Recherche sur le site

















Le Grand Massif, nouveau Club Med alpin et premier bi-saisonnier (reportage)

Le Grand Massif, nouveau Club Med alpin et premier bi-saisonnier (reportage)
Reportage : Anne Pélouas ------ Le Club Med Grand Massif Samoëns Morillon a été inauguré en grande pompe le 15 décembre dernier dans les Alpes françaises, en présence de plus de 300 invités, dont de nombreux journalistes et agents de voyages du monde entier. Un groupe d’une dizaine de Canadiens étaient du nombre des privilégiés.


21/12/2017



La magie de Noël en Alsace

La magie de Noël en Alsace
Par Nathalie De Grandmont ---- Les fêtes approchent et de nombreux acteurs de l’industrie du tourisme s’en réjouissent. En France, c’est particulièrement vrai en Alsace, car cette région s’est fait une véritable réputation pour ses marchés et ses traditions de Noël, qui génèrent d’impressionnantes retombées touristiques. De la fin de novembre jusqu’au 31 décembre, tous les projecteurs se tournent donc vers cette petite région, située à l’est du pays, à quelques kilomètres de l’Allemagne et de la Suisse. …

13/12/2017



Air Transat célèbre son 30ème anniversaire, avec une nouvelle livrée et plus...

Air Transat célèbre son 30ème anniversaire, avec une nouvelle livrée et plus...
Par Nathalie De Grandmont ---- "Il y a 30 ans, le 14 novembre 1987, un groupe de vacanciers heureux et excités s'envolaient pour Acapulco, à bord du premier vol d'Air Transat". C'est ainsi, et avec beaucoup de fierté dans la voix, que Jean-Marc Eustache, le président, chef de la direction et un des fondateurs de Transat, entamait son discours hier soir, devant un parterre de 375 invités, réunissant plusieurs élus, anciens pilotes et dirigeants de Transat, des employés de plusieurs départements, des consuls et dignitaires, plus de nombreux autres partenaires.

14/11/2017



Oslo sous le soleil de minuit (reportage)

Oslo sous le soleil de minuit (reportage)
Texte et photos : Yves Ouellet ------- Les nuages sombres écrasaient le ciel après s’être déversés abondamment et la température était plutôt fraîche pour un jour de juin. Mais, dès que le soleil a pu effectuer une percée, c’est une magnifique journée d’été qui s’est rapidement développée. Ce genre de journée que les habitants d’Oslo ne laissent pas passer.

03/10/2017


















Vous lisez J'ai mon voyage!

La magie de Noël en Alsace



L’Alsace possède de nombreux ingrédients gagnants pour faire mousser la magie de Noël
L’Alsace possède de nombreux ingrédients gagnants pour faire mousser la magie de Noël
Par Nathalie De Grandmont ---- Les fêtes approchent et de nombreux acteurs de l’industrie du tourisme s’en réjouissent. En France, c’est particulièrement vrai en Alsace, car cette région s’est fait une véritable réputation pour ses marchés et ses traditions de Noël, qui génèrent d’impressionnantes retombées touristiques. De la fin de novembre jusqu’au 31 décembre, tous les projecteurs se tournent donc vers cette petite région, située à l’est du pays, à quelques kilomètres de l’Allemagne et de la Suisse. …

Le vin chaud : un des produits vedettes des marchés de Noël
Le vin chaud : un des produits vedettes des marchés de Noël
Nul doute, avec ses jolies maisons à colombages, ses églises et ses spécialités culinaires réconfortantes, l’Alsace possède déjà des ingrédients gagnants pour faire mousser la magie de Noël... Mais voilà que s’ajoutent une ribambelle de marchés, d’animations et d’illuminations féériques, sans parler des arômes de cannelle, de cardamone, de vin chaud et de pain d’épices, qui chatouillent nos narines en permanence. Et il en va de même à Strasbourg, Mulhouse et Colmar, tout comme dans plusieurs villages de la Route des vins.

De beaux cadeaux, pour les visiteurs et la région
« Sur le plan international, l’Alsace connaît deux grosses saisons touristiques : l’été, notamment pour la Route des vins, et le mois de décembre, pour les marchés de Noël »; explique Anouck Sittre, chargée de la presse pour l’Agence d’Attractivité de l’Alsace. « A elles seules, Strasbourg et Mulhouse attirent plus de 3 millions de visiteurs pendant la période des fêtes; ce qui génère près de 250 millions d’euros de retombées économiques. » Dans la foulée, madame Sittre explique aussi que l’Alsace n’a pas connu d’énormes baisses de fréquentation touristique suite aux attentats de 2015. «Dans les mois qui ont suivi, nous avions plutôt l’impression que les Français et les visiteurs internationaux recherchaient davantage les campagnes et les plus petites villes; ce qui a plutôt joué en faveur de l’Alsace. Par contre, dès 2015, les mesures de sécurité ont été clairement renforcées dans les marchés de Noël ».

Certains marchés attirent des foules très denses, notamment les fins de semaine
Certains marchés attirent des foules très denses, notamment les fins de semaine
De fait, lors de ma visite la semaine dernière, ces mesures de sécurité étaient clairement perceptibles, autant dans les villes que dans les plus petits villages. A Strasbourg, on croisait des murets de ciment et des contrôles de sécurité à toutes les principales entrées du quartier historique de « la Grande île », qui accueille la majorité des marchés de Noël. Les itinéraires des tramways étaient également modifiés, pour empêcher tout arrêt à proximité des places et des marchés les plus fréquentés.

Le marché de la Place des Dominicains, adossé à l’église du même nom
Le marché de la Place des Dominicains, adossé à l’église du même nom
A Colmar, les 5 marchés de Noël, étaient également protégés de façon semblable. Idem à Mulhouse. Chose certaine, malgré le froid et l’humidité (certains jours, le mercure descendait jusqu’à – 10 degrés Celsius), tous ces marchés étaient bel et bien pris d’assaut, par de jeunes familles et des visiteurs de tous les âges, provenant des États-Unis, de la France et des quatre coins de l’Europe. Et il ne fait aucun doute que les Canadiens aussi peuvent y trouver leur bonheur, d’autant plus que cette programmation des fêtes comprend aussi de nombreuses animations familiales, des concerts dans les églises et des expositions spéciales, qui s’ajoutent aux musées et même, aux promenades en bateau, qui continuent leurs activités, à Strasbourg et à Colmar.

Les promenades en bateau se poursuivent aussi en hiver, notamment dans le quartier de la Petite France, à Strasbourg
Les promenades en bateau se poursuivent aussi en hiver, notamment dans le quartier de la Petite France, à Strasbourg
Strasbourg : capitale de Noël
Déjà classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, le quartier de la « Grande île », à Strasbourg, devient encore plus magique en décembre. Sur la place Kléber trône un immense sapin d’une trentaine de mètres (le plus haut sapin illuminé en Europe), les rues forment de véritables cordons de lumières et, en admettant qu’on ait encore rien vu de tout cela, une arche lumineuse nous annonce la bienvenue dans la « capitale de Noël », rien de moins !

Depuis 27 ans, Strasbourg s’affiche comme la capitale de Noël
Depuis 27 ans, Strasbourg s’affiche comme la capitale de Noël
En effet, Strasbourg a choisi cette appellation il y a 27 ans déjà, en prenant le pari de proposer des centaines de manifestations pendant cette période : des concerts dans les églises, des actions de solidarité, des visites guidées pour découvrir les traditions et les illuminations de Noël, sans oublier une dizaine de marchés - et près de 300 chalets de commerçants au total - qui se déploient dans toutes les grandes places.

Le sapin géant de la Place Kleber
Le sapin géant de la Place Kleber
Bien sûr, l’un de ces marchés encercle la célèbre cathédrale Notre-Dame, où l’on peut aussi admirer leur crèche monumentale et leur collection de tapisseries du 17ème siècle, exposées dans la nef, pendant toute la période de l’Avent.

Tout près de là, il y a aussi le ‘Marché des délices de Noël d’Alsace’ (tout autour du Palais Rohan) et celui des Rois mages, qui se déploie sur les quais de l’Ill, dans l’ancien quartier des tanneurs, sous les charmantes maisons à colombages de la Petite France.

Le marché sur la place Benjamin-Zix, dans la Petite France
Le marché sur la place Benjamin-Zix, dans la Petite France
Chaque année, il y a aussi un marché dédié à un pays invité (cette année, l’Islande), de même que le Christkindelsmarik, l’un des plus vieux marchés d’Europe, qui se déroule sur la place Broglie, depuis 1870.

le Christkindelsmarik
le Christkindelsmarik
De nombreux Strasbourgeois se souviennent (avec un peu de nostalgie) qu’il n’y avait que ce marché-là autrefois, et qu’ils y venaient pour acheter leur sapin et leurs décorations de Noël. Aujourd’hui, ce marché et quelques autres sont un peu délaissés par les Strasbourgeois, car ils ont surtout été victimes de leurs succès, auprès des clients et des vendeurs.

La magie de Noël en Alsace
En effet, le marché de la place Broglie et celui de la cathédrale attirent désormais des foules très denses, surtout en début de soirée, où il faut louvoyer au milieu des poussettes pour arriver devant les kiosques. L’ambiance est alors à son comble et les vendeurs de vin chaud font des affaires d’or… mais pour ceux qui souhaitent faire des emplettes, l’expérience est nettement plus agréable à l’ouverture des kiosques, vers 11 heures. Autre conséquence du succès : plusieurs de ces marchés proposent maintenant une panoplie de produits et d’objets de toutes provenances, souvent vendus par des intermédiaires (et non par les producteurs eux-mêmes). Par contre, au cours des dernières années, sont aussi apparus de plus petits marchés, tels que le ‘marché Off’ (autour de l’économie sociale et solidaire) et le ‘marché des Irréductibles petits producteurs d’Alsace’ (sur la place des Meuniers), qui réunit une douzaine de producteurs passionnés (confitures, liqueurs, fromages, etc.) de la région immédiate.

Le marché de Mulhouse est dédié aux étoffes
Le marché de Mulhouse est dédié aux étoffes
Mulhouse, de fils en étoffes…
Située plus au sud de l’Alsace, Mulhouse célèbre également Noël, tout en révélant son passé, cousu de fils et d’étoffes… « Contrairement à Strasbourg et à Colmar, Mulhouse ne possède pas de maisons à colombages qu’on associe tant à l’Alsace », explique Raymond Weigel, photographe et greeter pour la ville de Mulhouse.

Le Musée d’impression sur étoffes
Le Musée d’impression sur étoffes
« Par contre, c’est aussi une ville d’art et d’histoire, qui possède un riche patrimoine industriel. Au 19ème siècle, c’était une plaque-tournante de l’impression sur étoffes et on y retrouvait une quarantaine d’usines, à son apogée. Chaque année, une styliste locale (Marie Jo Gebel) s’inspire donc de certains motifs anciens, pour créer notre étoffe officielle de Noël, dont on habille ensuite les façades des édifices et toutes les maisonnettes du marché de Noël, sur la Place de la Réunion. » A côté de cela se remarquent aussi facilement la grande roue (la seule en Alsace) et la façade illuminée du temple Saint-Étienne, en toile de fond.

Le marché de Mulhouse est très fier de sa grande roue
Le marché de Mulhouse est très fier de sa grande roue
« Depuis les années 1960, Mulhouse ne l’a pas eu facile (beaucoup de chômage) »; explique aussi Raymond Weigel. « Mais elle est fière de son patrimoine industriel, comme en témoignent les nombreuses murales du centre-ville, qui le mettent en valeur ».

La fresque Les Mulhousiens
La fresque Les Mulhousiens
D’ailleurs, grâce aux riches industriels suisses qui l’ont fait prospérer aux 19ème et 20ème siècles, Mulhouse possède aussi la plus grande collection d’automobiles rassemblée sous un même toit : à la Cité de l’automobile. Un panorama très complet de l’histoire de l’automobile, incluant une vaste collection de voitures Bugatti, bolides de courses et autres trésors sur quatre roues…

La Cité de l’automobile
La Cité de l’automobile
Colmar et les villages de la route des vins :
Située au centre de la région et à l’orée des vignobles, Colmar est notamment reconnue comme la capitale de la Route des vins d’Alsace. Pour plusieurs, elle incarne aussi la « carte postale alsacienne » par excellence; grâce au charme des canaux de sa Petite Venise et surtout, celui de ses nombreuses maisons à colombages.

Colmar et son quartier de la Petite Venise
Colmar et son quartier de la Petite Venise
Avec leurs façades de couleurs vives, ces belles maisons médiévales se comptent par dizaines et enjolivent toute la vieille ville; parfois éclipsées par quelques bâtiments remarquables de la Renaissance… Et en décembre, tous ces bâtiments se parent de lumières et de décorations originales; comme pour faire écho aux nombreuses maisonnettes qui ornent chacun des 5 marchés de Noël.

Colmar propose cinq marchés dont celui de la place Jeanne d’Arc
Colmar propose cinq marchés dont celui de la place Jeanne d’Arc
Ici aussi, les 5 marchés sont légèrement différents les uns des autres. Celui de la Petite Venise se consacre davantage aux enfants (avec carrousel et jeux), alors que celui de la Place Jeanne d’Arc valorise plus les traditions et le terroir. De son côté, celui des Dominicains se dresse au pied de l’église du même nom, alors que le majestueux bâtiment médiéval du Koifhus accueille un marché d’artisanat et d’antiquités, à l’intérieur, cette fois.

Les décorations magnifient encore davantage le charme des maisons à colombages
Les décorations magnifient encore davantage le charme des maisons à colombages
Chose certaine, comme tous ces marchés se touchent (ou presque), les bonnes odeurs de vin chaud, de bretzels ou de biscuits alsaciens (les « bredele ») flottent en permanence dans la vieille ville; nous guidant presqu’aussi efficacement que les panneaux. A cela s’ajoutent les guirlandes d’étoiles (le symbole de Colmar), qui ornent toutes les rues. D’ailleurs, tout comme à Strasbourg, l’office de tourisme de Colmar propose aussi des visites guidées nocturnes, sur la thématique des fêtes. Et les mercredis et samedis soirs, des chorales d’enfants défilent en chantant dans des barques illuminées, sur les canaux de la Petite Venise (du 25 nov. Au 23 déc.)

Eguishem, parmi les plus beaux villages de France
Eguishem, parmi les plus beaux villages de France
Bien sûr, l’animation des Fêtes ne se limite pas qu’aux villes, car plusieurs villages de la Route des vins ne donnent pas leur place non plus ! C’est le cas d’Eguishem, que l’on peut aisément rejoindre à partir de Colmar (par une navette). Ayant déjà remporté le titre de « village préféré des Français » (en 2013), il accueille un marché plus intimiste et assez traditionnel, alors que toutes les maisons situées le long des anciens remparts proposent un charmant parcours de crèches.

Guebwiller et son Noël Bleu
Guebwiller et son Noël Bleu
A 30 minutes de Colmar et de Mulhouse, le village de Guebwiller se trouve lui aussi sur la Route des vins, d’autant plus que les vignobles s’étalent en terrasses tout autour et lui fournissent pas moins de quatre grands crus. Outre son histoire riche, fortement liée à l’abbaye de Murbach (non loin), Guebwiller a choisi de se démarquer en proposant son Noël Bleu : un concept et un parcours de 8 étapes, qui englobe le marché, des projections sur les églises du village et des expositions sur la thématique des glaciers, entre autres.

Chose certaine, avec tous ces marchés et animations qui prennent tous nos sens d’assaut en même temps, on peut difficilement passer à côté de la magie des Fêtes, dans cette région… Et comme tout cela met en valeur un patrimoine culturel déjà très riche, la période des Fêtes offre véritablement un prétexte de choix pour découvrir l’Alsace, que ce soit en groupe, en famille ou en amoureux.

Ce reportage a été réalisé grâce à la collaboration d'Air Transat, de l'Agence d'Attractivité de l'Alsace et de ses partenaires.

Lire la suite : Noël dans la ville lumière

Information pratique :

S’y rendre : Air Transat offre des vols directs vers Mulhouse en été, mais propose aussi des vols vers Paris toute l’année; ce qui permet de rejoindre l’Alsace en train, en moins de 3 heures (via TGV). www.airtransat.com

Suggestions d’hébergement : L’hôtel Le Colombier : Un élégant 4 étoiles, très bien situé dans la Petite Venise, à Colmar. www.hotel-le-colombier.fr

A voir aussi : A Colmar, le Musée Unterlinden (3ème plus visité en France) a été agrandi grâce à l’ajout ingénieux d’une passerelle souterraine, qui relie l’ancien couvent dominicain à un nouveau pavillon, situé dans les anciens bains publics. Entre autres choses, ce musée est réputé pour ses œuvres médiévales, dont le fameux retable d’Issenheim. www.musee-unterlinden.com

Informations complémentaires : www.otrstrasbourg.fr, www.noel.strasbourg.eu, www.etoffeseries.fr, www.ot-eguishem.fr, www.ville-guebwiller.fr, www.tourisme-colmar.com, www.noel-colmar.com, www.alsace.com,
Musée Unterlinden, à Colmar
Musée Unterlinden, à Colmar

Mercredi 13 Décembre 2017 - 08:50



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.

Inscription à la newsletter
















Groenland et Labrador sauvages : un produit nordique d’exception, signé Adventure Canada (reportage)

Groenland et Labrador sauvages : un produit nordique d’exception, signé Adventure Canada (reportage)
Anne Pélouas ---------------------- La brochure d’Adventure Canada promettait une véritable « croisière d’expédition », débutant au nord du cercle polaire arctique, côté ouest du Groenland et se poursuivant le long de la côte du Labrador avec retour en douceur par le nord de Terre-Neuve.




Melià Cuba célèbre avec l'industrie la réouverture des Cayos de Cuba

Melià Cuba célèbre avec l'industrie la réouverture des Cayos de Cuba
La chaîne Hôtels Melià International Cuba recevait l'industrie hier soir au restaurant Hoogan et Beaufort (excellent) afin de célébrer la réouverture des Cayos de Cuba. Un thème qui résonne fortement dans l'industrie ces temps-ci et que Melià Cuba prend bien sûr très à coeur. A preuve, les superbes vidéos que nous a présenté Gina Mallamo, directrice des ventes, et qui ont reçu des applaudissements nourris.





Suisse Tourisme présente Pascal Prinz, son nouveau directeur pour le Canada

Suisse Tourisme présente Pascal Prinz, son nouveau directeur pour le Canada
Par Nathalie De Grandmont ------- Hier midi, plusieurs journalistes, voyagistes et partenaires de la Suisse étaient réunis au Consulat de la Suisse à Montréal, pour accueillir le nouveau directeur de Suisse Tourisme pour le marché canadien: Pascal Prinz. Polyglotte, originaire de la région des Grisons et "très doué", comme le qualifient ses compatriotes, monsieur Prinz arrive ici avec une bonne connaissance et d'excellents souvenirs du Canada, en plus de 4 ans et demi au sein du bureau de New-York, où il s'occupait notamment de la formation des agents de voyage.

09/11/2017



Prague; la nouvelle favorite des touristes (Reportage)

Prague; la nouvelle favorite des touristes (Reportage)
Texte et photos : Yves Ouellet ------- Paris et Londres ne seront pas ébranlées sur leur socle. Mais, force est de constater que le regard des voyageurs internationaux se tourne résolument vers une autre capitale, beaucoup plus modeste, mais qui possède amplement de charmes pour les combler : Prague !

21/11/2017

Escapade d’un week-end à Chicago (reportage)

Escapade d’un week-end à Chicago (reportage)
Avec son coté balnéaire, ses musées, sa spectaculaire collection d’art public et bien sûr son impressionnant skyline, la « ville des vents », est l’endroit idéal pour se gorger de culture et s’en mettre plein les yeux lors d’un long week-end.

Par Natalie Sicard -------Bordée par le majestueux lac Michigan, traversée par une rivière, la métropole du Midwest des Etats-Unis est d'abord une ville d'eau. La nature à Chicago est abondante. Et la ville en elle-même est carrément un musée à ciel ouvert. Ses œuvres d’art public nous enchantent à chaque coin de rue. Voici des musts à conseiller à tous voyageurs. Quelle que soit la saison, Chicago est une ville spectaculaire et une métropole culturelle incontournable pour les amateurs d’architecture, de longues promenades et de bons restos.


21/12/2017