Vous lisez J'ai mon voyage!

Remboursement des voyages annulés : Vol En Retard parlera au nom des consommateurs

Le groupe de défense presse Ottawa d’agir vite et réclame justice pour les voyageurs



Communiqué de Vol En Retard

Remboursement des voyages annulés : Vol En Retard parlera au nom des consommateurs
Vol en retard (VER) sera entendu le mardi 8 décembre, lors de la séance entre 15h30 et 17h30 du Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités de la Chambre des communes. Ce groupe a notamment comme mission d’étudier les effets de la Covid-19 sur l’industrie du transport aérien. Cette étude sera présentée en direct sur ParlVU.

Une telle participation est réjouissante pour les consommateurs, car Jacob Charbonneau, cofondateur et président-directeur général de VER, y plaidera leur cause à cette occasion. « Des millions de dollars qui reviennent légitimement aux voyageurs lésés dorment encore dans des coffres presque neuf mois après le début de la pandémie. Ça suffit!, lance-t-il. « La base de la problématique, c’est que les transporteurs se perçoivent comme les victimes de cette crise, plutôt que de se voir comme faisant partie de la solution ».

Le spécialiste de défense des droits des voyageurs entend donc demander au gouvernement fédéral et aux transporteurs aériens d’accélérer les discussions en vue de rembourser les voyageurs floués, dont d’ailleurs de nombreuses réclamations en attente datent de bien avant la pandémie. Au début de novembre, Ottawa avait annoncé que les compagnies d’aviation allaient devoir rembourser en entier les voyageurs dont les vols ont été annulés par la pandémie. Or, les annonces concernant les modalités de compensation tardent.

« Depuis longtemps, nous sommes au travail pour informer les consommateurs de leurs droits, puis les accompagner dans leurs demandes de remboursement, explique Jacob Charbonneau. Le plus beau cadeau de Noël que le gouvernement Trudeau et les compagnies aériennes pourraient leur offrir, ce serait de leur rendre enfin justice. Les gens ont droit à un remboursement complet, tel qu’appliqué en Europe et aux États-Unis, pas qu’à un crédit-voyage. »

La crise actuelle est sans précédent et affecte grandement l’industrie aérienne et touristique. Elle a mis en exergue les lacunes du régime de protection en place, des processus, des mesures de contrôle et des organismes responsables de son bon fonctionnement. Pour aider les voyageurs lésés à s’y retrouver et les accompagner dans leurs demandes d’indemnisation, dès maintenant et jusqu’à ce que tous les passagers obtiennent remboursement, VER mettra gratuitement son équipe d’avocats à la disposition des consommateurs pour leurs questions, via l’application Messenger de sa page Facebook, ou encore par téléphone au 1-844-863-9191 (9h-17h). « Les participants peuvent poser leurs questions à nos avocats et ainsi avancer dans leurs procédures vers une compensation entière et légitime », ajoute Jacob Charbonneau.

DES QUESTIONS QUI MÉRITENT DES RÉPONSES CLAIRES
Il n’existe pas de modalités universelles au sein de l’industrie canadienne du transport aérien. Par conséquent, chaque joueur applique ses propres politiques en matière de demandes de remboursement et d’indemnisation. Et cela sera encore le cas dans le dossier des annulations causées par la Covid. Par conséquent, VER s’applique depuis le printemps dernier à documenter l’historique et les politiques de chaque transporteur afin de permettre aux clients d’y voir clair et de maximiser ainsi les sommes qui leur reviennent.

Dans la situation actuelle, les interrogations sont nombreuses :
• Avez-vous droit à un remboursement complet ou partiel?
• Que faire si vous avez dépensé seulement une portion du crédit applicable?
• Que se passera-t-il si vous avez déjà reçu un remboursement partiel de votre assureur, du Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages ou du transporteur?

« Les consommateurs peuvent compter sur notre groupe de protection fort, bien établi et qui connaît à fond tous les rouages des transporteurs, conclut Jacob Charbonneau. Nous avons obtenu gain de cause pour eux dans 92 % des cas litigieux depuis notre fondation en 2016. Dans un tel scénario, la rémunération consiste en un honoraire perçu équivalent à 25% de l’indemnité. Dans les rares situations contraires, les clients n’ont rien eu à débourser. »

À PROPOS DE VOL EN RETARD
Née en 2016, Vol en retard (VER) est la première entreprise au pays qui aide les voyageurs dont le vol a été retardé, annulé ou surréservé à obtenir une compensation juste, en prenant en main les démarches souvent longues et épineuses qui accompagnent ce désagrément. VER trouve aussi son origine dans la connaissance pointue du fondateur, Jacob Charbonneau, de l'industrie du transport aérien. Sa mission : Informer les consommateurs sur leurs droits et aider les voyageurs lésés à obtenir une compensation juste de façon facile, rapide et sans risque. En quatre ans, des dizaines de milliers de passagers ont fait confiance à VER.



Mardi 8 Décembre 2020 - 10:18



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter