Vous lisez J'ai mon voyage!

Tous les espaces publics deviennent 'non-fumeur' au Mexique



Le Mexique vient de lancer l’une des mesures antitabac les plus complètes au monde. Il est désormais interdit de fumer dans tous les espaces publics. L’interdiction a été approuvée à l’unanimité par le Sénat mexicain en décembre 2021, mais est maintenant officiellement en vigueur, rapporte Travel Path.

Quelles sont les nouvelles mesures?

Dans une expansion spectaculaire de la loi de 2008, il est interdit de fumer dans tous les espaces publics. Les nouvelles mesures comprennent :

-Une interdiction de fumer dans les lieux publics, y compris sur les plages, dans les hôtels et centres de villégiature, les parcs publics et les bars et restaurants en plein air. Avec l’interdiction de 2008, cela inclut tous les espaces publics intérieurs et extérieurs au Mexique.

-Interdire la promotion des produits du tabac en interdisant la publicité et les commandites par les compagnies de tabac.

-Les produits du tabac ne peuvent plus être exposés ou promus dans les magasins où ils sont vendus.

Ces mesures indiquent que les seuls endroits légaux pour fumer du tabac sont à l’intérieur des maisons privées ou dans les espaces extérieurs privés.

Les quelque 15 millions de fumeurs mexicains, ainsi que tous les touristes qui fument, seront désormais soumis à l’application de la loi s’ils s’allument en public. Selon un rapport de Reuters, les fumeurs qui enfreignent la loi sont passibles d’amendes allant de 50 $ à 300 $. Il a également été noté que les fumeurs qui refusent de coopérer avec l’interdiction pourraient faire face à 36 heures de prison. Les entreprises comme les restaurants et les bars qui permettent de fumer dans leurs établissements sont passibles d’amendes pouvant aller jusqu’à 46 000 $.

On craint que l’interdiction ne soit difficile à appliquer et qu’elle ne soit sujette à des abus de la part d’autorités disposées à accepter des pots-de-vin en échange de détourner le regard.

Qu’en est-il du vapotage?

À l’été 2022, le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a adopté une position dure contre les produits du tabac alternatifs. Il a promulgué une interdiction de l’importation et de la vente de toutes les cigarettes électroniques et dispositifs de vapotage. Les responsables ont cité les effets négatifs sur la santé et la promotion néfaste auprès des jeunes comme les principales raisons de l’interdiction. Cette interdiction, ainsi que les nouvelles mesures, signifie que les dispositifs de vapotage et les cigarettes électroniques ne peuvent pas être importés, vendus ou utilisés dans des lieux publics au Mexique.

(Avec Travel Path)

Lundi 16 Janvier 2023 - 12:01



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter