Vous lisez J'ai mon voyage!

Air Canada annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de 2021



Air Canada annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de 2021
Air Canada a présenté aujourd'hui ses résultats du deuxième trimestre de 2021.

• Produits d'exploitation de 837 M$, en hausse de 310 M$ ou de 59 % par rapport au deuxième trimestre de 2020.

• BAIIDA1) (bénéfice avant intérêts, impôts et dotation aux amortissements), compte non tenu des éléments particuliers, négatif de 656 M$, comparativement au BAIIDA (compte non tenu des éléments particuliers) négatif de 832 M$ enregistré au trimestre correspondant de 2020.z

• Perte d'exploitation de 1,133 G$ contre une perte d'exploitation de 1,555 G$ au deuxième trimestre de 2020.

• Épuisement du capital net1) de 745 M$, soit une moyenne d'environ 8 M$ par jour.

• Liquidités non soumises à restrictions de près de 9,8 G$ au 30 juin 2021.


« La pandémie de COVID-19 a continué de plomber Air Canada et le secteur du transport aérien canadien au deuxième trimestre, et nos résultats témoignent de ses conséquences sur les voyages. Comme ils l'ont toujours fait, nos employés ont bien pris soin de nos clients afin de les amener à destination de façon sécuritaire, et ont continué d'assurer une gestion prudente de notre entreprise. Je tiens à les remercier pour leur dévouement, leur créativité et leurs efforts remarquables dans ce contexte particulièrement ardu et complexe, a indiqué Michael Rousseau, président et chef de la direction d'Air Canada.

« Nous nous réjouissons de l'augmentation des taux de vaccination et du récent assouplissement accru, fondé sur des données scientifiques, des restrictions des déplacements au Canada. L'élimination de la période de mise en quarantaine pour les Canadiens entièrement vaccinés revenant au pays et la levée d'autres restrictions de déplacements annoncées en juin ont entraîné une augmentation considérable des réservations. Nous prévoyons que cette tendance s'accentuera davantage dans la foulée de l'annonce du 19 juillet faisant état de modifications à venir encourageantes portant sur les restrictions de déplacements au Canada. Nos employés et nos autres parties prenantes peuvent se féliciter des tendances favorables qui se dessinent pour le secteur et de la nette amélioration des perspectives que nous constatons pour notre société aérienne. Nous continuerons toutefois, comme toujours, à gérer notre structure de coûts et notre situation financière de façon très prudente, a poursuivi M. Rousseau.

« Notre taux d'épuisement du capital au deuxième trimestre s'est établi en moyenne à environ 8 M$ par jour, soit une amélioration par rapport aux projections antérieures de 13 M$ à 15 M$. Nous attribuons cette progression à la hausse des réservations et au fait que nous continuons de maîtriser efficacement les coûts. À la clôture du trimestre, nous disposions de liquidités non soumises à restrictions de près de 9,8 G$. Dans les pays où la réouverture est plus avancée qu'au Canada, l'assouplissement des restrictions de déplacements favorise non seulement les voyages, mais accroît aussi la demande à l'égard du transport aérien en plus de stimuler grandement l'activité économique en général. La tendance actuelle qui se dégage relativement à nos réservations semble en être la preuve. De plus, le récent assouplissement des restrictions de déplacements, fondé sur des données scientifiques, permet aux clients de se déplacer tout en leur procurant la confiance nécessaire pour planifier des projets de voyage. Compte tenu de l'ensemble de ces facteurs, nous pouvons affirmer avec optimisme que nous sommes désormais à un tournant et nous nous attendons à constater sous peu une remontée financière, comme en témoigne notre projection de 3 M$ à 5 M$ par jour au chapitre du taux d'épuisement du capital pour le troisième trimestre.

« Nous sommes prêts à accueillir de nouveau nos précieux clients en plus grand nombre et avons hâte de leur montrer les nombreuses améliorations que nous avons apportées afin de rendre leur trajet encore plus agréable. Je suis absolument convaincu qu'Air Canada émergera encore plus forte de cette crise pour ensuite atteindre des sommets inégalés », a conclu M. Rousseau.

Faits nouveaux pour le deuxième trimestre

Capacité et réseau

Au deuxième trimestre de 2021, Air Canada a relevé la capacité exprimée en SMO de 78 % en regard du deuxième trimestre de 2020 (ce qui représente une réduction de 86 % par rapport au deuxième trimestre de 2019).

Le 14 juin 2021, Air Canada et Air Canada Cargo ont annoncé une liste initiale des liaisons prévues pour les avions-cargos 767-300ER de Boeing qui doivent entrer en service vers la fin de 2021. Depuis mars 2020, Air Canada a assuré plus de 10 000 vols tout-cargo au moyen de gros–porteurs de passagers, notamment certains appareils 777 de Boeing et A330 d'Airbus convertis temporairement. L'espace de chargement de fret des avions convertis a été accru grâce au retrait de sièges de la cabine passagers.

Le 15 juin 2021, Air Canada a annoncé son horaire de la saison estivale de pointe en vue de desservir un total de 50 destinations canadiennes d'un océan à l'autre. L'horaire a été élaboré de façon à appuyer la relance économique du Canada et à soutenir les secteurs du tourisme et de l'hôtellerie durant la saison estivale, qui est cruciale. Figurent à l'horaire, l'inauguration de trois liaisons, le rétablissement de certaines liaisons régionales et des gros-porteurs offrant les classes Signature Air Canada et Économique Privilège sur certaines lignes transcontinentales. Au deuxième trimestre de 2021, Air Canada a également publié son horaire international pour l'été 2021, annoncé l'accroissement de sa desserte d'Hawaii pour l'hiver 2022 et, le 18 juin 2021, elle a inauguré sa liaison Montréal-Le Caire.

Le 19 juillet 2021, Air Canada a dévoilé son horaire d'été transfrontalier, qui comprend 55 dessertes et 34 destinations aux États-Unis, soit jusqu'à 220 vols quotidiens entre les États-Unis et le Canada. Le nouvel horaire coïncide avec l'assouplissement des restrictions des déplacements entre les deux pays à partir du 9 août 2021, ainsi que la suppression des exigences de quarantaine dans un hôtel désigné pour tous les voyageurs, l'assouplissement des exigences en matière de tests pour les Canadiens qui se rendent aux États-Unis pour moins de 72 heures, et l'autorisation pour les citoyens et les résidents permanents des États-Unis entièrement vaccinés d'entrer au Canada pour des voyages non essentiels, entre autres mesures.

Financement et situation de trésorerie

Au deuxième trimestre de 2021, Air Canada a conclu les opérations de financement suivantes :

• Le 12 avril 2021, Air Canada a conclu avec le gouvernement du Canada (par l'intermédiaire de la Corporation de financement d'urgence d'entreprises du Canada) une série d'accords de financement par instruments d'emprunt et de capitaux propres qui lui donne accès à des liquidités maximales de 5,879 G$ par l'intermédiaire du Crédit d'urgence pour les grands employeurs (« CUGE »). Le montage financier prévoit des prêts entièrement remboursables dont Air Canada se prévaudrait selon ses besoins. Il prévoyait également un placement en titres de capitaux propres d'un produit brut de 500 M$, visant des actions d'Air Canada au prix de 23,1793 $ l'action, ainsi qu'un total de 14 576 564 bons de souscription visant l'achat d'un nombre équivalent d'actions d'Air Canada, sous réserve des ajustements habituels, au prix d'exercice de 27,2698 $ l'action au cours d'une période de 10 ans; 50 % des bons de souscription sont acquis parallèlement à la mise en place des facilités de crédit, et les 50 % restants seront acquis proportionnellement aux éventuels montants qu'Air Canada pourrait utiliser en vertu des facilités de crédit non garanties (à l'exclusion de la facilité de crédit affectée au remboursement des billets). Pour un complément d'information sur ces accords, se reporter à la rubrique « Aperçu général » du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021 d'Air Canada.

• Le 15 avril 2021, Air Canada a remboursé une tranche de 400 M$ US sur les billets (non garantis) de premier rang à 7,750 % arrivés à échéance.

• Le 19 juillet 2021, Air Canada a annoncé avoir lancé la syndication d'un nouveau prêt à terme B garanti de premier rang devant arriver à échéance en 2028 (le « prêt à terme ») et avoir réalisé la syndication d'une nouvelle facilité renouvelable garantie de premier rang devant arriver à échéance en 2025 (la « facilité renouvelable » et, avec le prêt à terme, les « facilités de crédit garanties de premier rang »). Sous réserve des conditions du marché et d'autres conditions, Air Canada entend réaliser des opérations de refinancement visant un produit brut total d'environ 5,35 G$ US, qui comprendront la conclusion des facilités de crédit garanties de premier rang. Le produit du prêt à terme est destiné à financer i) le refinancement des billets garantis de premier rang à 4,75 % de la Société échéant en 2023 et des billets de deuxième rang à 9,00 % de la Société échéant en 2024, ii) le refinancement de la dette de la Société aux termes de la convention de prêt datée du 6 octobre 2016 et composée d'une facilité de prêt à terme B syndiquée garantie en dollars américains et d'une facilité de crédit renouvelable syndiquée garantie en dollars américains, et iii) le fonds de roulement et d'autres besoins généraux d'Air Canada et de ses filiales. Le produit de la facilité renouvelable est destiné à financer le fonds de roulement et les autres besoins généraux d'Air Canada et de ses filiales. Air Canada examinera plusieurs sources de financement lors de l'évaluation de ces opérations de refinancement. La conclusion des facilités de crédit garanties de premier rang devrait avoir lieu au cours de la seconde moitié du mois d'août 2021, sous réserve de l'obtention des engagements des prêteurs, des conditions du marché et des conditions de clôture habituelles.

Récapitulatif financier du deuxième trimestre de 2021

Air Canada a inscrit une perte nette de 1,165 G$, soit une perte par action – résultat dilué de 3,31 $ au deuxième trimestre de 2021, contre une perte nette de 1,752 G$, soit une perte par action – résultat dilué de 6,44 $ au deuxième trimestre de 2020.

Au deuxième trimestre de 2021, par suite du relèvement de 78 % de la capacité en glissement annuel, les charges d'exploitation se sont établies à 1,970 G$, en baisse de 112 M$ ou de 5 % par rapport à la période correspondante de 2020.

Au deuxième trimestre de 2021, les flux de trésorerie nets affectés aux activités d'exploitation se sont établis à 1,377 G$, soit une détérioration de 126 M$ par rapport au trimestre correspondant de 2020 en raison d'une contraction du fonds de roulement principalement imputable aux remboursements de billets de 997 M$, en partie compensée par une amélioration des produits passages perçus d'avance. En outre, la diminution des flux de trésorerie affectés aux activités d'exploitation s'explique notamment par un accroissement des coûts de restitution en fin de bail par rapport au trimestre correspondant de 2020.

Au deuxième trimestre de 2021, l'épuisement du capital net s'est établi à 745 M$ (soit une moyenne d'environ 8 M$ par jour), une amélioration par rapport aux prévisions de la direction de l'ordre de 13 M$ à 15 M$ par jour en moyenne indiquées dans le communiqué d'Air Canada du 7 mai 2021. Le BAIIDA au deuxième trimestre a été supérieur aux prévisions du fait principalement de la bonne maîtrise des coûts qui se poursuit et des ajustements rapides de la capacité en fonction de la demande du marché. Cet écart du BAIIDA représente une tranche de 2 M$ par jour de la variation favorable de l'épuisement du capital net. Le fonds de roulement a quant à lui contribué à hauteur de 2 M$ par jour à la variation favorable, et était attribuable principalement à l'augmentation des produits passages perçus d'avance par rapport aux prévisions, ainsi qu'à la solide gestion en cours des créances clients et d'autres éléments du fonds de roulement. Qui plus est, les dépenses d'investissement ont été inférieures aux prévisions durant le trimestre à l'étude, du fait en partie de l'appréciation du dollar canadien.

Perspectives

Air Canada prévoit accroître d'environ 85 % sa capacité exprimée en SMO au troisième trimestre de 2021 par rapport à la période correspondante de 2020. Au troisième trimestre de 2021, en regard de la période correspondante de 2019, la capacité devrait être inférieure d'environ 65 %. La Société continue d'ajuster de manière dynamique la capacité et de prendre les autres mesures nécessaires, compte tenu notamment des directives de santé publique, des restrictions de déplacements ainsi que de la demande du secteur passagers.

Air Canada prévoit que l'épuisement du capital net s'établira dans une fourchette de 280 M$ à 460 M$ (soit entre 3 M$ et 5 M$ par jour, en moyenne) au troisième trimestre de 2021. Cette prévision de l'épuisement du capital net tient compte de dépenses d'investissement, déduction faite des opérations de financement, de 2 M$ par jour et de coûts liés aux obligations locatives et au service de la dette de 4 M$ par jour. Cette prévision de l'épuisement du capital net pour le troisième trimestre de 2021 ne tient pas compte du reliquat prévu des remboursements admissibles de billets non remboursables traités par suite du changement, annoncé le 12 avril 2021, apporté à la politique de remboursement à l'égard des vols touchés par la pandémie de COVID-19. En effet, ces remboursements sont admissibles aux prélèvements sur la facilité de crédit affectée au remboursement des billets de 1,404 G$, accordée par le gouvernement du Canada. C'est pourquoi ces remboursements n'ont de manière générale aucune incidence sur la situation de trésorerie d'Air Canada, jusqu'à concurrence du plafond de 1,404 G$ de la facilité.

En avril 2021, Air Canada a commencé à offrir aux clients admissibles, soit ceux qui ont acheté des billets non remboursables pour des voyages à compter du 1er février 2020, mais n'ont pas voyagé, l'option d'obtenir un remboursement selon le mode initial de paiement. Le 10 juin 2021, Air Canada a reporté au 12 juillet 2021 la date limite des demandes de remboursement aux termes de sa politique de remboursement liée à la pandémie de COVID-19. À la fin du deuxième trimestre, Air Canada avait remboursé 997 M$, et elle prévoit verser un autre montant d'environ 200 M$ au troisième trimestre, ces sommes étant admissibles à des prélèvements sur la facilité de crédit affectée aux remboursements de 1,404 G$ accordée par le gouvernement du Canada.

Pour un complément d'information sur la politique de remboursement liée à la pandémie de COVID-19, se reporter à la rubrique « Aperçu général » du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021 d'Air Canada et visiter le site Web d'Air Canada à aircanada.com.

Plus d'Info

Vendredi 23 Juillet 2021 - 10:15



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter