Recherche sur le site














Jordanie : Pétra et beaucoup plus…(reportage)

Jordanie : Pétra et beaucoup plus…(reportage)
Texte et photos : Yves Ouellet ---- La Jordanie, cet oasis paisible au milieu d’un Moyen-Orient troublé, est universellement réputée, au point de vue touristique, pour l’extraordinaire site archéologique de Pétra ou pour ses hôtels de luxe aux abords de la Mer Morte. Toutefois, ce pays a beaucoup plus à offrir aux amateurs d’histoire, de plein air, de culture et de gastronomie.


12/09/2018



La Palestine… Destination aventure ! (reportage)

La Palestine… Destination aventure ! (reportage)
Texte et phots Yves Ouellet ---- En tant que tours opérateurs, songeriez-vous à suggérer la Palestine comme destination à des amateurs de plein air et d’aventure à la recherche d’une destination originale ? Peut-être devriez-vous considérer, ou reconsidérer cette question ?



18/09/2018



Rencontre avec Vincent Etchebehere qui prend la direction d’Air France KLM au Canada

Rencontre avec Vincent Etchebehere qui prend la direction d’Air France KLM au Canada
Lors d'un entretien avec les médias, hier matin (6 septembre), le nouveau vice-président et directeur général d'Air France KLM au Canada, Vincent Etchebehere, a partagé son enthousiasme pour le nouveau défi qui l'attend au pays. Même s'il n'est âgé que de 35 ans, cet originaire du Pays Basque est à l'emploi du Groupe depuis 12 ans et possède une feuille de route très dense qui l'a mené dans plusieurs capitales européennes et, jusqu'à récemment, à Mexico. S'il n'a pas encore expérimenté l'hiver québécois, il a eu l'occasion de faire du tourisme dans la province et est souvent venu à Montréal pour affaires. Il estime que les hivers qu'il a passés à Stockholm l'auront préparé à affronter le nôtre !

M. Etchebehere aborde les priorités du Groupe au Canada en soulignant d'emblée l'importance de son partenariat avec Westjet et de la coentreprise AF KLM / Delta / Alitalia.


07/09/2018


















Vous lisez J'ai mon voyage!

Quoi de neuf à Paris ?



L’année 2018 s’annonce encourageante pour Paris
L’année 2018 s’annonce encourageante pour Paris
Par Nathalie De Grandmont --------- Bien sûr, suite aux attentats de 2015, la ville lumière a vécu des heures difficiles et des baisses de fréquentation touristique, particulièrement au cours de l’année 2016. Mais, comme nous l’avons constaté dernièrement, la métropole française n’a pas tardé à retrouver sa vitalité et son pouvoir de séduction, grâce à une foule de nouveaux hôtels, musées et attraits. En voici un petit avant-goût…



Paris renoue avec la popularité
Paris renoue avec la popularité
Paris reprend le cap
En novembre dernier, nous avons pris quelques nouvelles de Paris auprès de Véronique Potelet- Anty, responsable de la presse et relations publiques pour l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris. « Il est vrai qu’au cours de l’année 2016, Paris a connu une diminution des arrivées de visiteurs de 6% », expliquait-elle. « Mais le nombre de visiteurs a remonté de façon importante en 2017, notamment grâce au tourisme d’affaires, en provenance de l’Europe et des États-Unis, entre autres. Selon les statistiques des trois premiers trimestres de 2017, le nombre des arrivées hôtelières dépasse les 23 millions, ce qui pourrait représenter pour l’année une augmentation de 12% par rapport à 2016 (et de 5 à 7 % par rapport à 2015). Et surtout, les signes s’annoncent encourageants pour 2018. »


Le Forum des Halles
Le Forum des Halles
Parallèlement à cela, expliquait-elle, Paris s’est aussi enrichie de plusieurs nouveaux atouts. « Au cours des trois dernières années, Paris a augmenté considérablement son offre culturelle et de loisirs, avec l’ouverture de la Fondation Louis Vuitton pour l’art contemporain, la rénovation et la réouverture du Musée Picasso, du musée Rodin, du Musée de l’homme et de la Monnaie de Paris, dont le nouveau concept s’intitule 11 Conti. Et uniquement l’an dernier, nous avons également inauguré la nouvelle Philharmonie de Paris (signée par l’architecte Jean Nouvel) près de la Villette et le Musée du parfum, face au Bristol, sur la rue du Faubourg St-Honoré. Et dans ce courant de renouveau, ajoutait-elle, il faut aussi mentionner le nouveau centre commercial Vill’Up (près de la Villette), Le Carrousel du Louvre (récemment rénové) et le Forum des Halles, qui a été complètement transformé au cours des dernières années, de même que l’Esplanade et les jardins, tout autour. »

Le Musée Yves Saint-Laurent est situé dans l’ancienne maison de couture du célèbre designer.
Le Musée Yves Saint-Laurent est situé dans l’ancienne maison de couture du célèbre designer.
D’ailleurs, de mon côté, j’ai eu la chance de visiter l’une des belles nouveautés de Paris : le Musée Yves Saint-Laurent, qui a ouvert ses portes en octobre dernier, sur les lieux-mêmes de l’ancienne maison de couture des créations Yves Saint-Laurent (de 1974 à 2002). Le tout débute avec un film-rétrospective de sa carrière. Ensuite, on défile devant une cinquantaine de modèles, qui illustrent ses différentes époques et ses sources d’inspirations, puisées au gré de ses nombreux voyages. Au gré des salles, on peut aussi admirer une foule d’accessoires, des croquis et des extraits vidéo, qui nous montrent tout le processus de création. On pénètre aussi dans l’ancien atelier d’Yves Saint-Laurent, avec ses étoffes, ses croquis et ses échantillons, qui semblent en avoir long à raconter… à la fin du parcours, on peut d'ailleurs écouter une vingtaine d’entrevues réalisées avec ses proches collaborateurs, qui nous confient une foule d’anecdotes sur les coulisses d’une collection de haute couture : des croquis jusqu’à la vente, en passant par le choix des mannequins et les défilés. Globalement, un musée très intéressant, et certainement un bel ajout pour la capitale française de la mode. (5 Avenue Marceau, www.museeyslparis.com)


Un repas avec vue… au restaurant Les Ombres, voisin de la Tour Eiffel
Un repas avec vue… au restaurant Les Ombres, voisin de la Tour Eiffel
Pour le plaisir des yeux, et des papilles…
Au cours des derniers mois, quatre musées parisiens – le musée d’Orsay, le Château de Versailles, le Louvre et le musée du Quai Branly - ont également créé la société MUSIAM et confié la gestion de leur restauration au grand chef français Alain Ducasse, afin que leurs restaurants soient plus à l’image des grands musées français. C’est le cas du restaurant Les Ombres, qui propose une cuisine raffinée et un décor exceptionnel, tout en étant perché sur le toit-terrasse du musée du Quai Branly. Entièrement vitrée, cette salle élégante s’ouvre sur une terrasse aérienne; ce qui offre aux convives des vues exceptionnelles sur la ville et sur la Tour Eiffel, son seul vis-à-vis.

L'escalier Mollien (crédit photo Musiam)
L'escalier Mollien (crédit photo Musiam)
Au Musée du Louvre, le café Mollien occupe le palier du monumental escalier Mollien. Décoré de peintures, bas-reliefs et atlantes sculptés, il s’ouvre lui aussi sur une vaste terrasse, qui domine la Cour Napoléon et le jardin du Carrousel.

Le restaurant du Musée d’Orsay, avec sa décoration des années 1900
Le restaurant du Musée d’Orsay, avec sa décoration des années 1900
Quant au restaurant du Musée d’Orsay, il occupe l’ancienne salle à manger de l’Hôtel Terminus, le Palace de la gare d’Orsay, à l’époque. Bien sûr, le décor en soi a de quoi impressionner : avec ses plafonds hauts couverts de fresques, ses lustres et ses dorures, typiques des années 1900. L’ambiance et le service y sont aussi très élégants, alors que la carte propose des classiques français, modernisés et allégés, à des prix qui demeurent accessibles. A titre d’exemple, on peut choisir une formule rapide (pour 22 euros) ou prendre tout son temps pour déguster le foie gras mi-cuit, le filet de bar poêlé puis terminer avec un Secret chocolat et nougat… Par contre, dans le cas de ce restaurant, l’accès n’est possible que si l’on détient un billet d’entrée au musée. « Monsieur Ducasse est très impliqué dans le concept et la mise en place des cartes dans chacun des restaurants », explique Richard Pestour, responsable des relations publiques. « Mais pour chacun, il s’adapte aussi au lieu en question. Ce regroupement compte quatre partenaires pour l’instant (dont le café La Petite Venise, au Château de Versailles), mais il pourrait y avoir encore beaucoup de changements d’ici un an. »

Crédits : Nolinski Paris-G. de Laubier
Crédits : Nolinski Paris-G. de Laubier
Dans le secteur hôtelier :
Fort heureusement, la renaissance parisienne des derniers mois rejaillit également sur le secteur hôtelier. Selon Véronique Potelet-Anty, de l’Office de Tourisme et des Congrès, plusieurs nouveaux hôtels ont ouvert leurs portes depuis deux ans, dont l’Hôtel Square Louvois (4 étoiles de 50 chambres, près de l’Opéra), l’Hôtel Paris Bastille Boutet (80 chambres, le premier MGallery de la marque Sofitel dans l’est parisien), et l’Hôtel Nolinski, que j’ai eu l’occasion de visiter. Ouvert en juillet 2016, le Nolinski appartient au groupe français Evok et profite d’un emplacement exceptionnel, entre l’Opéra et le Louvre. Il compte 45 chambres (dont 30 chambres deluxe et 15 suites), toutes décorées dans un style moderne et classique à la fois, avec un heureux mélange d’élégance, de sobriété et de touches artistiques. Dans les chambres, la majorité des meubles ont été conçus sur mesure; ce qui inclut même les minis-bars. Même si les fenêtres donnent sur l’Avenue de l’Opéra, toutes les chambres ont été insonorisées avec soin et demeurent donc très paisibles. Visiblement très influencé par l’art, le Nolinski a aussi réalisé un important partenariat avec les studios Harcourt; ce qui explique les nombreux portraits de stars qui décorent les chambres, les couloirs et la majorité des espaces publics de l’hôtel (dont le Salon et la Brasserie Réjane)


Le Nolinski, un hôtel boutique très stylisé ( Crédits : Nolinski Paris-G. de Laubier )
Le Nolinski, un hôtel boutique très stylisé ( Crédits : Nolinski Paris-G. de Laubier )
Leur spa est particulièrement réussi, grâce à l’abondance de marbres noirs, de même que les ambiances très intimistes du hammam, de la piscine intérieure et des salles de soin (avec plafonds qui imitent des étoiles). D’ailleurs, le groupe Evok ouvrira aussi un nouvel hôtel boutique dans le 16ème arrondissement en 2018, qui sera encore plus axé sur le bien-être.

Lobby du Méridien Etoile ( Crédits photos : Le Méridien Étoile, groupe Marriott )
Lobby du Méridien Etoile ( Crédits photos : Le Méridien Étoile, groupe Marriott )
En plus des nouveaux établissements, plusieurs hôtels parisiens ont vécu d’importantes cures de jouvence. C’est le cas du Paris Marriott Rive Gauche, du Hyatt Regency Paris Étoile (restauration en cours) et de son voisin, le Méridien Etoile, qui a presque fait peau neuve. Comme l’explique Bénédicte Fages, la reponsable des relations publiques, « le Méridien Étoile est le plus vaste hôtel de Paris intra-muros (avec 1025 chambres) et il a été le premier Méridien au monde, lorsque le groupe Air France a lancé cette marque hôtelière, en 1972. Depuis 2016, il fait partie du groupe Marriott, tout en continuant d’être très ancré dans la tradition et l’identité parisiennes. Nous y avons rénové la majorité des chambres et tous les espaces publics, à la fin de 2016. Pour la décoration, les architectes et designers se sont inspirés des années 50 et 60 (le style « mid century modern »).

Chambre d'une suite présidentielle au Méridien Étoile ( Crédits photos : Le Méridien Étoile, groupe Marriott )
Chambre d'une suite présidentielle au Méridien Étoile ( Crédits photos : Le Méridien Étoile, groupe Marriott )
Ils ont fait appel à de nombreux artistes, pour la réalisation des œuvres et photographies présentes dans les chambres, les couloirs, les salles de conférences et la nouvelle réception, que nous appelons le « hub » et qui a été conçu pour être un lieu de rassemblement convivial (avec un espace salon, un espace café et une ambiance générale de café décontracté) » Dans l’hôtel, les chambres déploient aussi des palettes de couleurs feutrées; auxquelles s’ajoutent des clins d’œil aux principaux monuments de Paris. Outre les chambres régulières, on y trouve 22 suites et 110 chambres de niveau Club. Pour ces dernières, les clients ont accès au Club Lounge (situé au 8ème étage, avec terrasse) qui propose une zone de travail et des snacks en rotation, toute la journée. Très bien situé – à côté du Palais des Congrès et non loin des Champs Élysées - le Méridien Étoile possède aussi une terrasse paisible, un club de jazz, un restaurant de grillades et de nombreuses salles de réunions. Dans le cadre de leur programme «Unlock Art », tous les clients reçoivent un accès gratuit pour le Musée Picasso, qui vient lui aussi de rouvrir ses portes, après plusieurs années de travaux.
Chose certaine, à voir toutes ces nouveautés et celles qui se planifient pour les prochains mois, il ne fait aucun doute que Paris met tout en œuvre pour rester dans le peloton de tête des destinations touristiques…

Ce reportage a été réalisé grâce à la précieuse collaboration d’Air Transat, d’Atout France et de l’Office de tourisme de Paris.

Informations pratiques :

S’y rendre : Air Transat offre des vols directs vers Paris toute l’année, plus de nombreux hôtels et forfaits à la carte, dans la capitale française et autour. www.transat.com

Nouveau menu Classe Club : Depuis le 1er décembre, les clients de la classe Club d’Air Transat peuvent profiter de la nouvelle édition du Menu par le Chef Daniel Vézina, qui comprend 6 nouveaux plats et deux petits-déjeuners (une nouveauté), signés par le chef québécois Daniel Vézina, copropriétaire des restaurants Laurie Raphaël de Québec et de Montréal. Ces menus changent plusieurs fois par année, comme en témoigne l’actuel menu d’hiver, en vedette pour quelques mois encore. Les clients de la classe Économie peuvent aussi profiter de ces choix, moyennant des frais de 25$ (par segment de vol) et en réservant ceux-ci à l’avance. www.airtransat.com

Informations complémentaires : www.parisinfo.com, http://ca.france.fr

La terrasse du Café Mollien au Musée du Louvre
La terrasse du Café Mollien au Musée du Louvre

Lundi 29 Janvier 2018 - 17:00






Inscription à la newsletter








Le ministre du Tourisme de Cuba de passage à Montréal

Le ministre du Tourisme de Cuba de passage à Montréal
Le ministre du Tourisme de Cuba, Manuel Marrero Cruz, recevait l'industrie mercredi soir (3 octobre) à l'hôtel Mount Stephen de Montréal. Un événement protocolaire qui confirme l'importance du marché québécois pour la grande île.

En poste depuis près de 15 ans, ce n'est pas qu'à des étrangers que le ministre serrait les mains et donnait des accolades lors de son arrivée dans la salle car, nombreux parmi les invités sont celles et ceux qui ont croisé sa route dans le cadre de négociations ou de leur participation au FIT Cuba, ce grand rassemblement annuel des professionnels de l'industrie qu'il préside année après année.

04/10/2018



Mazatlan : une nouvelle destination de Sunwing très prometteuse

Mazatlan : une nouvelle destination de Sunwing très prometteuse
Mazatlan, aussi nommée la Perle du Pacifique, était à l'honneur vendredi soir à l'hôtel Monville de Montréal où une quarantaine d'agents de voyages se sont retrouvés à l'invitation du voyagiste Sunwing et d'une importante délégation mexicaine.

La destination a beaucoup fait parler d'elle cette année car elle était l'hôte du Tianguis Turistico, l'évènement phare qui, à chaque printemps, met en présence tout ce que le Mexique a à offrir en matière de tourisme et les acheteurs venus des quatre coins du monde. Mazatlan avait pour l'occasion bénéficié d'importants investissements qui lui ont donné une belle cure de jouvence dont peuvent aujourd'hui profiter les visiteurs.



Caribe Sol lance sa saison 2018/2019 et souligne ses 25 ans

Caribe Sol lance sa saison 2018/2019 et souligne ses 25 ans
Le voyagiste spécialiste de Cuba, Caribe Sol, a lancé hier soir (20 septembre) sa saison 2018/2019 et comme il soulignait aussi son 25 ème anniversaire, la soirée avait un peu les allures d'un gala . L'évènement se déroulait à l'Espace Canal dans Griffintown et a réuni une centaine de personnes dont plusieurs agents venus de l' extérieur de Montréal ainsi qu'une délégation de Hola Sun, compagnie soeur établie à Toronto.

Salon professionnel, discours, animation musicale, apéritifs, repas, danse et tirages ont ponctué la soirée d'où chacun est reparti avec une bouteille de rhum Habana Club et un cigare Romeo Y Julieta.

20/09/2018



La Floride, d’un autre œil…(Reportage)

La Floride, d’un autre œil…(Reportage)
Texte et photos : Yves Ouellet ------ Destination soleil de prédilection pour environ un million des Québécois, la Floride n’est pas qu’un ghetto de retraités dont les seules activités se résument à se faire bronzer la bedaine, à jouer au golf, à prendre l’apéro et à magasiner. La Floride a infiniment plus à offrir mais elle demeure encore un monde à découvrir.



23/02/2018