Recherche sur le site















L'AAVQ demande à Québec d'officialiser la pratique des crédits-voyages


Communiqué de l'AAVQ

L'AAVQ demande à Québec d'officialiser la pratique des crédits-voyages
L’Association des agents de voyages du Québec (AAVQ) a formellement demandé à Québec d’amender le Règlement sur les agents de voyages afin d’officialiser la pratique des fournisseurs ou voyagistes d’offrir un crédit voyage en cas d’évènement de force majeure.

Compte tenu de la pandémie de COVID-19, des fermetures des frontières de nombreux pays, de mises en quarantaine de voyageurs et de l’Avertissement de niveau 3 du Gouvernement du Canada, plusieurs fournisseurs et voyagistes offrent aux clients des crédits- voyages en guise de compensation. Ces évènements de force majeure empêchent les agents de voyages et les voyagistes d’exécuter leurs obligations envers les clients et l’AAVQ estime juste et à propos l’offre de crédits- voyage dans ces circonstances exceptionnelles.


24/03/2020



Les lauréats du Gala des trophées Uni-Vers 2019 sont ....

Les lauréats du Gala des trophées Uni-Vers 2019 sont ....
Hier (23 octobre) se tenait la 7ème édition du Gala des Trophées Uni-Vers au théâtre Paradoxe.

''Cette année encore, le Gala des Trophées Uni-Vers a permis de rassembler tous les acteurs de l’industrie. Nous nous réjouissons, encore une fois cette année, de voir combien l’industrie du voyage aime se retrouver et célébrer. Au nom de l’AAVQ, je remercie tous nos commanditaires, plus nombreux d’année en année : votre soutien a fait la différence. Merci également aux nombreux conseillers et agents de voyages qui étaient présents dans la salle. Je remercie enfin Aurore Bonvalot, Directrice générale de l’AAVQ, ainsi que notre agence organisatrice, Collectionneurs de Voyages, pour toute son implication et d’avoir fait de ce 7ème Gala des Trophées Uni-Vers un véritable succès ! Bon salon du SITV et à l’année prochaine pour une 8ème édition! '' -
Propos recueillis de Moscou Côté, Président de l’AAVQ.

Voici la liste des lauréats.

23/10/2019



Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

12 bonnes raisons de faire un saut à Key West et dans les Keys



En décapotable  sur la route. Crédit : Andy Newman/Florida Keys News Bureau
En décapotable sur la route. Crédit : Andy Newman/Florida Keys News Bureau
Par Natalie Sicard-------- Avant ou après une croisière au départ de Miami, un court séjour dans les Keys est une option idéale et facilement accessible pour découvrir une autre facette de « l’État ensoleillé ». Et on tombe vite sous le charme de l’atmosphère décontractée et artistique de Key West et des autres îles de cet archipel qui s’égrènent dans le golfe du Mexique au sud de la Floride. Pour un petit air des Caraïbes, cap sur « the Southernmost Point » le point le plus méridional des États-Unis continentaux.

Le pont de 7 miles. Crédit : Andy Newman/Florida Keys News Bureau
Le pont de 7 miles. Crédit : Andy Newman/Florida Keys News Bureau

Les Keys vues du hublot
Les Keys vues du hublot
1. D’en haut ou d’en bas : la vue est de toute beauté!
Depuis Miami, on compte environ 3h30/4h de route jusqu’à Key West au kilomètre zéro de la route fédérale US 1, « l’Overseas Highway ». Cheveux au vent en décapotable (un classique) on file d’une île à l’autre en traversant les 42 ponts qui les relie dont le célèbre « pont de sept milles » (11 km) en admirant la mer de chaque côté. En avion (50 minutes de Miami à Key West), la vue aérienne sur cette ligne de terre et de béton qui s‘avance dans la mer est pas mal non plus! On peut aussi prendre un ferry depuis Fort Myers (3h30). Il y a un service de navette très efficace entre l’aéroport de Miami et les Keys. 2 ou 3 jours suffisent pour voir le maximum des Keys et s’imprégner de la douceur de vivre de ce paradis pour pêcheurs et amants de la nature.

Le bar Sloppy Joe's, le préféré d’Hemingway et le Conch Train qui fait le tour des attractions de l’île. Crédit : Bob Krist/Florida Keys News Bureau
Le bar Sloppy Joe's, le préféré d’Hemingway et le Conch Train qui fait le tour des attractions de l’île. Crédit : Bob Krist/Florida Keys News Bureau
2. La Dolce Vita et le sens de la fête typique à Key West
Cette petite municipalité de 26 000 habitants, aux rues bordées de coquettes maisons en bois, un héritage cubain datant de la fin du XIXe siècle où des coqs se promènent en liberté, arbore fièrement sa douceur de vivre et sa bohème. La plupart des cafés, restos et boîtes de nuit de l’artère principale, la rue Duval, commence à jouer des bands live en après-midi et jusqu’à 4hrs du matin. Beaucoup trop tôt pour fermer en pensent les «conchs» (conques- du mollusque péché ici), le surnom des natifs de Key West, de bons vivants! « We are laid back! » claironnent-ils.

Au restaurant Latitudes Sunset
Au restaurant Latitudes Sunset

Key Lime Colada
Key Lime Colada
3. Admirer les couchers de soleil
Les Keys sont reconnus pour le magnifique spectacle quotidien qu’offre le coucher de soleil. Le lieu de rassemblement, à Key West, en compagnie de musiciens et d'amuseurs publics, est au Pier du Mallory Square. Pour une expérience optimale, on prend le ferry (10 minutes et gratuit) pour la petite île au large où se trouve un Resort 5 étoiles et son restaurant Latitudes Key West Restaurant. Devant une vue sublime sur le golfe du Mexique, on y sirote un Key Lime Colada. Nul besoin de passer la nuit dans l’une de ses suites luxueuses, à moins d’une nuit de noces! On parle de 1000$ la nuitée!

4. La maison d’Hemingway : un must
Key West a attiré bon nombre de célébrités et d’écrivains, c’est bien connu. Hemingway et Tennessee Williams ont écrit une grande partie de leur œuvre ici tout comme les auteurs québécois Michel Tremblay et Marie-Claire Blais. Visiter la maison d'Hemingway, une belle demeure de style colonial espagnol, où l’écrivain a vécu de 1931 à 1940 est un must. Et pas seulement pour le plaisir de zieuter son bureau de travail! On y découvre les magnifiques lustres en verre que sa seconde épouse, Pauline, avait fait venir de Paris; la piscine taillée dans le corail qui lui avait coûté «une beurrée» - 20 000 $ - et les chats « à six griffes » qui y règnent encore en rois!

Le bureau d’Hemingway. Crédit : Fla-Keys
Le bureau d’Hemingway. Crédit : Fla-Keys

La Key Lime Pie du Blue Heaven
La Key Lime Pie du Blue Heaven
5. Déguster la fameuse Key Lime Pie
Meringue ou crème fouettée? Key West est un paradis pour les amateurs de cette tarte au citron vert typique des Keys. Chez Kermit’s , le proprio vous racontera même la petite légende : un pécheur vers 1800 aurait ajouté du jus de citron à une conserve de lait condensé… Résultat : un dessert délicieux! Il existe deux écoles : meringue ou crème fouetté et tous les restos offrent leur recette. Au café Blue Heaven, dans « Bahama Village », où dans la cour, au mobilier de style 50’s, les poules se promènent, on la déguste avec meringue à toute heure du jour. C’est que l’endroit offre un « Breakfast Club » pour les fêtards souhaitant se sucrer le bec en sirotant une bière dès 8h le matin… On goûtera aussi à leur fameux BLT au homard et bacon. Décadent!

Key West First Legal Rum Distillery
Key West First Legal Rum Distillery
6. Une rhumerie qui vaut le détour
Comme partout dans les Caraïbes, on trouve une distillerie de rhum à visiter… Celle de Key West First Legal Rum Distillery vaut vraiment la visite. Située dans une ancienne usine d'embouteillage de Coca-Cola (1903) et un bar datant de la période pré- prohibition, c’est la première distillerie dans les Keys. Le proprio ultra sympa fait lui-même la visite, nous racontant une foule d’anecdotes. Leur meilleur vendeur est le rhum « Bad Bitch Spanish Marie », un rhum vieilli en fûts de chêne de pinot noir, en l’honneur d’une certaine Marie, une cubaine venue se marier dans les Keys et qui ajoutait du vin rouge dans son rhum! Vous avez le ton de l’endroit!

La boutique de sandales en cuir Kino
La boutique de sandales en cuir Kino

Un flamant dans la serre du Conservatoire de papillons
Un flamant dans la serre du Conservatoire de papillons
7. Faire la fête ou du shopping sur la Duval
Cette rue animée de jour comme de soir, regorge de galeries d’art, petites boutiques coquettes, et autant de bonnes adresses pour faire des emplettes, dont plusieurs entrepôts de chaussures et un entrepôt Banana Republic. À ne pas manquer, dans une petite rue transversale, la boutique Kino : unique en son genre et fondée par le cubain Roberto “Kino” Lopez dans les année 60. Les sandales en cuir y sont toutes fabriquées à la main et vendues à un seul prix : 15$! Si populaire, ils livrent à travers le monde entier, à coup de 15 paires à la même adresse!

8. Des activités pour toute la famille
Ville de légendes et d’histoire, il y a une foule d’endroits à visiter à Key West dont le Conservatoire de papillons, la maison du naturaliste James Audubon. Le tour guidé des fantômes de la ville est une attraction à ne pas manquer. Pratique, pour visiter les principaux points d’attraction, on se déplace en trolley (www.trolleytours.com/key-west) qui fait 13 arrêts sur sa route ou encore on prend le Conch Tour Train qui fait aussi le tour de l’île.

Une œuvre de Stanley Papio lors de la Kinetic Parade
Une œuvre de Stanley Papio lors de la Kinetic Parade

12 bonnes raisons de faire un saut à Key West et dans les Keys
9. Les Keys c’est « artsy »
Il y a décidément un vent artistique qui souffle dans les Keys. En mai, par exemple au assiste au « Kinetic Parade » à Key West avec les reproductions des oeuvres de Stanley Papio dont on peut voir les originaux (une centaine) au Musée de Fort East Martello. Originaire de Toronto, cet artiste, dit le plus excentrique des Keys recyclait des pièces de métal pour en fabriquer des sculptures monumentales. Sinon, sur la route vers Miami, dans la petite ville de Marathon, une ville très intéressante à découvrir en plein milieu (dans les « Middle Keys »), on joue soi-même à l’artiste au Pottery Art Studio un vaste lieu inspirant ou l’on peint à son choix des pièces uniques sur céramique. Pour tous les âges! Un autre arrêt artistique sur la route est le Art Walk de Morada (https://moradawayartsandculturaldistrict.wildapricot.org/Artwalk) où chaque troisième jeudi du mois, on défile à travers les kiosques d’artistes (peinture, sculpture, bijoux etc) en plein air, une bière à la main, sur les airs des groupes musicaux qui y performent.

12 bonnes raisons de faire un saut à Key West et dans les Keys
10. La pêche dans les Keys : une tradition
Dans les « Upper Keys », un stop s’impose à Islamorada, capitale mondiale de la pêche sportive, l’attraction phare des Keys. On y pêche marlins, barracudas, mahi-mahi et … tarpons… Ces gros poissons (2 à 4 pieds de long) que l’on pêche mais ne mange pas se ramassent sous les pontons de la Marina Robbie’s Pour quelques dollars le sceau de petits poissons, on calme leur appétit – vorace- en les balançant dans leur gueule énorme! Une expérience mémorable surtout pour les enfants. Plusieurs excursions de pêche en haute mer sont aussi proposées dans la région. On peut aussi faire une excursion en bateau de pêche aux crabes. Devinez d’où viennent les pinces de crabe du fameux restaurant Joe’s Stone Crab de Miami? Des Keys bien sûr!


La jolie plage du Cheeca Lodge and Spa
La jolie plage du Cheeca Lodge and Spa
11. Une pause agréable
Il y a peu de plages dans les Keys, du aux récifs coralliens. Il y en a toutefois 2 à Key West, dont l’une petite mais charmante au bout de la rue Duval. On est tout-de-même à 90 miles de Cuba et la mer y est turquoise! D’ailleurs on surnomme parfois les Keys « les caraïbes des Amériques ». Pour loger dans un hôtel au bord d’une très jolie plage bien aménagée (avec aussi canots, kayaks et matériel de plongée en apnée disponible) on s’arrêtera, toujours à Islamorada, au charmant Cheeca Lodge and Spa, (www.cheeca.com). L’endroit fêtait ses 70 ans en 2016. Fréquenté par des locaux et des résidents de Miami pour des weekends, des réunions de famille, ou des mariages, les chambres sont agréablement spacieuses et les prix des plus abordables.

La petite plage de Key West avec son café où les brunchs face à la mer sont agréables et délicieux!
La petite plage de Key West avec son café où les brunchs face à la mer sont agréables et délicieux!
12. Profiter de la nature
Pour finir, dans les Keys, on en profite pour faire de la plongée. À quelques kilomètres au large de l'archipel se trouve la seule barrière de corail vivante du territoire continental des États-Unis et l’une des plus grande barrière corallienne au monde. Alors la plongée y est assez colorée. S’y trouve aussi la "route des épaves", parsemées d’épaves de navires ou autres embarcations. C’est aussi l’endroit idéal pour le kayak. Avec la compagnie Big Pine Kayak Adventures on suit un guide à travers les îles en se faufilant dans des passages à mangroves ou contournant des petites îles sauvages. Vous pourriez apercevoir des tortues, des barracudas, des méduses et pour sûr des tarpons le « roi d’argent » des Keys »!

Plus d'info : www.fla-keys.com

La baignade à la petite plage de Key West : on est à 90 miles de Cuba!
La baignade à la petite plage de Key West : on est à 90 miles de Cuba!


Mardi 28 Février 2017 - 07:13






Inscription à la newsletter






Les 5 étapes de l’ACTA pour célébrer la journée des conseillers en voyages tout au long du mois de mai

Les 5 étapes de l’ACTA pour célébrer la journée des conseillers en voyages tout au long du mois de mai
L’ACTA célèbre la Journée des conseillers en voyages à compter du 6 mai et ce tout au long du mois, pour « remercier » les conseillers en voyages pour toutes les heures de travail et la détermination qu’ils mettent à prendre soin du public voyageur


07/05/2020

Gala des Trophées Uni-Vers : une longue soiré pleine d'émotions !

Gala des Trophées Uni-Vers : une longue soiré pleine d'émotions !
La 7ème édition du Gala des Trophées Uni-Vers se tenait hier soir au Théâtre Paradoxe, cette grande église désacralisée de Ville Émard convertie en salle de spectacle. Un décor très original pour une longue soirée riche en émotions qui a réuni environ 400 personnes dont la moité constituée par des agents et conseillers, chiffre dont s'est réjouie la directrice générale de l'AAVQ, Aurore Bonvalot, lors de son allocution d'ouverture. Voir la liste et les photos des lauréats

24/10/2019



Plus accessible que jamais la Martinique reçoit l'industrie au Ritz-Carlton

Plus accessible que jamais la Martinique reçoit l'industrie au Ritz-Carlton
Le Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) en collaboration avec Atout France, recevait l'industrie, hier soir au salon ovale de l'hôtel Ritz Carlton de Montréal pour l'événement '' Destination Martinique.Magnifique. Une centaine d'invités avaient répondu à l'appel, venus à la rencontre de la délégation martiniquaise présente à Montréal à l'occasion du SITV qui se tient en fin de semaine à la Place Bonaventure.

La Martinique nous a habitué à des présentations originales et très animées et ce fut encore le cas hier soir avec, à l'accueil, une dégustation du rhum Trois-Rivières, et, durant l'événement, de la belle musique live, de généreuses bouchées bien arrosées et aussi un quizz sympathique animé par Alain Cyr, producteur chez Trapèze Productions, et grand fan de la Martinique. Des agents enthousiastes se sont succédés sur la scène pour prendre part aux questions-réponses concoctées par chacun des membres de la délégation. Les hôteliers, loueurs de voiture, réceptifs et attractions ont ainsi eu l'opportunité de faire connaître leurs offres et nouveautés dans la bonne humeur. Les invités pouvaient ensuite approfondir leurs connaissances en visitant le salon des exposants. Des tirages clôturaient la soirée.


22/10/2019





La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019