Recherche sur le site














TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités

TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités
Après Toronto, Ottawa et Québec, Voyages TravelBrands tenait hier soir à l'hôtel Double Tree by Hilton de Montréal sa soirée de reconnaissance des agents et son événement VIP, présentant du même coup ses dernières nouveautés.

05/04/2019



Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019



Destination France 2019 : Un vent de Renaissance souffle sur la région Centre-Val de Loire

Destination France 2019 : Un vent de Renaissance souffle sur la région Centre-Val de Loire
L'Évènement Destination France 2019 s'est tenu hier soir à l'hôtel Omni de Montréal en présence de nombreux exposants venus de l' Hexagone et de professionnels du voyage québécois. Placé sous le thème de La France en Histoires, l'évènement mettait en avant la région Centre-Val de Loire particulièrement attractive en 2019 avec au programme 700 évènements sur le thème de la Renaissance et de Léonard de Vinci .

26/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

Naissance de l'A.Q.C.V : l'Association Québécoise des Conseillers en Voyages (en reprise)



Gabriel Larouche, de Cool Voyages
Gabriel Larouche, de Cool Voyages
Les conseillers en voyages du Québec disposeront dès dimanche d'une association où ils pourront faire entendre leur voix, en tant que conseillers en voyages.

Le nom de Gabriel Larouche circulait depuis quelques temps dans l'industrie. Ce conseiller en voyage, propriétaire de l'agence Cool Voyages, semblait déterminé à s'investir dans la défense de la profession de conseiller en voyages et à rallier à lui les forces vives de la profession. Ses efforts semblent avoir porté fruit.

Nous l'avons rencontré hier soir dans son agence de la rue Bélanger.

La petite agence est accueillante. Elle compte trois postes de travail, tout y est à sa place et
la décoration riche et soignée invite au voyage. L'homme, dans la cinquantaine, parle calmement et avec assurance de ce projet qu'il voit enfin aboutir.

C'est au début du mois de juillet que Gabriel Larouche, qui est dans le métier depuis plus de 26 ans, a pris la décision de poser des gestes concrets pour donner naissance à une association réellement représentative des conseillers en voyages. " Il y a trop longtemps que l'on tourne en rond avec des paroles, il faut que les conseillers se prennent en main, il faut passer à l'action et ça presse", dit-il.

Gabriel Larouche n'a pas chômé ces derniers mois. Il a établi des contacts suivis avec une cinquantaine de conseillers parmi lesquels quelques conseillers propriétaires d'agences. "L'intérêt est définitivement là, dit -il, c'est le moment de mettre tout cela en mouvement."

Concrètement, lors d'une réunion de conseillers qui se tiendra dimanche le 25 septembre, les documents officiels seront signés, en présence d'un avocat, afin de donner naissance à l'Association Québécoise des Conseillers en Voyages (AQCV). Le processus administratif officialisant le tout prendra une trentaine de jours.


Gabriel Larouche ne part pas en guerre contre l'ACTA ou contre les grossistes.

"La création de l'AQCV est une première étape d'un cheminement qui, je l'espère, mènera en temps et lieux à la création d'une fédération de conseillers en voyages et à une reconnaissance par l'OPC. Les conseillers ont besoin d'un espace où ils peuvent dire ce qu'ils ont à dire, et l'ACTA n'a pas grand chose à offrir de ce côté là. Comme conseillers on se sent à l'écart et puis les réponses ne viennent pas vite. J'ai eu de longues conversation avec l'ACTA, qui m'a même invité à rejoindre leur conseil d'administration mais je ne suis pas intéressé. Comme conseiller, je n'ai jamais cru à l'ACTA car, selon moi, l'ACTA est impuissante face à nos revendications. En revanche je trouve que l'ACTA est utile sur d'autres dossiers, elle a un rôle à jouer."

Gabriel Larouche estime par ailleurs que l' A.Q.C.V. sera très utile autant pour l'ACTA que pour les grossistes.

" Si les conseillers arrivent à s'exprimer d'une seule voix, c'est bon pour la profession et c'est sain pour l'industrie, " dit il. "À ce niveau là l' AQCV peut apporter de l'eau au moulin et devenir un bras puissant pour l'ACTA . Quant aux grossistes, nous voulons qu'ils entendent le point de vue des conseillers en voyages et pas seulement celui des agences de voyages."

prix fixes et baisses de commissions

Interrogé sur sa position face aux prix fixes, il voit plutôt cette politique d'un bon oeil.

" Je suis en faveur de ce système égalitaire dit-il. Nous devons cesser de nous manger entre nous en rognant sur nos commissions pour gagner un client. Si le prix est à 698$ dans le système, il reste à 698$ pour tout le monde. C'est un des grands principes que nous allons demander à nos membres de suivre à la ligne. "

Quant aux baisses de commissions qui font bouillir l'industrie:

" il faut prendre rapidement des positions claires, que tout le monde puisse comprendre, dit il. Quand Nolitours a sorti son 8%, l' ACTA n'a pas été en mesure de prendre une position claire et elle a dû s'écraser. Personnellement j'estime que Nolitours n'aurait pas du descendre en dessous de 10% et c'est sûr que si on devait faire face à des commissions de 5% les grossistes concernés seraient boycottés."


Priorité au recrutement

Mais Gabriel Larouche ne veut pas s'étendre sur le sujet en ce moment.

"Dans le dossier des commissions, ça va nous prendre des "grandes gueules" dit-il. La priorité absolue en ce moment, c'est le recrutement des membres. "

Évoquant les coûts élevés que pratiquait l'APAV pour le membership et qui selon lui représentaient un obstacle, Gabriel Larouche insiste sur l'accessibilité de l'AQCV.

25 $ par année pour être membre

" Notre documentation tiendra dans deux pages et le prix de la carte de membre sera de l'ordre de 25$ par année. L'association recrutera des personnes qui exercent la profession de conseiller en voyage. C'est ce titre qui figurera sur la carte de membre. Donc les propriétaires d'agences qui travaillent réellement comme conseillers seront les bienvenus, mais ce ne sera pas le cas pour les autres."

Quant à son rôle dans l'association, Gabriel Larouche indique qu'il possède un certaine expérience en matière de regroupements mais qu'il laisse la porte grande ouverte " Si je vois quelqu'un de plus compétant que moi pour faire avancer l'association, je lui cèderai volontier ma place " dit-il.

Il précise par ailleurs que l'Association n'a aucunement la prétention d'étendre son influence à l'ensemble du Canada et résume sa vision en disant que " c'est très important que l'association devienne rapidement un porte parole valide dont l'opinion sera représentative de celle des conseillers en voyages"

Infos

Coolvoyages@yahoo.ca

514-276-8747
1-866-979-2665

(vos commentaires ci-dessous ou dans le forum de Jaimonvoyage.ca- mot de passe requis)

Vendredi 23 Septembre 2005 - 05:39






Inscription à la newsletter








' Impossible d'échapper au Portuga! '

' Impossible d'échapper au Portuga! '
Après Vancouver et Toronto, c'est à Montréal que l'Office de Tourisme du Portugal rencontrait l'industrie québécoise pour lui réaffirmer la qualité et l'accessibilité de la destination. L'Évènement se déroulait sous le thème '' Impossible d’échapper au Portugal! ''.





Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino

Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino
En poste depuis 5 mois, la directrice générale de Sunwing au Québec, Lyne Chayer, n'a pas chômé. Elle a rencontré beaucoup de partenaires et a pas mal voyagé afin de se familiariser avec les destinations et les produits programmés par le voyagiste, que ce soit à Cancun, Punta Cana, Varadero ou en Jamaïque, des destinations phares où elle a visité à chaque fois entre 18 et 25 hôtels. On l'a vue également à Bagotville, Mont-joli, Val d'Or et Québec, aux côtés du vice-président exécutif, Sam Char, à la rencontre de notables, de partenaires et de représentants des médias.

01/04/2019



La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019

Prix Destination France 2019 : CAA et GVQ récompensés

Prix Destination France 2019 :  CAA et GVQ récompensés
Atout France a remis hier deux prix lors du Gala Destination France 2019 à l'hôtel Omni de Montréal où étaient attendus 200 professionnels du tourisme.

Le prix Produit de l'année pour lequel 8 séjours et circuits étaient en compétition a été remporté par CAA -Québec avec son circuit : Explore-Plaisirs de Champagne et d'Alsace. Ce sont les agents de voyages qui votaient pour ce prix.



26/02/2019