Vous lisez J'ai mon voyage!

L'industrie du tourisme annonce une campagne visant à demander au gouvernement fédéral de planifier la réouverture de la frontière canado-américaine

Il y a urgence d’agir, des exploitants touristiques pourraient fermer pour de bon



Communiqué de l'AITC

L'industrie du tourisme annonce une campagne visant à demander au gouvernement fédéral de planifier la réouverture de la frontière canado-américaine
L'Association de l'industrie touristique du Canada (AITC) a annoncé le lancement d'une nouvelle campagne visant à demander au gouvernement fédéral de planifier la réouverture de la frontière canado-américaine, laquelle est fermée depuis près de 15 mois. La campagne vise à faire comprendre aux décideurs canadiens l'urgence d'un plan de réouverture de la frontière et d'un engagement sur une date d'ouverture, avant que la saison touristique estivale ne soit perdue.

« Les experts médicaux nous disent que nous sommes en train de gagner la bataille contre la COVID-19. Avec l'augmentation des vaccinations et la diminution du nombre de cas, nous devons maintenant passer à des politiques plus avant-gardistes et parler de la réouverture de la frontière en toute sécurité, mettant ainsi fin à la catastrophe financière qui a assommée l'industrie du tourisme et dévasté l'économie touristique au Canada. Alors que le Canada et les États-Unis reviennent à la normale, nous devons nous préparer à rouvrir la frontière rapidement et en toute sécurité, et à relancer notre économie touristique, » a déclaré Beth Potter, présidente et chef de la direction de l'AITC.

Plus tôt ce mois-ci, le Comité consultatif d'experts auprès du gouvernement fédéral sur le dépistage et les tests de la COVID-19 a présenté des arguments convaincants en faveur d'une modification de la politique sur les voyages, affirmant qu'elle devait être remaniée pour refléter les progrès importants réalisés dans la lutte contre la pandémie. Il s'agit notamment de supprimer le système de quarantaine obligatoire dans les hôtels et de modifier la politique relative aux voyages transfrontaliers.

« La fermeture de la frontière terrestre était une mesure brutale pour aider à stopper la pandémie, mais le fait que les gens puissent prendre l'avion pour aller en vacances aux États-Unis sans être mis en quarantaine sur place, mais qu'un nombre très limité de travailleurs essentiels puissent traverser la frontière n'a jamais eu de sens. En même temps, le gouvernement parle de mettre fin à des programmes d'aide financière cruciaux qui ont permis aux entreprises touristiques de se maintenir à flot pendant toute cette épreuve. On ne peut pas jouer sur les deux tableaux : soit on continue à soutenir les entreprises touristiques par le biais de programmes tels que la Subvention salariale et la Subvention d’urgence pour le loyer, soit on commence à rouvrir la frontière pour que les entreprises puissent reprendre le travail, » a déclaré Mme Potter.

« Du côté canadien, on constate un manque d'urgence dans la planification de l'inévitable réouverture de la frontière, ce qui n'est pas conforme aux intentions des Américains et de l'administration Biden. Le président Biden a officiellement demandé un plan de réouverture de la frontière immédiatement après son entrée en fonction, et jusqu'à présent, le Canada a été bon dernier dans ses devoirs, » a ajouté Mme Potter.

Ces dernières semaines, les appels publics en faveur de la réouverture se sont multipliés des deux côtés de la frontière : les leaders du Congrès, y compris le chef de la majorité au Sénat le sénateur Chuck Schumer, ont demandé l'ouverture immédiate de la frontière; les députés libéraux Wayne Easter et Nathaniel Erskine-Smith le demandent aussi, et plusieurs commentateurs importants ont demandé au gouvernement canadien de commencer le processus de planification.

L'AITC demande au gouvernement de prendre des mesures urgentes dans ce dossier, afin que les exploitants et les entreprises touristiques canadiens aient la possibilité de planifier leur retour au travail. Ils ont besoin de temps pour se former, pour réengager du personnel et pour commercialiser leurs produits et services. Beaucoup d'entre eux comptent sur les réservations à l'avance et sans un plan clair de réouverture et un engagement quant à la date de cette réouverture, les gens ne savent pas s'ils peuvent ou non réserver des activités au Canada à court ou moyen terme.

« La décision de fermer la frontière a été prise en temps de crise, et maintenant que nous commençons à nous en sortir, nous avons besoin d’un plan pour rouvrir la frontière afin de relancer l'économie touristique canadienne. La santé et la sécurité des Canadiens demeurent de la plus haute importance, c'est pourquoi nous avons besoin de l'orientation de tous les niveaux du gouvernement sur un plan, » a déclaré Mme Potter.

Plus tard ce mois-ci, l'AITC organisera une série de tables rondes parlementaires et du Congrès sur la réouverture de la frontière canado-américaine. Visitez le site www.openuscanborder.ca pour en savoir plus.

À propos de l'Association de l'industrie touristique du Canada (AITC)

Fondée en 1930 pour encourager le développement du tourisme au Canada, l'AITC est aujourd'hui le porte-parole national du secteur privé pour ce secteur de 105 milliards de dollars. Basée à Ottawa, l'AITC agit au nom des entreprises touristiques canadiennes et fait la promotion de mesures positives qui aident l'industrie à croître et à prospérer.

Mardi 8 Juin 2021 - 10:06



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter