Recherche sur le site














Transat lance sa saison hiver 2019-2020

Transat lance sa saison hiver 2019-2020
Transat a réuni hier (13 juin) une cinquantaine de partenaires et représentants des médias à la Maison des marins du musée de Pointe à Callière afin de lancer officiellement sa saison hiver 2019-2020.

Alors que le voyagiste fait les manchettes en raison de son acquisition possible par Air Canada, Joseph Adamo, président de TDC et chef de la distribution de Transat Tours Canada regrettait de ne pas avoir de nouveaux éléments à partager sur le sujet si ce n'est que, quoiqu'il advienne, les affaires se poursuivent comme d'habitude chez Transat, c'est '' business as usual ''.

14/06/2019



TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités

TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités
Après Toronto, Ottawa et Québec, Voyages TravelBrands tenait hier soir à l'hôtel Double Tree by Hilton de Montréal sa soirée de reconnaissance des agents et son événement VIP, présentant du même coup ses dernières nouveautés.

05/04/2019



Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

Oslo sous le soleil de minuit (reportage)



Une ville d'architecture moderne
Une ville d'architecture moderne
Texte et photos : Yves Ouellet ------- Les nuages sombres écrasaient le ciel après s’être déversés abondamment et la température était plutôt fraîche pour un jour de juin. Mais, dès que le soleil a pu effectuer une percée, c’est une magnifique journée d’été qui s’est rapidement développée. Ce genre de journée que les habitants d’Oslo ne laissent pas passer.

La citadelle d'Oslo
La citadelle d'Oslo
La ville que j’ai découverte dès ma sortie de la Gare centrale n’a rien à voir avec ces petits quartiers côtiers colorés et pittoresques auxquels on aspire en débarquant en Scandinavie. C’est plutôt une petite capitale de 600 000 habitants, ultra moderne et qui affiche un penchant spectaculaire pour l’architecture d’avant-garde.

Je n’ai eu que quelques jours pour l’explorer et je les ai consacrés à arpenter l’arrondissement que tous les guides présentent comme le plus agréable, Grunerlokka, et partager la vie de ses résidents qui savent célébrer chaque échappée de soleil et chaque poussée de chaleur comme un moment béni.

Ce petit pays, qu’on compare parfois au Québec et duquel on aimerait souvent que le Québec s’inspire socialement, jouit probablement du plus haut niveau de vie du monde, beaucoup à cause du pétrole. Il profite aussi d’une qualité de vie exceptionnelle ainsi que d’une tolérance qui saute aux yeux.

Oslo vue des îles
Oslo vue des îles
Proche du plein emploi, le revenu national par habitant frise les 100 000 $. Les profits amassés du pétrole, un magot de près de 400 milliards d’euros, est mis en réserve en prévision de la fin de la production. C’est aussi l’un des pays les plus chers au monde et cela saute également au portefeuille à toutes les fois qu’on y porte la main pour acheter quoi que ce soit. Les prix sont vertigineux !

Oslo respire le calme et la sécurité mais elle n’a pas été épargnée par la violence avec les attentats du 22 juillet 2011 alors que le néo-nazi Anders Behring exécutait froidement 77 personnes, principalement des jeunes travaillistes réunis sur l’île d’Utoya.

Sous le soleil de minuit
Sous le soleil de minuit
Au-delà de cette blessure, les résidents du quartier Grunerlokka que j’ai observés profitaient pleinement des nombreux espaces verts au fil de la rivière Akerselva qui la traverse, bordée d’un long sentier pédestre et vélo de plusieurs kilomètres. Les parcs verdoyants se sont emplis de gens apportant leur petit plateau de briquettes de charbon de bois (un des rares choses à très bas prix dans les épiceries) pour faire cuire les saucisses… De familles dont les enfants nus s’amusaient librement dans les fontaines... D’ami(e)s venus prendre une bière face au soleil qui ose à peine faiblir la nuit à cette époque de l’année et qui chauffait puissamment… De belles blondes à la peau claire dont le rire se confondait à celui des fontaines.

Dans le kiosque d’un parc, des artistes occupaient l'espace chacun à leur tour, dont un groupe de danse japonaise hyper flyé mais magnifique, suivi d’une session de cours de salsa !

Demain sera une longue journée que je veux consacrer au passé maritime de la Norvège et à l’histoire de ses explorations arctiques. Plusieurs musées portent sur cette thématique et d’autres attraits m’accrocheront surement. Il y a entre autres une exposition des photos du chanteur canadien Brian Adams…

Au Viking Ship Museum
Au Viking Ship Museum
La tournée muséale
Oslo, comme toute la Norvège, a lié son destin à la mer. Pour sa survie, avec la pêche qui demeure une activité importante dans de nombreux villages et villes érigées sur des chapelets d’îles ou au plus profond des fjords ahurissants de beauté.

Le Fram
Le Fram
Quand on pense aux grands explorateurs des siècles passés, on se tourne toujours vers les Espagnols, les Portugais, les Britanniques, les Français et d’autres. Rarement vers le Nord, la Scandinavie et la Norvège avec Roal Amundsen en particulier. Pourtant, plusieurs affirment que le Viking Leif Erikson aurait découvert l’Amérique bien avant tous ceux qui se réclament de cet exploit. Les Vikings ont été d’extraordinaires navigateurs. C’est une opinion qui s’est définitivement confirmée avec la visite d’un musée fascinant, Le Musée des navires vikings, qui leur est consacré. On y trouve 3 drakkars originaux, construits il y a plus de 1000 ans et enfouis sous terre dans des monuments funéraires avec une foule d’objets qui bouleversent l’image qu’on a généralement de ces gaillards. On les croit rustres, brutaux et incultes alors que les objets trouvés dans les tombeaux démontrent un incroyable raffinement, particulièrement dans leurs dentelles de sculptures sur bois.

J’ai aussi visité un musée qui abrite un navire légendaire. Le Fram, un bateau de bois renforcé de fer à la proue, a navigué dans les glaces de l’Arctique, tout près du Pôle Nord, à la fin du 19e siècle, puis en Antarctique au début du 20e. La visite de l’intérieur de cet ancêtre des brise-glace, est saisissante puisque tout, de la structure aux cabines, y est fait de bois, contrairement aux bâtiments métalliques qui ont suivis.


Le Kon Tiki
Le Kon Tiki
Ce musée compte une section portant sur une aventure qui m’avait fasciné dans mon adolescence, celle de Thor Heyerdahl qui était parti d’Amérique du Sud en 1946, jusqu’en Polynésie, sur un radeau primitif pour prouver sa théorie selon laquelle la colonisation des îles du Pacifique se serait effectuée d’est en ouest plutôt que le contraire. Le Kon Tiki avait réalisé son objectif en 101 jours avec un équipage totalement inexpérimenté et contre tous les avis des spécialistes qui prévoyaient leur perte en moins de deux semaines.


Proue d'un navire Viking
Proue d'un navire Viking
Le Musée Maritime d’Oslo présente aussi une très belle collection de petites embarcations utilisées sur les côtes de la Norvège et des superbes anciennes proues de bateaux ainsi que des peintures inspirées de la vie maritime. Toutes ces institutions se trouvent sur l’île de Bygdoy qui est régulièrement desservie par un des nombreux traversiers qui partent des quais situés devant l’Hôtel de Ville, une œuvre architecturale imposante du milieu du XXe siècle. Le petit musée Nobel Peace Centre, se trouve non loin et présente Alfred Nobel, l’instigateur de ces grands prix internationaux norvégiens, les lauréats, leurs travaux et une exposition saisonnière.

Le Cri, d'Edvard Munch
Le Cri, d'Edvard Munch
Puis, pour conforter ma culture générale, j’ai visité la Galerie Nationale ou j’ai admiré le fabuleux talent des peintres norvégiens à travers les temps. Il y a toutefois un tableau qui m’attirait ici comme un aimant. L’œuvre fameuse d’Edvard Munch, Le Cri, que tout le monde connaît sans nécessairement savoir ce qu’il en est. Et je l’ai vu en vrai !

J’ai terminé la journée dans la belle forteresse d’Oslo puis en marchant encore dans la foule, au fil de ces rues et de ces parcs qu’on apprend vite à connaître tant, en fin de compte, la ville est conviviale.

À savoir…

- Air Canada dessert Oslo à partir de Montréal avec un transit à Bruxelles et la poursuite avec Air Brussels.

- L’aéroport d'Oslo (OSL) se trouve à Gardermoen, à 47 km au nord d'Oslo. Plusieurs services de navettes réguliers et rapides le relient à la Gare centrale. Flytoget Train est le plus fréquent et le plus rapide, de même que le plus cher. Pour la moitié du prix, les trains NSB sont un peu moins nombreux et à peine moins rapides. Par bus, on peut prendre le Flybussekspressen


Le traversier pour Bigdoy
Le traversier pour Bigdoy
- On propose de très agréables croisières dans le magnifique Oslofjord. Un must !

- La Oslo Pass (24h, 48h, 72h) offre l’accès à tous les principaux attraits touristiques, des réductions dans certains restaurants et commerces ainsi que tous les transports dans les zones les plus touristiques (sauf la navette de l’aéroport). Disponible dans les bureaux d’information touristique et sur le web : Oslo Pass

- Anker Hotel : Excellent rapport qualité / prix et localisation stratégique.

- Principale référence en français sur le web : Visit Oslo

Lire aussi le reportage d'Yves Ouellet : Svalbard : le bout du bout du monde... qui fait suite à une croisière arctique effectuée au départ d'Oslo.

Mardi 3 Octobre 2017 - 09:39






Inscription à la newsletter








Transat : départ de Nathalie Boyer et nomination de Louise Fecteau et Karine Gagnon

Transat : départ de Nathalie Boyer et nomination de Louise Fecteau et Karine Gagnon
Transat est heureuse d’annoncer les nominations de Louise Fecteau au poste de directrice générale de Transat Distribution Canada (TDC) et de Karine Gagnon au poste de directrice de la commercialisation pour la région du Québec de Transat. Ces changements ont été apportés en raison du départ de Nathalie Boyer, qui a accepté un poste de direction clé à l’extérieur de l’industrie du voyage. Nathalie Boyer quittera l’entreprise le 31 juillet prochain.


20/06/2019



Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino

Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino
En poste depuis 5 mois, la directrice générale de Sunwing au Québec, Lyne Chayer, n'a pas chômé. Elle a rencontré beaucoup de partenaires et a pas mal voyagé afin de se familiariser avec les destinations et les produits programmés par le voyagiste, que ce soit à Cancun, Punta Cana, Varadero ou en Jamaïque, des destinations phares où elle a visité à chaque fois entre 18 et 25 hôtels. On l'a vue également à Bagotville, Mont-joli, Val d'Or et Québec, aux côtés du vice-président exécutif, Sam Char, à la rencontre de notables, de partenaires et de représentants des médias.

01/04/2019



La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019