Vous lisez J'ai mon voyage!

L’Office National Allemand du Tourisme entrevoit 2021 comme une année de transition pour le tourisme réceptif



L’Office National Allemand du Tourisme entrevoit 2021 comme une année de transition pour le tourisme réceptif
En raison de la pandémie actuelle de la Covid-19, 2021 sera une année de transition pour le tourisme réceptif. Une reprise graduelle de la demande internationale se produira probablement en 2021. L’Office National Allemand du Tourisme (ONAT) avance ces projections en se basant sur les données actuellement disponibles pour l’année 2020 et les analyses provenant de différents instituts d’étude de marché.

La présidente du Conseil exécutif de l’Office National Allemand du Tourisme (ONAT), Petra Hedorfer, déclare que “la pandémie de la Covid-19, et l’arrêt du tourisme qui en résulte dans plusieurs secteurs de cette industrie dans le monde, se font largement sentir dans les données sur le tourisme réceptif en Allemagne pour 2020. En même temps, des études internationales confirment le bon rayonnement de la marque Destination de l’Allemagne et l’envie de voyager à nouveau qui s’installe de plus en plus chez les gens du monde entier. Durant les phases du confinement, les acteurs de l’industrie du tourisme de l’Allemagne ont fait face aux différents défis, et à ce jour, plusieurs procédés ont été numérisés et des concepts précis et efficaces en matière de sécurité sanitaire ont été développés. Et tout cela touche toutes les étapes du périple des voyageurs. Les offres touristiques ont été adaptées aux besoins changeants des consommateurs. Et tout cela, aussi, prépare le terrain pour la phase de relance.”

Le tourisme 2020 en chiffres: des nuitées en baisse
Tel qu’on s’y attendait, le tourisme sur le territoire de l’Allemagne a accusé d’énormes pertes en 2020. Selon les données préliminaires provenant de l’Office Fédéral de la statistique, 32 millions de nuitées ont été enregistrées auprès des visiteurs étrangers dans les hébergements touristiques de plus de dix lits et les terrains de camping. Cela correspond à une baisse de 64,4 pour cent comparativement à l’année précédente.

Perspectives pour 2021: reprise graduelle de la demande internationale
Lorsqu’elle consulte le ‘Monitoring Sentiment for Domestic and Intra-European Travel‘ (grosso modo l’Indice d’opinions à l’égard des voyages domestiques et intra-Europe), la Commission européenne du tourisme remarque un désir continuellement grandissant de voyager à nouveau au cours des prochains mois. À l’issue de la quatrième phase du sondage en question, au début décembre, 52 pour cent de tous les Européens sondés ont déclaré vouloir voyager au cours des six prochains mois. C’est cinq pour cent de plus qu’à la troisième phase du sondage, effectuée début novembre. À l’issue de cette troisième phase du sondage toujours, 27 pour cent des personnes sondées signalaient avoir l’intention de voyager entre avril et juin 2021. Cette proportion est passée à 32 pour cent à la quatrième phase du sondage (la suivante et plus récente).

Ce scenario se confirme dans les prévisions avancées par l’Association internationale du transport aérien (IATA). Leurs experts prédisent que si les ventes mondiales enregistrées par les transporteurs aériens ont diminué de 61 pour cent en 2019/20 (pour se chiffrer à 328 milliards de dollars), elles pourraient augmenter de 40 pour cent en 2021 (pour se chiffrer à 459 milliards de dollars).

Madame Petra Hedorfer ajoute que “en dépit du prolongement des phases de confinement et des restrictions en matière de voyage, il y a place à un optimisme prudent. Les expériences des années précédentes nous permettent de prédire une reprise des voyages au départ de l’Allemagne et de l’Europe et ce, particulièrement durant les mois d’été. Quant au tourisme réceptif provenant des marchés outre-mer, celui-ci reprendra probablement un peu plus lentement. Nous présumons également que le secteur des voyages d’agrément reprendra plus rapidement que celui des voyages d’affaires – et celui des voyages d’affaires redémarrera davantage en formats hybrides, à moyen terme, et grandement modelé par les événements virtuels. En tenant compte de ces nouvelles réalités, le rendement que l’Allemagne enregistrait, avant la pandémie, dans son industrie touristique, sera à nouveau atteint possiblement en 2024. Les conditions préalables à la relance du tourisme sont encore la transition vers le numérique, les innovations et une orientation durable pour le tourisme en Allemagne.”

(Source : Onat)

Mercredi 10 Mars 2021 - 10:13



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter