Recherche sur le site














TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités

TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités
Après Toronto, Ottawa et Québec, Voyages TravelBrands tenait hier soir à l'hôtel Double Tree by Hilton de Montréal sa soirée de reconnaissance des agents et son événement VIP, présentant du même coup ses dernières nouveautés.

05/04/2019



Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019



Destination France 2019 : Un vent de Renaissance souffle sur la région Centre-Val de Loire

Destination France 2019 : Un vent de Renaissance souffle sur la région Centre-Val de Loire
L'Évènement Destination France 2019 s'est tenu hier soir à l'hôtel Omni de Montréal en présence de nombreux exposants venus de l' Hexagone et de professionnels du voyage québécois. Placé sous le thème de La France en Histoires, l'évènement mettait en avant la région Centre-Val de Loire particulièrement attractive en 2019 avec au programme 700 évènements sur le thème de la Renaissance et de Léonard de Vinci .

26/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

L'ACTA préoccupée par l'effet d'entraînement des commissions à 8% de Nolitours



communiqué de l'ACTA

L'ACTA  préoccupée par l'effet d'entraînement des commissions à 8% de Nolitours
L’ACTA juge intéressant le concept de mandant-mandataire mis de l’avant par Nolitours mais demeure fortement convaincue que l’environnement de ventes de voyages au
détail dans lequel évoluent ses membres ne peut survivre dans un contexte de 8 % de commission et est fortement préoccupée par l’effet d’entraînement que cette décision a commencé à provoquer.

Avant de prendre position et face aux inquiétudes de ses membres soulevées par l’annonce de Nolitours de plafonner les commissions à 8 %, l’ACTA a cherché à mieux comprendre la stratégie ayant mené à cette action et a en conséquence invité Philippe Sureau, Directeur Distribution chez Transat, a rencontrer les membres du Conseil Régional le 1er septembre dernier.

Soyons clair, le mandat de l’ACTA n’est pas d’intervenir dans les négociations d’affaires de ses membres mais de représenter l’industrie et d’en défendre les intérêts en vue de favoriser la création et le soutien des activités commerciales propice à l'épanouissement de l'industrie.

Or nous ne croyons pas qu’un cadre généralisé de 8% de commission puisse être propice à l’épanouissement de l’industrie.

« La question que nous posons est celle-ci : La stratégie autour du concept de mandant-mandataire vise à assainir le marché de la vente du voyage au Canada mais est-il nécessaire de s’attaquer aux marges bénéficiaires, déjà minces, pour faire valoir cette nouvelle approche, par ailleurs intéressante? Pourquoi choisir de pénaliser si fortement tout le réseau de ventes du détail qui constitue, et de loin, le principal canal de distribution de produits pour les grossistes, donc leur principal partenaire? » commente Jean Collette le président du Conseil régional de l’ACTA au Québec.

Pour l’ACTA, ces enjeux sont importants. Nous nous questionnons sur la valeur des récents
développements et nous invitons les propriétaires de produits à étudier et proposer des alternatives qui n’auraient pas les effets dramatiques et pénalisants que nos membres anticipent et voient se dessiner.

« Dans une industrie où l’interdépendance entre fournisseurs et distributeurs règne encore, les uns comme les autres font face à une responsabilité fondamentale, celle de créer et travailler dans un environnement et un contexte où tous puissent retrouver équilibre et bénéfice et ou les marges bénéficiaires soient viables pour les uns comme les autres. C’est à cette condition que le réseau assurera sa pérennité. » conclut Michael Merrithew, président du conseil d’administration de l’ACTA.

Mardi 27 Septembre 2005 - 19:21



Commentez cet article !

1.Posté par yan cloutier le 28/09/2005 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'acta personnellement cela fait un an que je suis dans le domaine et l'acta na rien fait pour moi,je pense que l'acta sont que des grosses poches.Il est temps de de se souder les uns aux autres et peut etre meme former un syndicat qui sait?Il n'y a pas que le fleau du 8% qui nous menacent,presentement l'industrie du voyage n'est qu'une grande ligue d'improvisation.merci sincerement votre Yan Cloutier

2.Posté par Raynald le 28/09/2005 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' ACTA est preoccupee , comme a l ' habitude.Ca fait reflechir les Tours operateurs ???? ,,,,,,, .......

3.Posté par manon guilbault le 28/09/2005 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait que l'acta arrete de se poser des questions et qu'elle agisse le plus rapidement car l'industrie est en train de dégringoler
Il faudrait que tous les grossistes aient un prix planchers(qu'on ne peut pas vendre en bas de ca!!!!!)
l'acta sait tres bien qu'une agence ne peut pas survivre avec un taux de commission de 8% en plus des compagnies aeriennes qui ne donnent plus de comm, alors pourquoi elle ne fait rien. elle sait tres bien que les autres grossistes vont suivre.qu'attend t-elle pour réagir??????





Inscription à la newsletter








' Impossible d'échapper au Portuga! '

' Impossible d'échapper au Portuga! '
Après Vancouver et Toronto, c'est à Montréal que l'Office de Tourisme du Portugal rencontrait l'industrie québécoise pour lui réaffirmer la qualité et l'accessibilité de la destination. L'Évènement se déroulait sous le thème '' Impossible d’échapper au Portugal! ''.





Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino

Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino
En poste depuis 5 mois, la directrice générale de Sunwing au Québec, Lyne Chayer, n'a pas chômé. Elle a rencontré beaucoup de partenaires et a pas mal voyagé afin de se familiariser avec les destinations et les produits programmés par le voyagiste, que ce soit à Cancun, Punta Cana, Varadero ou en Jamaïque, des destinations phares où elle a visité à chaque fois entre 18 et 25 hôtels. On l'a vue également à Bagotville, Mont-joli, Val d'Or et Québec, aux côtés du vice-président exécutif, Sam Char, à la rencontre de notables, de partenaires et de représentants des médias.

01/04/2019



La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019

Prix Destination France 2019 : CAA et GVQ récompensés

Prix Destination France 2019 :  CAA et GVQ récompensés
Atout France a remis hier deux prix lors du Gala Destination France 2019 à l'hôtel Omni de Montréal où étaient attendus 200 professionnels du tourisme.

Le prix Produit de l'année pour lequel 8 séjours et circuits étaient en compétition a été remporté par CAA -Québec avec son circuit : Explore-Plaisirs de Champagne et d'Alsace. Ce sont les agents de voyages qui votaient pour ce prix.



26/02/2019