Recherche sur le site














TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités

TravelBrands dévoile ses nouveautés devant 400 invités
Après Toronto, Ottawa et Québec, Voyages TravelBrands tenait hier soir à l'hôtel Double Tree by Hilton de Montréal sa soirée de reconnaissance des agents et son événement VIP, présentant du même coup ses dernières nouveautés.

05/04/2019



Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019



Destination France 2019 : Un vent de Renaissance souffle sur la région Centre-Val de Loire

Destination France 2019 : Un vent de Renaissance souffle sur la région Centre-Val de Loire
L'Évènement Destination France 2019 s'est tenu hier soir à l'hôtel Omni de Montréal en présence de nombreux exposants venus de l' Hexagone et de professionnels du voyage québécois. Placé sous le thème de La France en Histoires, l'évènement mettait en avant la région Centre-Val de Loire particulièrement attractive en 2019 avec au programme 700 évènements sur le thème de la Renaissance et de Léonard de Vinci .

26/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

Transat A.T. inc. - Résultats du deuxième trimestre de 2019

Résultats de l'hiver en ligne avec ceux du premier trimestre-------



Communiqué de Transat A.T. Inc.

Transat A.T. inc. - Résultats du deuxième trimestre de 2019
Transat A.T. inc., l'une des plus grandes entreprises de tourisme intégrées au monde et le chef de file de l'industrie des voyages vacances au Canada, annonce ses résultats du deuxième trimestre terminé le 30 avril 2019.

« Le deuxième trimestre ressemble au premier pour ce qui concerne les résultats. Nous avons subi une hausse comparable de nos coûts, liée au prix du carburant et aux taux de change, mais aussi à la transition de notre flotte, et nous finissions l'hiver sur une perte plus importante que l'an dernier. La vérification diligente qui résulte de la lettre d'intention signée avec Air Canada est également en cours, mais nous restons concentrés sur la réalisation des améliorations prévues à notre plan stratégique, que nous sommes toujours confiants de pouvoir mener à bien si aucune transaction n'était conclue », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat.

Faits saillants du deuxième trimestre
La Société a enregistré des revenus de 897,4 millions $ au cours du trimestre, en hausse de 30,3 millions $ ou 3,5 % comparativement à 2018. Cette augmentation est attribuable à la hausse des prix de vente moyens sur l'ensemble des marchés, combinée à une hausse du nombre de voyageurs de 2,3 % sur le marché des destinations soleil, le principal marché de la Société durant cette période, à la suite de la décision d'augmenter la capacité sur ce marché. L'augmentation des revenus a été atténuée par une plus grande proportion de vols vendus sans portion terrestre, qui génèrent des revenus unitaires moins élevés que les forfaits.

Les activités se sont soldées par un résultat d'exploitation ajusté (1) de 3,0 millions $, comparativement à 12,1 millions $ en 2018, soit une détérioration de 9,1 millions. Cette variation découle principalement de la hausse des prix du carburant, combinée à la dépréciation du dollar en regard du dollar américain, ainsi que des coûts supplémentaires encourus liés à la transition et à l'optimisation de la flotte d'aéronefs de la Société, qui ont été globalement supérieurs à la hausse des prix de vente moyens des forfaits. Le résultat d'exploitation ajusté (1) de 2019 inclut des charges de 2,5 millions $ en lien avec l'acquisition potentielle de la Société, soit des honoraires professionnels ainsi que des ajustements à certaines provisions liées à la rémunération à base d'actions à la suite de la hausse importante du cours de l'action.

Le résultat net attribuable aux actionnaires s'est établi à 2,3 millions $, soit 0,06 $ par action (dilué), par rapport à 7,9 millions $, soit 0,21 $ par action (diluée) en 2018. Pour le deuxième trimestre de 2019, le résultat net attribuable aux actionnaires inclut un règlement de 6,7 millions $ en lien avec un litige devant les tribunaux de l'état de New York, aux États-Unis, comptabilisé sous Éléments spéciaux à l'état consolidé des résultats. Excluant les éléments non liés à l'exploitation, Transat affiche une perte nette ajustée3 de 6,3 millions $ (0,17 $ par action) pour le deuxième trimestre de 2019, comparativement à 0,5 million $ (0,01 $ par action) en 2018.

Faits saillants du premier semestre
La Société a enregistré des revenus de 1,5 milliard $, en hausse de 29,4 millions $ ou 1,9 % comparativement à 2018. Pour le semestre, l'augmentation des revenus est principalement due à la hausse des prix de vente moyens sur l'ensemble des marchés, combinée à une hausse du nombre de voyageurs de 2,8 % sur le marché des destinations soleil, le principal marché de la Société durant cette période, à la suite de la décision d'augmenter la capacité sur ce marché. L'augmentation des revenus a été atténuée par une plus grande proportion de vols vendus sans portion terrestre, qui génèrent des revenus unitaires moins élevés que les forfaits.

Pour la saison d'hiver, les activités se sont soldées par une perte d'exploitation ajustée (1) de 34,7 millions $, par rapport à 16,6 millions $ en 2018, soit une détérioration de 18,1 millions $. Cette variation découle principalement de la hausse des prix du carburant, combinée à la dépréciation du dollar en regard du dollar américain, ainsi que des coûts supplémentaires encourus liés à la transition et à l'optimisation de la flotte d'aéronefs de la Société, qui ont été globalement supérieurs à la hausse des prix de vente moyens des forfaits.

La perte nette attribuable aux actionnaires s'est établie à 47,4 millions $, soit 1,26$ par action (diluée), par rapport à un résultat net de 4,7 millions $, soit 0,13 $ par action (dilué) lors du semestre correspondant de l'exercice précédent. Le résultat net de 2018 incluait un gain de 31,3 millions $ suite à la vente de la filiale Jonview. Excluant les éléments non liés à l'exploitation, Transat affiche une perte nette ajustée (3) de 42,3 millions $ (1,13 $ par action) pour le premier semestre de 2019, par rapport à 32,7 millions $ (0,87 $ par action) en 2018.

Situation financière
Au 30 avril 2019, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'établissaient à 796,3 millions $, par rapport à 903,3 millions $ à pareille date en 2018. Cette variation s'explique principalement par l'achat d'un terrain au Mexique (75,7 millions $), par les frais de mise en service des aéronefs ajoutés à la flotte (19,9 millions $) et par la modification du calcul des soldes de trésorerie et équivalents de trésorerie à conserver en fiducie suite à l'adoption de la nouvelle norme IFRS 15 sur la reconnaissance des revenus (13,3 millions $).

Le ratio de fonds de roulement était de 1,24, par rapport à 1,41 au 30 avril 2018.
Les dépôts reçus des clients pour des voyages à venir s'établissaient à 629,7 millions $, par rapport à 604,9 millions $ au 30 avril 2018.
Les ententes hors bilan, excluant les ententes avec les fournisseurs de services, représentaient 2,45 milliards $ au 30 avril 2019, par rapport à 2,51 milliards $ au 31 octobre 2018. La diminution de 52,7 millions $ découle principalement des remboursements effectués au cours du semestre, partiellement atténués par la dépréciation du dollar vis-à-vis du dollar américain.

Mise à jour IFRS
Le 1er novembre 2018, la Société a adopté l'IFRS 9, Instruments financiers, et l'IFRS 15, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients. Les données comparatives de 2018 ont été retraitées afin de tenir compte de ces changements.
En résumé, l'adoption de ces normes a entraîné une augmentation de 2,6 millions $ des capitaux propres au 31 octobre 2017. Pour le trimestre et le semestre clos le 30 avril 2018, l'adoption de ces normes s'est traduite par une augmentation du résultat net attribuable aux actionnaires de 1,3 million $ et 4,6 millions $, respectivement. Les principaux changements en lien avec l'adoption de l'IFRS 9 et de l'IFRS 15 sont expliqués dans la note 3 aux états financiers intermédiaires consolidés condensés du trimestre terminé le 30 avril 2019.

Perspectives
Été 2019 - Le marché transatlantique, au départ du Canada et de l'Europe, représente une portion très importante de l'activité de Transat durant la saison d'été. Pour la période de mai à octobre 2019, la capacité de la Société est supérieure de 1 %. À ce jour, 64 % de cette capacité est vendue, les coefficients d'occupation sont supérieurs de 0,7 % à ceux de l'été 2018 et les prix des réservations prises sont similaires à ceux enregistrés à pareille date en 2018. L'impact de la variation des devises, combiné à la baisse du coût du carburant en dollars américains, n'entraînera pas de variation significative des charges opérationnelles si le coût du carburant d'aéronefs et le dollar en regard du dollar américain, de l'euro et de la livre demeurent stables.

Sur le marché des destinations soleil au départ du Canada, où l'été représente la basse saison, la capacité de Transat est similaire à celle déployée à la même date l'an passé. À ce jour, 60 % de cette capacité est vendue et les coefficients d'occupation sont similaires à ceux de 2018. Les marges unitaires sont actuellement supérieures à celles enregistrées à pareille date l'année dernière.

Dans la mesure où ces tendances se maintiennent, la Société prévoit au troisième trimestre des résultats légèrement supérieurs à ceux de l'an dernier. Cependant, la Société estime qu'il est encore trop tôt dans la saison pour tirer des conclusions quant au quatrième trimestre compte tenu du nombre de sièges et de forfaits vendus à ce stade-ci de la saison.

Discussions en vue de la vente de la Société et plan stratégique
Suite à l'annonce en date du 30 avril au sujet de discussions avec plus d'une partie visant la vente potentielle de la Société, la Société a annoncé le 16 mai avoir signé une lettre d'intention avec Air Canada en vue de l'acquisition éventuelle de la Société, assortie d'une période d'exclusivité s'étendant jusqu'à l'issue d'une période de vérification diligente de 30 jours.

Puisque la vérification diligente a officiellement débuté le 27 mai, la période d'exclusivité doit donc prendre fin le 26 juin 2019.
Les investissements dans la division hôtelière ont été ralentis, conformément à l'engagement pris dans la lettre d'intention. Les efforts dans cette partie de l'entreprise sont actuellement dirigés vers la préparation de la construction sur le terrain de Puerto Morelos et l'examen d'autres opportunités futures.

Par ailleurs, le travail sur les autres aspects du plan stratégique se poursuit comme précédemment, et avance au rythme prévu.

La Société a pris note du communiqué de presse publié par Groupe Mach Inc. le 4 juin dernier concernant son intérêt à privatiser la Société. Toutefois, la Société n'a reçu, à ce jour, aucune proposition formelle de Groupe Mach Inc. en lien avec son communiqué de presse du 4 juin.

Informations supplémentaires

Jeudi 13 Juin 2019 - 07:58



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter








' Impossible d'échapper au Portuga! '

' Impossible d'échapper au Portuga! '
Après Vancouver et Toronto, c'est à Montréal que l'Office de Tourisme du Portugal rencontrait l'industrie québécoise pour lui réaffirmer la qualité et l'accessibilité de la destination. L'Évènement se déroulait sous le thème '' Impossible d’échapper au Portugal! ''.





Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino

Sunwing : un entretien avec Lyne Chayer et Steven Tuzzolino
En poste depuis 5 mois, la directrice générale de Sunwing au Québec, Lyne Chayer, n'a pas chômé. Elle a rencontré beaucoup de partenaires et a pas mal voyagé afin de se familiariser avec les destinations et les produits programmés par le voyagiste, que ce soit à Cancun, Punta Cana, Varadero ou en Jamaïque, des destinations phares où elle a visité à chaque fois entre 18 et 25 hôtels. On l'a vue également à Bagotville, Mont-joli, Val d'Or et Québec, aux côtés du vice-président exécutif, Sam Char, à la rencontre de notables, de partenaires et de représentants des médias.

01/04/2019



La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019

Prix Destination France 2019 : CAA et GVQ récompensés

Prix Destination France 2019 :  CAA et GVQ récompensés
Atout France a remis hier deux prix lors du Gala Destination France 2019 à l'hôtel Omni de Montréal où étaient attendus 200 professionnels du tourisme.

Le prix Produit de l'année pour lequel 8 séjours et circuits étaient en compétition a été remporté par CAA -Québec avec son circuit : Explore-Plaisirs de Champagne et d'Alsace. Ce sont les agents de voyages qui votaient pour ce prix.



26/02/2019