’avions à fuselage étroit au Canada et nous envisageons d’en ajouter davantage.

Les professionnels de l’aviation les plus talentueux au Canada sont à l’origine de cette croissance de la flotte. En plus des plus de 2 000 personnes embauchées en 2023 dans tous les domaines de notre entreprise, nous avons franchi un cap important cette année avec des cours de formation de pilotes complets et plus de candidats que nous ne pouvons en embaucher. Nous constatons également un succès remarquable parmi les nombreuses équipes qui soutiennent nos opérations, en particulier parmi nos mécaniciens dévoués, les membres du personnel de cabine, les équipes du centre de contact et les aéroports qui se présentent qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, pour soutenir notre compagnie aérienne et nos clients.

Notre stratégie visant à devenir le chef de file de l’Ouest canadien et le champion national des loisirs fonctionne. Notre chiffre d’affaires au cours du plus récent trimestre a été le plus élevé de notre histoire. Nous disposons d’un bilan solide et d’un confortable coussin de liquidités. Cela ne devrait pas surprendre ceux qui ont observé la façon dont nous avons géré nos finances pendant la COVID, car nous sommes peut-être la seule compagnie aérienne d’envergure à l’échelle mondiale à ne pas accepter de prêts gouvernementaux, ni à émettre d’actions ou de titres de créance de quelque nature que ce soit pendant la pandémie.

Notre approche en matière de gestion responsable de nos finances va au-delà de notre capacité à redonner à nos WestJetters. Cela nous permet d’accélérer notre croissance, tout en demeurant abordables et fiables pour les millions de Canadiens qui voyagent avec nous chaque année. Et nous avons l’intention de continuer à le faire, en faisant de l’aviation un élément essentiel de l’économie canadienne.

Nous travaillerons d’arrache-pied pour rester allégés, améliorer notre avantage en termes de coûts par rapport à nos concurrents et accélérer notre croissance. À la suite de la pandémie, nous avons vu plus de 60 compagnies aériennes dans le monde disparaître et ne jamais revenir et, dans un pays où le transport aérien est si essentiel, nous avons travaillé à la conception de notre modèle d’affaires pour nous permettre de rester rentables au cours des quatre trimestres. Les modèles d’affaires qui gagnent de l’argent certains mois et en perdent d’autres auront plus de mal à survivre, et nous avons vu la dure réalité de cette situation pendant la pandémie.

Alexis von Hoensbroech, chef de la direction, en compagnie de Chris Burley, président du conseil d’administration du Groupe WestJet, et de Mike Scott, vice-président exécutif et chef de la direction financière du Groupe WestJet

Plus de choix et d’abordabilité en 2024 et au-delà

En ce qui concerne les tarifs aériens abordables, je continue de recevoir des questions sur notre stratégie de transporteur à très bas prix (ULCC), suite à l’intégration de Swoop. Je suis fermement convaincu que le modèle de la CHLC est fortement contesté au Canada, compte tenu de son vaste territoire, de sa faible population et du coût élevé de l’infrastructure de transport aérien. Nous avons essayé et appris beaucoup de choses de Swoop. Une fois que vous avez dépassé les 10 avions ULCC, vous êtes obligé d’exploiter des marchés plus petits qui ne prennent pas en charge un avion complet rempli de capacité ULCC. D’autres ont essayé et échoué, et certains essaient encore et nous mettent au défi. Lisez mon article précédent : https://www.linkedin.com/pulse/how-provide-affordable-flying-canada-westjet/

Notre stratégie d’ajout de tarifs et de produits de type ULCC à bord de nos avions de grandes lignes est conçue pour nous donner la souplesse nécessaire pour desservir tous les Canadiens, même ceux qui sont très sensibles aux prix, et ce, de manière rentable. Une fois qu’il sera lancé au cours de la nouvelle année, nous aurons un produit de type ULCC à bord de notre flotte existante de 180 avions. Cela nous permet d’offrir facilement une capacité ULCC équivalente de 50 Boeing 737, tout en offrant à chaque marché une offre de taille appropriée. Au fur et à mesure que nous recevrons les livraisons de nos avions MAX10, à compter de l’année prochaine, nous bénéficierons d’un avantage imbattable en termes de coût par siège, car ces avions offrent le plus grand nombre de sièges de tous les avions à fuselage étroit au Canada, avec 212 sièges.

Le dernier élément de cette stratégie est l’intégration de Sunwing Airlines et du complément parfait du Groupe Vacances Sunwing en tant que voyagiste de notre entreprise. Cette année, un voyage sur deux entre le Canada et le marché des Caraïbes latines se fera à bord d’un avion du Groupe WestJet. Du côté des voyagistes, un forfait vacances sur deux vendu au Canada sera vendu par l’entremise des différentes marques qui composent notre Groupe Vacances Sunwing. Cela nous donne l’envergure et la présence sur le marché nécessaires pour offrir les vacances les plus attrayantes aux Canadiens. Cette acquisition est de la plus haute importance pour notre stratégie. Je sais que l’intégration est un lourd fardeau pour nos employés, heureusement, à partir de maintenant, nous n’avons plus ni besoin ni appétit pour d’autres acquisitions.

L’œil sur le prix

Lors de notre plus récent sommet sur le leadership, j’ai présenté les nombreux éléments qui sont réunis pour ramener WestJet à la rentabilité et faire progresser notre succès. Je ne pourrais pas être plus enthousiaste à l’idée de voir cela se concrétiser. L’acquisition de Sunwing était la pièce manquante à la réalisation de notre stratégie visant à devenir le chef de file dans les marchés que nous desservons.

Nous sommes engagés dans une aventure passionnante, et bien qu’il reste encore beaucoup de travail à faire alors que nous intégrons Sunwing Airlines à WestJet et modernisons notre entreprise, le cap est fixé. Nous savons où nous allons, nous maintenons notre objectif de réduire nos coûts, nous avons le carnet de commandes nécessaire pour assurer notre croissance et nous avons l’équipe de compagnies aériennes et de voyagistes la plus compétente au pays. Aujourd’hui, c’était une célébration exceptionnelle du succès pour le Groupe WestJet. Nous avons un œil sur le prix et nous ne faisons que commencer. ''

Alexis von Hoensbroech, chef de la direction

( Source : Westjet)

Lundi 27 Novembre 2023 - 09:13



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter