Vous lisez J'ai mon voyage!

Le sondage mené par l'ACTA auprès de l'industrie nous apprend que 75 % ne survivront pas si les programmes d'aide financière ne sont pas prolongés jusqu’à la fin 2021 ou jusqu'à la levée des restrictions.



Communiqué de l'ACTA

Le sondage mené par l'ACTA auprès de l'industrie nous apprend que 75 % ne survivront pas si les programmes d'aide financière ne sont pas prolongés jusqu’à la fin 2021 ou jusqu'à la levée des restrictions.
Le sondage national que l’ACTA a mené en avril auprès des conseillers en voyages, des agents de voyages indépendants (AVI) et des agences de voyages révèle qu’une proportion effarante de 75 % des membres de notre industrie ne pourront survivre si les programmes d’aide financière ne sont pas prolongés jusqu’à la fin de 2021 – ou jusqu’à 90 jours après la levée des restrictions.

"Alors qu’on assistera au dépôt du budget fédéral le 19 avril prochain, l’ACTA doit continuer d’informer le gouvernement à quel point la situation est critique pour les agences de voyages, les conseillers en voyages et les agents de voyages indépendants, en citant des données précises qui proviennent de notre sondage", a déclaré Wendy Paradis, présidente de l'ACTA. " Les résultats soulignent les problèmes de durabilité dans notre secteur sans un accès continu et accru aux programmes d’aide du fédéral et des provinces alors que les restrictions dans le domaine des voyages restent en place. "

Lorsqu’on leur demande quels programmes et politiques du gouvernement aideraient le mieux les agences de voyages et les conseillers en voyages à rester en affaires, la préoccupation première des répondants au sondage était le rappel des commissions – qu’on vient partiellement de résoudre grâce au programme d’aide qu’Air Canada annonçait lundi.

La priorité suivante concerne la prolongation de la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) et de l'assurance-emploi (AE) suivies de la Subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) et de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL). Les répondants ont fortement insisté sur le besoin d’un plan de reprise des voyages – incluant l'ouverture des frontières, le retrait du programme de séjour à l’hôtel et la réduction/l’élimination de la quarantaine de 14 jours. Parmi les autres recommandations, mentionnons l’extinction de la TVH et la prolongation du programme de remboursement des prêts liés au Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Le gouvernement a également demandé à l’ACTA des commentaires additionnels au sujet du programme de prêt dans le cadre du Programme de crédit pour les secteurs durement touchés (PCSDT) afin de comprendre s’il est efficace auprès de ceux auxquels il s’adresse - c'est-à-dire les entreprises les plus durement touchées, incluant l'industrie du voyage.

Sur le faible pourcentage de répondants – 7 % – de ceux qui ont présenté une demande dans le cadre du PCSDT, 24 % ont pu en profiter, alors que le double, soit 54 %, ont vu leur demande rejetée. 93 % ne se sont pas prévalus du PCSDT, alors que 43 % de ces répondants déclarent qu’ils craignaient de s’endetter davantage et 33 % ont affirmé qu’ils ne croyaient pas répondre aux critères.
"L’ACTA, ainsi que d’autres associations de l'industrie qui font partie des plus durement touchées et avec lesquelles nous collaborons continueront de défendre avec véhémence la prolongation de tous les programmes d’aide – c'est-à-dire la SSUC, la SUCL, la PCRE/AE, ainsi que le programme de prêts du PCSDT - jusqu’à la fin de la présente année.

Faits saillants du sondage

• Sur les plus de 1 000 répondants, 58 % étaient des agents de voyages indépendants, 31 % étaient des propriétaires et 11 % étaient des employés.

• Si le gouvernement ne prolonge pas les programmes d’aide au-delà du mois de juin, 18 % des répondants ne seront pas en mesure de payer les dépenses courantes pendant plus d’un mois. Ce pourcentage augmente à 54 % après trois mois, alors qu’après six mois, il atteint 75 %.

• 34 % seront incapables de poursuivre leurs activités sans un accès soutenu à la Subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) et à la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) jusqu’à la fin de 2021.

• 61 % seront incapables de poursuivre leurs activités sans un accès soutenu à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) et à l'assurance-emploi (AE) jusqu’à la fin de 2021.

• 16 % des répondants ont déclaré qu’ils seront incapables de rester en affaires s’ils n’ont pas accès au PCSDT.

Programmes provinciaux de subventions/prêts

On a reçu une quantité incroyable de commentaires sur les défis entourant l’accès aux programmes de subventions et de prêts dans les provinces. Sur la liste des programmes de financement provinciaux offerts, la majeure partie des répondants (84 %) n’ont reçu aucun montant, alors que 28 % n’ont pas présenté de demande et 31 % ne l’ont pas fait parce qu’ils se croyaient inadmissibles.

"L'ACTA aimerait remercier tous ceux qui ont répondu au sondage. Cette information très précieuse nous permet de quantifier le besoin urgent de programmes d’aide financière prolongés et améliorés dont les agences de voyages, les conseillers en voyages et les agents de voyages indépendants ont besoin. Nous ferons part des résultats dans le cadre de nos discussions continues avec les gouvernements, "mentionne Paradis.

À propos de l'ACTA
L’ACTA est une association nationale composée de membres qui représente l'industrie du voyage et du tourisme de détail au Canada. Plus de 24 000 agents de voyages travaillent dans nos agences membres qui représentent plus de 80 % des voyages réservés par l’entremise des agences de voyages au Canada. L’ACTA est une association à but non lucratif dirigée par l’industrie qui défend les intérêts des membres auprès des gouvernements, des organismes de réglementation et des fournisseurs de voyage dans l’intérêt supérieur du secteur du voyage au détail et des consommateurs bénéficiant des services professionnels fournis par nos membres.


Mercredi 14 Avril 2021 - 14:31



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter