Vous lisez J'ai mon voyage!

Le ministre Alghabra conclut sa participation à la 41e session de l'Assemblée de l'OACI



Communiqué de Transports Canada

Le ministre Alghabra conclut sa participation à la 41e session de l'Assemblée de l'OACI
Le Canada joue un rôle de chef de file alors que des délégués du monde entier s'unissent pour garantir les normes les plus élevées possibles dans le secteur mondial de l'aviation et pour rendre le transport aérien plus propre, plus sécuritaire et plus sûr. Cette semaine, le ministre des Transports, l'honorable Omar Alghabra, a pris part à la 41e session de l'Assemblée de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), qui se déroule du 27 septembre au 7 octobre 2022 au siège social de l'OACI à Montréal.

Le ministre Alghabra a participé à plusieurs événements tout au long de la semaine pour démontrer le profond engagement du Canada envers l'OACI et les nombreuses questions importantes discutées à l'Assemblée :

Le ministre Alghabra a participé à la troisième réunion de la Coalition sur l'ambition climatique pour l'aviation internationale, qui vise à faire avancer des actions ambitieuses pour réduire les émissions provenant de l'aviation. Il a prononcé un discours de clôture soulignant l'importance de travailler ensemble pour résoudre ce problème mondial, et il a exprimé l'espoir qu'une voix unifiée à l'Assemblée puisse aider à atteindre les objectifs en matière de changements climatiques.

Le ministre Alghabra a dirigé une table ronde sur la reprise du secteur canadien du transport aérien, qui a rassemblé des ministres de la République tchèque, de la France, des Pays-Bas, de Singapour et du Royaume-Uni, la commissaire européenne aux Transports, et des hauts fonctionnaires d'Allemagne et des États-Unis pour discuter des questions cruciales de la congestion des aéroports et de la reprise du secteur mondial du transport aérien.

Le ministre Alghabra a fait une déclaration nationale à l'Assemblée de l'OACI et a réitéré le soutien du Canada à un réseau mondial de transport aérien fondé sur des règles, notamment en préconisant des améliorations aux protocoles d'enquête sur les accidents aériens de l'OACI et en faisant progresser l'Initiative sur la sécurité aérienne pour assurer la sécurité des aéronefs civils dans les zones de conflit ou à proximité de celles-ci.

Le ministre a également réitéré l'engagement du gouvernement du Canada et des dirigeants du G7 à fournir à l'Ukraine le soutien dont elle a besoin pour faire respecter sa souveraineté et son intégrité territoriale, pour se défendre et pour choisir son propre avenir.

Le ministre Alghabra a également rencontré plusieurs partenaires, notamment :

Des homologues internationaux des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, des Pays-Bas, de la Malaisie, de Singapour, du Qatar, des Maldives, de la République tchèque, de la Commission européenne et du Maroc pour discuter de la coopération internationale en matière de transport;

Yuliya Kovaliv, ambassadrice de l'Ukraine au Canada, Oleksandr Kubrakov, ministre des Infrastructures de l'Ukraine, et Marc Brazeau, président-directeur général de l'Association des chemins de fer du Canada, afin de déterminer les domaines dans lesquels l'Ukraine pourrait bénéficier d'une aide collaborative en matière de transport ferroviaire.

Pendant son séjour à Montréal, le ministre Alghabra a annoncé la publication du Plan d'action climatique de l'aviation du Canada (2022-2030).

Le Plan d'action présente une vision de carboneutralité d'ici 2050 pour le secteur canadien de l'aviation et fixe un objectif de 10 % pour l'utilisation de carburant aviation durable d'ici 2030.

Le ministre Alghabra a également annoncé à l'OACI que le gouvernement du Canada, l'Association des chemins de fer du Canada, le Chemin de fer Canadien Pacifique et la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada ont établi un groupe de travail pour appuyer la reconstruction de l'infrastructure de transport et la résilience de l'infrastructure ferroviaire de l'Ukraine.

Citation « Un ordre multilatéral fondé sur des règles est essentiel pour le secteur mondial de l'aviation, et le Canada croit au rôle clé de l'OACI pour soutenir cet ordre. En tant que fier État hôte, le Canada travaille fort pour que l'OACI prospère à Montréal, et en tant que contributeur de premier plan, nous continuerons à travailler avec les États membres pour créer un système d'aviation civile plus prospère, plus vert et plus sûr. Nous devons travailler ensemble pour atteindre les objectifs de l'OACI. » L'honorable Omar Alghabra Ministre des Transports

Les faits en bref
L'OACI est une institution spécialisée de l'Organisation des Nations Unies (ONU). L'OACI collabore avec ses 193 États membres afin d'établir et de vérifier des normes en matière de sécurité, de sûreté, d'émissions, de navigation et de facilitation pour façonner et améliorer les opérations aériennes internationales.

En tant que pays hôte, le Canada s'efforce de fournir le soutien nécessaire à l'OACI et à sa communauté diplomatique. Ce faisant, le Canada travaille de façon concertée avec la Ville de Montréal, la province de Québec et le Secrétariat de l'OACI pour s'assurer que l'Organisation continue son essor à Montréal.

L'Assemblée de l'OACI est l'organe souverain de l'Organisation. Elle se réunit tous les trois ans à Montréal et est convoquée par l'organe directeur de l'OACI, le Conseil. L'Assemblée établit les priorités de l'OACI pour les trois années à venir.

Vendredi 30 Septembre 2022 - 08:27



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter