Recherche sur le site















L'AAVQ demande à Québec d'officialiser la pratique des crédits-voyages


Communiqué de l'AAVQ

L'AAVQ demande à Québec d'officialiser la pratique des crédits-voyages
L’Association des agents de voyages du Québec (AAVQ) a formellement demandé à Québec d’amender le Règlement sur les agents de voyages afin d’officialiser la pratique des fournisseurs ou voyagistes d’offrir un crédit voyage en cas d’évènement de force majeure.

Compte tenu de la pandémie de COVID-19, des fermetures des frontières de nombreux pays, de mises en quarantaine de voyageurs et de l’Avertissement de niveau 3 du Gouvernement du Canada, plusieurs fournisseurs et voyagistes offrent aux clients des crédits- voyages en guise de compensation. Ces évènements de force majeure empêchent les agents de voyages et les voyagistes d’exécuter leurs obligations envers les clients et l’AAVQ estime juste et à propos l’offre de crédits- voyage dans ces circonstances exceptionnelles.


24/03/2020



Les lauréats du Gala des trophées Uni-Vers 2019 sont ....

Les lauréats du Gala des trophées Uni-Vers 2019 sont ....
Hier (23 octobre) se tenait la 7ème édition du Gala des Trophées Uni-Vers au théâtre Paradoxe.

''Cette année encore, le Gala des Trophées Uni-Vers a permis de rassembler tous les acteurs de l’industrie. Nous nous réjouissons, encore une fois cette année, de voir combien l’industrie du voyage aime se retrouver et célébrer. Au nom de l’AAVQ, je remercie tous nos commanditaires, plus nombreux d’année en année : votre soutien a fait la différence. Merci également aux nombreux conseillers et agents de voyages qui étaient présents dans la salle. Je remercie enfin Aurore Bonvalot, Directrice générale de l’AAVQ, ainsi que notre agence organisatrice, Collectionneurs de Voyages, pour toute son implication et d’avoir fait de ce 7ème Gala des Trophées Uni-Vers un véritable succès ! Bon salon du SITV et à l’année prochaine pour une 8ème édition! '' -
Propos recueillis de Moscou Côté, Président de l’AAVQ.

Voici la liste des lauréats.

23/10/2019



Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

Le cannabis en voyage, ce n'est pas de la rigolade - Les conseils de CAA-Québec pour éviter les ennuis avec le pot à l'étranger



Communiqué de CAA-Québec

Le cannabis en voyage, ce n'est pas de la rigolade - Les conseils de CAA-Québec pour éviter les ennuis avec le pot à l'étranger
Un joint sous les palmiers cet hiver? L'idée est peut-être attrayante pour certains, mais c'est une mauvaise idée. En fait, traverser les frontières avec du pot est une excellente façon de se retrouver dans le pétrin. Par contre, n'exagérons rien. Les Canadiens ont encore le droit de voyager, même si le pot est légal. CAA-Québec fait le point.

D'abord, il est illégal de sortir du Canada, ou d'y entrer avec du cannabis, lit-on sur le site Web d'Affaires mondiales Canada. Que ce soit légal ou pas dans l'autre pays, que ce soit pour soulager l'arthrite, pour faire la fête, en passant par la route, par les airs, sous forme de muffin, de boisson, roulé, en fleur, dans un petit pot ou un gros sac, c'est non! La personne qui se fait prendre s'expose à des sanctions pénales au Canada.

Les États-Unis ne rient pas avec le cannabis
Apporter un joint de « Blue Dream » de la Société québécoise du cannabis (SQDC) en voyage de ski à Denver? Oubliez le projet. C'est légal de consommer du pot dans 10 États américains incluant le Maine et le Colorado, mais ça demeure illégal de traverser la frontière entre le Canada et les États-Unis avec du cannabis, en vertu des lois fédérales des deux pays. On s'expose non seulement à un refus d'entrée, mais aussi à une amende, une arrestation, un dossier criminel et bien d'autres conséquences qui ne font pas rire.

Dans une déclaration publique de la US Customs and Border Protection, l'agence des douanes américaines précise qu'en général, les consommateurs dépendants de la drogue ou ceux qui ont commis des infractions en matière de stupéfiants, aux États-Unis ou ailleurs, ne sont pas admissibles aux États-Unis (1). Par conséquent, si vous admettez avoir consommé du cannabis avant sa légalisation, le douanier pourrait vous refuser l'entrée aux États-Unis.

Est-ce que le douanier vous posera des questions sur le cannabis? Ce n'est généralement pas le cas, a indiqué à Radio-Canada un responsable de l'agence des douanes américaines.

Ne pas dramatiser!
« Nos conseillers en voyages sont renseignés et vont donner l'heure juste à ceux qui craignent des complications à la frontière à la suite de la légalisation. Il faut à tout prix éviter de traverser les douanes avec du cannabis. Cela dit, c'est clair que les autres pays ne fermeront pas leurs portes aux Canadiens parce que le pot est légal! » soulève Philippe Blain, vice-président services voyages chez CAA-Québec.

Bref, une personne qui consomme du cannabis légalement au Canada, qui n'a jamais été reconnue coupable d'une infraction liée à la drogue et qui n'en a pas en sa possession aux douanes n'a rien à se reprocher. L'agence américaine des douanes ajoute que le fait de travailler pour l'industrie légale du cannabis au Canada n'est pas un motif pour refuser l'entrée à un voyageur canadien aux États-Unis, pour autant que son voyage ne concerne pas son travail.

Le cannabis ailleurs dans le monde
Le Canada et l'Uruguay sont les deux seuls pays où le cannabis est légal, mais il demeure illégal de traverser les frontières avec de la drogue, même pour l'usage médical. Les voyageurs s'exposent à des sanctions, souvent criminelles, à l'étranger ou au Canada.

Voyager au Canada avec du cannabis : oui, mais...
Ce n'est pas interdit de prendre un vol intérieur au Canada avec du cannabis. Par contre, dans de rares cas d'atterrissages d'urgence aux États-Unis, avoir du cannabis en sa possession pourrait compliquer les choses, prévient Air Canada.
L'âge légal pour acheter, posséder et consommer du cannabis est de 19 ans ailleurs au Canada, sauf en Alberta, où l'âge est fixé à 18 ans, comme au Québec.

Les endroits où il est permis de consommer varient d'une province à l'autre, d'une ville à l'autre, et parfois même d'un arrondissement à l'autre. Renseignez-vous avant d'allumer!

Assurance voyage : couvert ou pas après avoir consommé du pot?
La plupart des assureurs n'ont pas changé leurs règles après la légalisation et refuseront de couvrir une condition ou une blessure provoquée par la drogue ou l'alcool. Par ailleurs, si un voyageur se trouve en difficulté à cause de l'usage ou de la possession de cannabis, son assureur pourrait refuser de l'indemniser.

À propos de CAA-Québec
CAA-Québec, organisme à but non lucratif, assure la tranquillité d'esprit à chacun de ses membres en lui offrant des avantages, des produits et des services de haute qualité dans les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et de l'assurance.
Suivez-nous sur Twitter et Facebook


(1) Citation originale : « Generally, any arriving alien who is determined to be a drug abuser or addict, or who is convicted of, admits having committed, or admits committing, acts which constitute the essential elements of a violation of (or an attempt or conspiracy to violate) any law or regulation of a State, the United States, or a foreign country relating to a controlled substance, is inadmissible to the United States. »

SOURCE CAA-Québec

Vendredi 14 Décembre 2018 - 11:13






Inscription à la newsletter






Les 5 étapes de l’ACTA pour célébrer la journée des conseillers en voyages tout au long du mois de mai

Les 5 étapes de l’ACTA pour célébrer la journée des conseillers en voyages tout au long du mois de mai
L’ACTA célèbre la Journée des conseillers en voyages à compter du 6 mai et ce tout au long du mois, pour « remercier » les conseillers en voyages pour toutes les heures de travail et la détermination qu’ils mettent à prendre soin du public voyageur


07/05/2020

Gala des Trophées Uni-Vers : une longue soiré pleine d'émotions !

Gala des Trophées Uni-Vers : une longue soiré pleine d'émotions !
La 7ème édition du Gala des Trophées Uni-Vers se tenait hier soir au Théâtre Paradoxe, cette grande église désacralisée de Ville Émard convertie en salle de spectacle. Un décor très original pour une longue soirée riche en émotions qui a réuni environ 400 personnes dont la moité constituée par des agents et conseillers, chiffre dont s'est réjouie la directrice générale de l'AAVQ, Aurore Bonvalot, lors de son allocution d'ouverture. Voir la liste et les photos des lauréats

24/10/2019



Plus accessible que jamais la Martinique reçoit l'industrie au Ritz-Carlton

Plus accessible que jamais la Martinique reçoit l'industrie au Ritz-Carlton
Le Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) en collaboration avec Atout France, recevait l'industrie, hier soir au salon ovale de l'hôtel Ritz Carlton de Montréal pour l'événement '' Destination Martinique.Magnifique. Une centaine d'invités avaient répondu à l'appel, venus à la rencontre de la délégation martiniquaise présente à Montréal à l'occasion du SITV qui se tient en fin de semaine à la Place Bonaventure.

La Martinique nous a habitué à des présentations originales et très animées et ce fut encore le cas hier soir avec, à l'accueil, une dégustation du rhum Trois-Rivières, et, durant l'événement, de la belle musique live, de généreuses bouchées bien arrosées et aussi un quizz sympathique animé par Alain Cyr, producteur chez Trapèze Productions, et grand fan de la Martinique. Des agents enthousiastes se sont succédés sur la scène pour prendre part aux questions-réponses concoctées par chacun des membres de la délégation. Les hôteliers, loueurs de voiture, réceptifs et attractions ont ainsi eu l'opportunité de faire connaître leurs offres et nouveautés dans la bonne humeur. Les invités pouvaient ensuite approfondir leurs connaissances en visitant le salon des exposants. Des tirages clôturaient la soirée.


22/10/2019





La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019