Vous lisez J'ai mon voyage!

Résultat obligatoire du test de dépistage de la COVID-19 pour pouvoir s’envoler vers Hawaï

Air Canada et WestJet font équipe avec l’État d’Hawaï pour le contrôle avant voyage du dépistage des voyageurs au départ du Canada



Communiqué de Hawaii Tourism Canada

Résultat obligatoire du test de dépistage de la COVID-19 pour pouvoir s’envoler vers Hawaï
Le Gouverneur David Ige annonce aujourd’hui qu’à compter du 24 novembre, les voyageurs qui souhaitent éviter la quarantaine obligatoire de 14 jours devront avoir en leur possession, avant leur départ vers l’État d’Hawaï, le résultat de leur test de dépistage de la COVID-19. De plus, ce test devra avoir été effectué par un testeur/dépisteur partenaire attitré.

Si le résultat de ce test n’est pas disponible avant l’embarquement pour la dernière liaison du voyage vers la destination, le voyageur devra faire une quarantaine de 14 jours ou de la durée de son voyage si celle-ci est plus courte que 14 jours.

“Nous prenons ces mesures de sécurité additionnelles en réaction à la multiplication fulgurante du nombre d’infections à la COVID-19 dans les États-Unis continentaux et à travers le monde. La santé de nos résidents et de nos visiteurs est notre souci prioritaire, et ce l’est encore plus du fait que davantage de personnes voyagent à Hawaï durant les célébrations des Fêtes,” déclare le Gouverneur Ige.

Ces nouvelles procédures s’appliquent aux vols transpacifiques domestiques et aux vols internationaux qui partent d’endroits où les programmes de pré-dépistage requis par l’État d’Hawaï sont en place.

Programme de dépistage avant voyage pour le Canada
Le Gouverneur Ige annonce également qu’à compter de la mi-décembre, les voyageurs qui prennent un vol du Canada vers Hawaï pourront éviter la quarantaine de 14 jours exigée par l’État s’ils font un test de dépistage de la COVID-19 offert par des laboratoires reconnus par Air Canada et WestJet. Non seulement ce test devra avoir été fait dans les 72 heures précédant le vol vers l’État d’Hawaï, mais le résultat devra être négatif et accessible avant le départ. Les voyageurs qui ne pourront présenter une preuve d’un résultat négatif à un test, et ce avant d’embarquer à bord de leur vol vers Hawaï, seront dans l’obligation de faire une quarantaine de 14 jours ou de la durée de leur séjour si celle-ci est plus courte que 14 jours.

“De nombreux Canadiens adorent voyager à Hawaï durant les mois d’hiver. Cela leur permet de faire une pause des températures froides. Le moment est donc opportun pour établir ces nouvelles mesures. Le programme de dépistage avant voyage d’Hawaï est le plus rigoureux aux États-Unis et nous sommes reconnaissants envers Air Canada et WestJet de le rendre disponible pour leurs passagers,” ajoute le Gouverneur David Ige.

Air Canada et WestJet sont d’abord appelés à identifier les laboratoires de dépistage autorisés au Canada, puis le programme de pré-dépistage prévoit l’approbation de ces laboratoires par le Département de la Santé d’État d’Hawaï. Les résidents canadiens sont invités à consulter ces transporteurs aériens basés au Canada pour connaître les options offertes dans leur pays en matière de dépistage:

Air Canada: https://www.aircanada.com/ca/en/aco/home.html#/
WestJet: https://www.westjet.com/en-ca/travel-info/covid-testing

Le programme de dépistage avant voyage est l’une des nombreuses composantes du programme Safe Travels d’Hawaï qui font que chaque étape du processus de voyage – du dépistage avant l’arrivée jusqu’aux hébergements et expériences à destination après l’arrivée – est plus sécuritaire.

“En plus de s’avérer une initiative additionnelle efficace dans cette quête de sécurité entreprise par l’État d’Hawaï, le programme de dépistage avant voyage Safe Travels d’Hawaii est reproduit par d’autres États à travers le pays,” précise le lieutenant-gouverneur Josh Green. “Nous avons hâte d’accueillir nos amis et les familles du Canada et nous apprécions les efforts déployés par WestJet et Air Canada pour rendre ce processus aussi sécuritaire et harmonieux que possible.”

“La reprise des voyages transpacifiques au départ du Canada renforcera la relance économique graduelle d’Hawaï. Et dans ce contexte, le HTA adresse toute sa reconnaissance à Air Canada, WestJet et à tous ses partenaires de l’industrie du voyage à travers le Canada. En parallèle à tout ça, les procédures plus strictes à l’égard des résultats de dépistage, annoncées aujourd’hui par le gouverneur, sont une réaction à la fois prudente et urgente pour empêcher la propagation de la COVID-19 à Hawaï et ce, pendant que notre industrie locale du tourisme maintient son leadership dans ses démarches visant à rétablir les emplois et l’économie d’Hawaï,” déclare le président directeur général d’Hawai‘i Tourism Authority (HTA), Monsieur John De Fries.

“Nous accueillons avec joie la déclaration d’aujourd’hui du Gouverneur Ige, qui désigne du même coup qu’Air Canada est l’un des partenaires de l’industrie du voyage de confiance pour Hawaï. Nous sommes également ravis que l’État d’Hawaï rende son programme de dépistage avant voyage éligible aux clients voyageurs d’Air Canada. Des programmes comme celui-ci, qui proposent des alternatives viables et efficaces aux quarantaines obligatoires, sont une étape importante pour la reprise sécuritaire des voyages à travers le monde. Nous avons hâte de relancer nos vols vers Honolulu et Maui au départ de Vancouver, et ceux-ci seront offerts à compter du 17 décembre. Nous sommes également impatients de relancer nos vols vers Maui au départ de Calgary, dès le 18 décembre, à raison de quatre vols par semaine,” souligne Timothy Liu, directeur de la stratégie commerciale chez Air Canada.

“La sécurité demeure notre priorité numéro un et dans cette optique, nous sommes reconnaissants envers le Gouvernement d’Hawaï qui offre aux Canadiens cette opportunité de voyager et profiter de tout ce qu’Hawaï a à offrir et ce, tout en soutenant l’industrie du tourisme de façon sécuritaire,” déclare Arved von zur Muehlen, directeur commercial chez WestJet. “Les équipes de WestJet travaillent fort pour reconstruire la confiance de la population envers les voyages en avion et ce, à travers d’importants partenariats comme celui-ci avec le Gouvernement d’Hawaï et DynaLIFE. Maintenant que les tests de dépistage avant départ et arrivée sont rendus possibles et accessibles, grâce aux efforts de collaboration de la part des gouvernements du Canada et de l’Alberta et l’Aéroport International de Calgary, nos passagers ont là une magnifique opportunité de voyager de façon sécuritaire et agréable sans devoir se soumettre à des restrictions rigoureuses de quarantaine.”

Les Canadiens qui voyagent à l’étranger doivent encore se soumettre à une quarantaine de 14 jours une fois de retour au pays. Les restrictions de voyage entre les États-Unis et le Canada sont toujours en vigueur.

( Source : Hawaii Tourism Canada)


Vendredi 20 Novembre 2020 - 10:14



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter