Vous lisez J'ai mon voyage!

Hawaii : Mise à jour sur l’éruption du volcan Maunaloa



Hawaii : Mise à jour sur l’éruption du volcan Maunaloa
La Hawaii Tourism Authority publie sur son site une mise à jour concernant l'éruption en cours du volcan Maunaloa:

Début de l’éruption du Maunaloa sur l’île d’Hawaii Mise à jour: 28 novembre 2022 à 14h15 Vue d’ensemble HST

Le volcan Maunaloa sur l’île d’Hawaii a commencé à entrer en éruption le dimanche 27 novembre vers 23h30, avec la lave contenue dans la caldeira sommitale au sommet du volcan de 13 681 pieds. La situation est surveillée de près en permanence par des scientifiques de l’Observatoire des volcans hawaïens et de l’Agence de gestion des urgences d’Hawaï, qui fournissent des mises à jour régulières.

Comme le 28 novembre à 6h30, l’Observatoire des volcans hawaïens confirme que la lave a quitté le sommet du Maunaloa et peut être vue sur le flanc nord-est. Le flanc nord-est n’est pas peuplé et ne constitue pas une menace pour les communautés à l’heure actuelle.

Des mises à jour supplémentaires sont disponibles sur le site Web du Bureau des visiteurs et des congrès d’Hawaï à https://www.gohawaii.com/special-alerts-updates..

Q&R

Q: Les projets de voyage vers les îles hawaïennes devraient-ils être reportés ou annulés?
R: Il n’est pas nécessaire de modifier les plans de voyage vers l’une des îles hawaïennes pour le moment. Maunaloa est situé sur l’île d’Hawaii, l’île la plus méridionale de la chaîne d’îles principale. Les voyages vers les autres îles – Kaua’i, O’ahu, Maui, Moloka’i et Lāna’i – ne sont pas affectés par l’éruption.

Q: Les plans de voyage vers l’île d’Hawaï devraient-ils être réacheminés vers les autres îles?
R: Il n’est pas nécessaire de modifier ses plans de voyage vers l’île d’Hawaï pour le moment, car ses deux principaux aéroports – l’aéroport international Ellison Onizuka Kona de Keāhole (KOA) et l’aéroport international de Hilo (ITO) – fonctionnent normalement. Cependant, il est fortement recommandé de vérifier auprès de votre compagnie aérienne l’état de votre vol.

Q: Cette éruption représente-t-elle un danger pour les habitants de l’île d’Hawaï?
R: Le 28 novembre à 6h30, l’Observatoire des volcans hawaïens confirme que la lave a quitté le sommet du Maunaloa et peut être vue sur le flanc nord-est. Le flanc nord-est n’est pas peuplé et ne constitue pas une menace pour les communautés à l’heure actuelle.

Les résidents et les visiteurs séjournant dans les communautés en aval du Maunaloa devraient avoir des plans de préparation aux situations d’urgence prêts au cas où une évacuation deviendrait nécessaire.

Les visiteurs séjournant dans des locations de vacances à court terme doivent contacter leurs hôtes pour plus d’informations. Les principales zones de villégiature de Kailua-Kona, de la côte de Kohala et de Hilo ne sont pas immédiatement en aval de l’éruption.

Q: Y a-t-il un danger pour les personnes ayant des problèmes respiratoires à cause des cendres émises par l’éruption?
R: Les personnes qui souffrent d’asthme, d’emphysème, de MPOC ou d’autres types de problèmes respiratoires doivent prendre des précautions pour éviter les cendres et les vog caractéristiques des éruptions volcaniques. Il s’agirait de rester à l’intérieur ou de surveiller le souffle du vent afin de ne pas être pris dans une zone où les cendres et les vog sont lourds et pourraient nuire à la capacité de respirer normalement.

Q:Cette éruption du Maunaloa est-elle inhabituelle?
R: La dernière éruption du Maunaloa, c’était il y a 38 ans, en 1984. Selon le site Web du parc national des volcans d’Hawaï, le Maunaloa est entré en éruption 33 fois depuis 1843, soit en moyenne une fois tous les cinq ans. Sur une plus longue période de temps, au cours des 3 000 dernières années, on estime qu’il est entré en éruption une fois tous les six ans.

Pour mettre les choses dans un contexte supplémentaire, l’île d’Hawaï est la plus jeune et la plus active des îles hawaïennes en termes d’activité volcanique. Le Kīlauea est le volcan le plus jeune et le plus actif de l’île d’Hawaï, et l’un des plus fréquentés au monde. Rayonnant à partir du sommet, le Kīlauea a deux zones de rift qui s’étendent à l’est et au sud-ouest. Ces zones de rift abritent la plupart des éruptions qui se produisent à l’extérieur du sommet. Le Rift Est est historiquement le plus actif des deux, avec une éruption récente de janvier 1983 à août 2018.

De mai à juillet 2018, une éruption massive sur la zone du Rift Est du Kīlauea a soulagé la pression magmatique sous Halemaʻumaʻu, provoquant l’effondrement du cratère et son expansion de 280 pieds (85 m) de profondeur et 0,5 mille (0,8 km) de large à 1600 pieds (487 m) de profondeur et 1,5 mille (2,4 km) de large.

Puis, en 2019, les scientifiques de l’USGS Hawaiian Volcano Observatory ont confirmé la croissance d’un lac d’eau à l’intérieur du cratère Halema’uma’u. Jamais auparavant dans l’histoire moderne il n’y avait eu d’eau visible au sommet du Kīlauea sous la forme d’un lac. Mais le 20 décembre 2020, le lac profond de dix étages a été bouilli lorsque la lave est rentrée dans Halemaʻumaʻu lors de l’éruption du sommet de 2020. Il s’est arrêté à nouveau en mai 2021, puis le Kīlauea a recommencé à entrer en éruption le 29 septembre 2021. Elle est en cours depuis.

Q: Où les gens peuvent-ils trouver les dernières informations et mises à jour sur l’éruption?
R: Les canaux officiels sont les meilleures sources pour les dernières mises à jour sur l’éruption du Maunaloa, y compris les suivantes:

Observatoire volcanologique hawaïen:https://www.usgs.gov/observatories/hvo
Agence de gestion des urgences d’Hawaï :https://dod.hawaii.gov/hiema/
Défense civile du comté d’Hawaï:https://www.hawaiicounty.gov/departments/civil-defense
Dangers du volcan du comté d’Hawaï:https://hawaii-county-volcano-hazards-hawaiicountygis.hub.arcgis.com/
Parc national des volcans d’Hawaï:https://www.nps.gov/havo/index.htm

Mardi 29 Novembre 2022 - 10:36



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter