Vous lisez J'ai mon voyage!

L'OMT est aux côtés des ministres du Tourisme des Amériques pour relancer le tourisme dans la région



Communiqué de l'OMT

L'OMT est aux côtés des ministres du Tourisme des Amériques pour relancer le tourisme dans la région
Le Ministre du tourisme de la République dominicaine, David Collado, et 15 autres Ministres et Vice-Ministres du tourisme des Amériques ont établi des accords de partenariat et des procédures pour la reprise du tourisme dans la région, lors d’une réunion convoquée par l’Organisation mondiale du tourisme et en présence du Président de la République dominicaine, Luis Abinader, à la séance d’ouverture.

Les dirigeants du tourisme de la région des Amériques se sont engagés à unir leurs efforts pour relancer le tourisme, en l’élevant au rang de priorité et en adoptant des protocoles internationaux. Ils ont convenu, en outre, de miser sur l’innovation et la transformation numérique, de développer le tourisme durable et de renforcer les dispositifs de soutien aux travailleurs et aux entreprises en difficulté.

L'OMT est aux côtés des ministres du Tourisme des Amériques pour relancer le tourisme dans la région
Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili, a commencé par féliciter la République dominicaine pour son action face à la pandémie de COVID-19. Il a souligné que « rétablir la confiance à l’égard des voyages est une première étape indispensable pour faire redémarrer le tourisme, et redonner ainsi espoir à des millions d’habitants des Amériques et enclencher la reprise de l’économie en général ».

Dans son allocution de bienvenue aux Ministres et représentants du tourisme de toute la région des Amériques, le Président dominicain, Luis Abinader, a mis en avant le rôle de l’OMT comme catalyseur de l’innovation et pour dégager des synergies. Il a invité les participants à être soudés pour être plus forts comme destination et comme région, en restant unis, déterminés et mobilisés autour d’une vision commune.

Rétablir la confiance à l’égard des voyages est une première étape indispensable pour faire redémarrer le tourisme, et redonner ainsi espoir à des millions d’habitants des Amériques et enclencher la reprise de l’économie en général

Le Ministre dominicain du tourisme, David Collado, a souligné que le secteur offre des possibilités d’emploi à plus de 500 000 foyers et qu’il intervient pour 15 % dans le produit intérieur brut du pays. Il a fait sien l’engagement vis-à-vis « des Dominicains, des partenaires du secteur et des millions de touristes qui ont hâte de venir découvrir les magnifiques destinations de la République dominicaine ».

Les principaux sujets traités ont été notamment le rétablissement de la confiance pour voyager, la protection des entreprises et des emplois, et que les retombées de la reprise du tourisme se ressentent par-delà le secteur. Ont assisté en présentiel aux séances de travail les Ministres et Vice-Ministres du Brésil, Colombie, Cuba, El Salvador, Guatemala, Haïti, Honduras, Mexique, Panama, Porto Rico, Uruguay et Venezuela, et par des moyens virtuels les responsables gouvernementaux d’Argentine, Barbade, Bolivie, Chili, Nicaragua et Pérou.

Les réunions ont été organisées en coordination avec le pays hôte par l’entremise du Ministère du tourisme de la République dominicaine, avec la participation de représentants de l’Association du transport aérien international (IATA), de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et de l’Association des hôtels et du tourisme de la République dominicaine, entre autres organismes du secteur.

Le sommet s’est conclu par la signature de la Déclaration de Punta Cana, consacrant l’engagement des dirigeants de la région de faire du tourisme un pilier du développement durable et de mener des interventions efficaces pour le redressement post-COVID.

DÉCLARATION DE PUNTA CANA (RÉPUBLIQUE DOMINICAINE)

« Réunion extraordinaire des Ministres du tourisme des Amériques »
(approuvée le 7 mai 2021)

Les Ministres et autorités du tourisme des Amériques et chefs de délégation des États membres de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), réunis à Punta Cana (République dominicaine), à l’invitation du Ministère du tourisme de la République dominicaine, pour tenir la « Réunion extraordinaire des Ministres du tourisme »,

CONSIDÉRANT que le tourisme est une activité prioritaire qui contribue au développement socioéconomique et culturel des pays, qui est une source d’emplois et de devises et qui permet d’attirer des investissements étrangers, de réduire la pauvreté et d’autonomiser les jeunes, les femmes et les groupes vulnérables,

CONSIDÉRANT que la crise de la COVID-19 a été dévastatrice pour l’économie du tourisme, avec des effets sans précédent sur l’emploi et sur les entreprises, entraînant des répercussions négatives sur le bien-être de la population,

CONSIDÉRANT que l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies pour le tourisme, est appelée à piloter le soutien et les orientations à apporter au secteur face à la réalité qui s’est imposée aussi bien aux pays en développement qu’aux pays développés,

CONSIDÉRANT qu’il est nécessaire d’engager de toute urgence des interventions politiques aux échelons national et international et d’accroître la coordination dans tous les secteurs et transfrontières pour rétablir la confiance des voyageurs et de l’environnement économique, stimuler la demande et accélérer le relèvement du tourisme,

CONSIDÉRANT que la reprise de l’activité touristique exige l’engagement, la collaboration et la solidarité des acteurs, publics et privés, du secteur, lesquels ont dû, depuis le début de la crise de la COVID-19, s’adapter à la nouvelle réalité, faisant passer en premier la santé publique,

CONSIDÉRANT que l’OMT, aux côtés d’organismes régionaux, collabore à l’élaboration de recommandations régionales à l’appui de l’harmonisation des protocoles de biosécurité de la région Amérique latine et Caraïbes, ciblant les sous-secteurs de l’hébergement, de la restauration et du transport local et le périmètre des aéroports, des plages et des ports,

RECONNAISSANT l’importance de la résilience des personnes, des populations et des destinations pour le tourisme durable, de même que la nécessité d’arriver à une résilience plus ciblée et d’améliorer les efforts de renforcement des capacités

DÉCLARONS :
Réaffirmer la responsabilité et l’engagement de tous les gouvernements et organisations internationales d’apporter un soutien au tourisme dans le but d’en assurer le redressement rapide, efficace, sûr et durable ;

Appuyer fermement et résolument le secteur du tourisme en conférant un caractère prioritaire à l’adoption et à la diffusion de protocoles internationaux unifiés en matière de biosécurité et de facilitation des voyages, pour une reprise du tourisme qui soit sûre, rapide et à de hauts niveaux de qualité ;

Reconnaître l’innovation et la transformation numérique comme des facteurs essentiels pour que le tourisme soit plus résilient et qu’il progresse résolument dans la mise en place de nouveaux modèles de développement ;

Orienter la relance du tourisme dans l’optique d’en faire un secteur responsable et durable, favorisant l’inclusion, l’égalité femmes-hommes et l’accessibilité pour tous, dans le droit fil du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ;

Concevoir la relance du tourisme comme une occasion de transformer le secteur en l’inscrivant dans une vision à long terme, qui place la conservation, la préservation et la protection de la diversité biologique au cœur des stratégies pour le tourisme et qui traite les grandes problématiques mondiales liées aux changements climatiques, à l’appauvrissement de la biodiversité et à la dégradation des sols ;

Promouvoir les partenariats public-privé et les mécanismes de gouvernance reposant sur la coopération, l’analyse et la formulation de politiques et d’actions conjointes mobilisant tous les acteurs nationaux, régionaux et internationaux intervenant dans la chaîne de valeur du tourisme, avec pour but de renforcer la gouvernance dans l’exécution d’actions porteuses de transformation, d’améliorer les conditions d’emploi dans les territoires et de contribuer à la redynamisation économique des pays et de la région ;

Renforcer les mécanismes d’appui et de coordination pour venir en aide aux travailleurs, aux destinations et aux entreprises qui luttent pour leur survie, dont les microentreprises et petites et moyennes entreprises au moyen de dispositifs d’appui au secteur ;

Que les Gouvernements des Amériques, dans le cadre de la souveraineté des États membres, sont invités instamment à coordonner leurs politiques d’intervention pour garantir la sauvegarde des moyens d’existence, des cultures et des savoirs ancestraux, et la protection des segments les plus vulnérables de la société ;

Réaffirmer notre engagement, en tant que Ministres et chefs de délégation des États membres de l’OMT de la région des Amériques, au nom de leurs Gouvernements et dans le respect de leur législation, d’unir nos efforts pour faire redémarrer le secteur du tourisme par des mesures concrètes et globales qui contribuent à la croissance économique durable du tourisme tout en prenant en compte les considérations environnementales, sociales et culturelles ;

Exprimer notre gratitude et notre reconnaissance au Ministère du tourisme de la République dominicaine pour son invitation et son accueil chaleureux ayant permis le succès de la réunion.

Punta Cana (République dominicaine), le 7 mai 2021.


Mercredi 12 Mai 2021 - 11:24



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter