Vous lisez J'ai mon voyage!

Création de la Table ronde canadienne du Tourisme



Des leaders de l'industrie canadienne du tourisme et du voyage dont l'ACTA annoncent aujourd'hui (29 mai) la formation de la Table ronde canadienne du tourisme (« Table ronde »), une coalition de représentants de l'industrie déterminés à relancer les secteurs du tourisme et du voyage au Canada au sortir de la pandémie de la COVID-19. La Table ronde demande à tous les niveaux de gouvernement de travailler de pair afin de simplifier et clarifier les règles entourant le voyage afin que les Canadiens et Canadiennes puissent voyager de façon sécuritaire et accessible au moment opportun cet été.

Ce secteur, dont dépendent 1,8 millions de travailleurs et travailleuses à travers le pays, a été fortement touché par la pandémie et il est urgent d'agir afin d'éviter qu'il y ait un impact à long-terme sur l'économie et sur les emplois. La Table ronde réunit des leaders de l'industrie canadienne du tourisme et du voyage - aéroports, compagnies aériennes, hôtels, chambres de commerce et autres - afin de travailler ensemble pour relancer ce secteur progressivement et prudemment. Ils s'engagent à travailler de pair avec chaque palier gouvernemental afin que l'industrie touristique canadienne puisse être restaurée à son plein potentiel.

« La Table ronde a hâte de travailler conjointement avec les gouvernements à travers le pays afin de prendre des mesures concrètes pour assouplir les restrictions de voyage et les mesures de quarantaine afin qu'elles soient plus ciblées et moins universelles. Dans le cas contraire, le Canada risque de perdre des millions d'emplois qui dépendent d'une industrie touristique robuste et ce, de façon permanente. D'autres juridictions, telles que l'Australie et l'Union européenne, ont déjà dévoilé des plans d'action visant à sauver la saison touristique estivale, » a dit Charlotte Bell, Présidente-directrice générale de l'Association de l'industrie touristique du Canada.

« Les industries de l'aviation, de l'hôtellerie et du tourisme ont été durement frappées par la pandémie, » a affirmé Perrin Beatty, Président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada. « Bien qu'un retour aux conditions d'avant-crise puisse prendre quelques années, protéger cette industrie vitale durant la saison touristique estivale nécessitera une réponse précise et ciblée de la part de nos gouvernements. La reprise de l'industrie du tourisme est cruciale dans chaque région du pays, » ajoute-t-il.

La reprise du la saison touristique estivale est cruciale pour la survie de bon nombre d'entreprises canadiennes. Les membres de la Table ronde ont récemment écrit au premier ministre Justin Trudeau afin de demander la tenue de rencontres pour discuter des mesures appropriées, ciblées et urgentes qui doivent être prise afin de relancer le secteur et d'encourager les Canadiens et Canadiennes à explorer leur pays en toute sécurité cet été et éviter que la saison ne soit complètement perdue pour l'industrie et les vacanciers.

En travaillant avec tous les paliers de gouvernement, la Table ronde croit fermement qu'elle peut développer et coordonner un plan de relance exhaustif mettant l'emphase sur la sécurité publique, afin de simplifier la réglementation pour améliorer l'expérience des voyageurs de bout en bout, et de permettre aux Canadiens et Canadiennes de revoir leurs familles et leurs amis à travers le pays, tout en restaurant une part de l'importante saison touristique estivale du Canada.

Feuillet d'information

L'industrie canadienne du tourisme et du voyage est un secteur dynamique, durable et diversifié, composé d'entreprises innovantes partout à travers le pays. Elle emploie des millions de Canadiens et Canadiennes, dont la moitié est âgée de moins de 35 ans. Depuis le début de la pandémie de la COVID-19 et l'introduction des mesures gouvernementales visant à l'atténuer, l'industrie canadienne du tourisme et du voyage a été touchée durement et de façon disproportionnée.

L'industrie canadienne du tourisme et du voyage

L'industrie du tourisme et du voyage est un important moteur économique et un élément crucial de l'économie canadienne. L'industrie canadienne du tourisme et du voyage contribue annuellement 102 milliards de dollars à l'économie canadienne, soit 2,1 pour cent du PIB national. (1)

Un emploi canadien sur 11 est directement lié au voyage et le secteur emploie 1,8 million de travailleurs à travers le pays, répartis entre les industries des services de voyage, de l'hébergement, du divertissement et du loisir, du transport, et des aliments et des boissons.(2)
Avant la pandémie, le Canada accueillait plus de 57 000 voyageurs étrangers chaque jour.(3)

Puisque les monnaies étrangères peuvent être utilisées pour se procurer des services canadiens, le tourisme est le plus grand export du secteur canadien des services et avait une valeur de 22,1 milliards de dollars en 2018. (4)

Vous trouverez des indicateurs clé représentant l'impact de la pandémie de la COVID-19 sur cette importante industrie canadienne ci-dessous.

L'impact de la pandémie de la COVID-19 sur l'industrie canadienne du tourisme (5)

Dépenses de consommation: Dans un récent rapport préparé pour Destination Canada au sujet de l'impact de la pandémie sur le tourisme domestique canadien, Tourism Economics a constaté que les dépenses des voyageurs pourraient chuter d'entre 54,9 et 34,8 milliards de dollars en 2020, représentant respectivement une baisse de 33 pour cent et de 58 pour cent.(6)

Emploi : Le nombre d'individus à l'emploi dans le secteur du tourisme a chuté de 433 100 individus en avril 2020, suite à une chute de 448 600 en mars. Depuis le début des décrets de confinement associés à la COVID-19, l'emploi dans le secteur du tourisme a chuté de 43,3 pour cent, ou 881 700 individus.

-La plus grande perte d'emploi entre mars et avril a eu lieu dans l'industrie des services alimentaires et des boissons, chutant de 244 800 individus suite à une chute de 487 700 en mars. En avril, l'emploi dans l'industrie des services alimentaires et des boissons a chuté de 33,9 pour cent par rapport au mois de mars. Ce secteur est suivi par le secteur de l'hébergement (-32,8%), des services de voyage (-23,2%), du divertissement et du loisir (-20,1%) et du transport (-18,9%).

-Le taux de chômage dans le secteur du tourisme est monté en flèche, passant de 15,8% en mars et 5,7% en février à 28,2% en avril. Le taux de chômage est le plus élevé dans l'industrie de l'hébergement, suivie des services de restauration et de boissons (34,3%), des loisirs et du divertissement (28%), des services de voyage (22,3%) et des transports (14,8%).

-La baisse de l'emploi et l'augmentation du taux de chômage ne capturent pas pleinement le ralentissement qui a eu lieu dans l'industrie du tourisme. Cela a pu se voir particulièrement au mois de mars où de nombreux employés de l'industrie du tourisme ont continué à travailler mais avec des heures réduites. Par exemple, entre les mois de février et mars, l'emploi dans l'hébergement et les services alimentaires a chuté de 23,7 pour cent, tandis que les heures travaillées ont chuté, elles, de 44,4 pour cent.

-Si le taux d'emploi baisse dans tous les groupes d'âge, la chute est particulièrement marquée chez les jeunes. L'emploi dans tous les secteurs a chuté de 21,9 pour cent pour les Canadiens et Canadiennes âgés de 15 à 24 ans entre les mois de mars et avril. Cette situation est particulièrement préoccupante puisque les jeunes représentent d'ordinaire une grande part des embauches ayant habituellement lieu dans le secteur du tourisme dans les mois précédant l'été.

1) Indices nationaux du tourisme, Statistique Canada (2018 T4)
2) Association de l'industrie touristique du Canada, Travel & Tourism : The Economic Importance of Travel in Canada, 2018
3) Destination Canada, Unlocking the Potential of Canada's Visitor Economy, Décembre 2018
4) Statistique Canada, Indices nationaux du tourisme 2018 T2, Tableau 36-10-0230-01 (anciennement CANSIM 287-0001)
5) Les statistiques ci-dessous ont été adaptées à partir de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada par Tourism HR Canada. L'échantillon mensuel de l'EPA est d'environ 56 000 ménages, couvrant 100 000 individus.
6) Tourism Economics. COVID-19's impact on Canadian Tourism: Domestic Travel. Préparé pour Destination Canada. 23 mars 2020.

À propos de la Table ronde canadienne du tourisme

La Table-ronde canadienne du tourisme est une coalition qui regroupe des leaders de l'industrie du tourisme et du voyage - incluant des représentants des aéroports, compagnies aériennes, hôtels et chambres de commerce d'un bout à l'autre du pays - qui se sont engagés à travailler ensemble afin de relancer progressivement et prudemment le secteur du tourisme. L'industrie du tourisme et du voyage contribue à l'économie canadienne à hauteur de 102 milliards de dollars par année, employant des millions de Canadiens et Canadiennes d'un bout à l'autre du pays et représentant 2,1 pour cent du PIB canadien. Elle promeut une industrie touristique sécuritaire et prospère à travers le Canada.

Membres de la Table ronde canadienne du tourisme

Association de l'industrie touristique du Canada (AITC) : L'AITC est le porte-parole national privé de l'industrie touristique. Basée à Ottawa, elle intervient au nom des entreprises canadiennes du tourisme et fait la promotion de mesures positives afin d'aider l'industrie à croître et à prospérer. Ses membres reflètent son implication auprès de chaque secteur de l'industrie, ainsi qu'auprès des associations de tourisme provinciales, territoriales et régionales, permettant à l'association de connaître et d'aborder l'ensemble des enjeux touchant le tourisme au Canada.

Conseil national des lignes aériennes du Canada (CNLA) : Le CNLA est une association représentant toutes les lignes aériennes faisant face aux mêmes enjeux politiques et réglementaires au Canada. Elle défend une vision d'un transport aérien sécuritaire, soucieux de l'environnement et compétitif en promouvant le développement de bonnes politiques publiques et en dialoguant avec les parties prenantes des gouvernements et de l'industrie.

Conseil des aéroports du Canada (CAC) : Le Conseil des aéroports du Canada, une division de Airports Council International - North America (ACI-NA), est le porte-parole des aéroports canadiens. Il œuvre à s'assurer que les aéroports canadiens ont les outils réglementaires et opérationnels dont ils ont besoin en promouvant des politiques publiques visant à renforcer l'habileté des aéroports canadiens à servir leurs voyageurs et leurs communautés.

Association des hôtels du Canada (AHC) : L'association des hôtels du Canada est le porte-parole principal de l'industrie canadienne de l'hôtellerie et de l'hébergement, proposant des solutions législatives aux défis de l'industrie. Elle mène des campagnes ciblées demandant des règles équitables pour encadrer l'économie du partage, proposant des solutions à la pénurie de main d'œuvre dans les hôtels canadiens, et mettant de l'avant des solutions environnementalement viables pour l'industrie hôtelière à travers le Canada.

Association canadienne des agences de voyage (ACTA) : L'Association canadienne des agences de voyage est une association professionnelle nationale constituée de membres représentant le secteur du voyage au détail de l'industrie du tourisme au Canada. Plus de 12 000 agents de voyage travaillent dans ses agences-membres à travers le pays, représentant plus de 80 pour cent du volume d'affaires des agences de voyage au Canada.

Meetings Mean Business Canada (MMB): Meetings Mean Business est une coalition de l'industrie mettant de l'avant la plus-value indéniable des rencontres d'affaires, des salons commerciaux, des voyages de motivation, des expositions, des conférences et des congrès pour les individus, les entreprises et la communauté. En mobilisant les porte-paroles de l'industrie, en échangeant avec les parties prenantes, en effectuant des recherches, en dialoguant avec autrui et plus encore, la coalition espère rassembler l'industrie afin que tous saisissent son importance.

Chambre de commerce du Canada : La Chambre de commerce du Canada permet à des entreprises de toutes les tailles, de toutes les industries et de toutes les régions du pays de promouvoir des politiques publiques encourageant le développement d'un environnement d'affaires robuste et compétitif qui sera bénéfique pour les entreprises, les communautés et les familles d'un bout à l'autre du pays. Grâce à un réseau de plus de 450 chambres de commerce, représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, de toutes les industries et de toutes les régions du pays, elle est la plus grande association commerciale au Canada. Elle est le principal lieu de dialogue entre les entreprises et le gouvernement fédéral.

Toronto Region Board of Trade (BOT): Le Toronto Region Board of Trade est l'une des chambres de commerce les plus grandes et les plus influentes en Amérique du Nord. Son flux continu d'idées, de personnes et de présentations aux bâtisseurs de cités et aux représentants du gouvernement fait d'elle un réseauteur clé pour - et auprès de - la communauté des affaires. Elle est un catalyseur pour la croissance de la région, tant ici qu'à travers le monde grâce à sa franchise du World Trade Centre Toronto. Représentant plus de 13 500 membres, elle promeut des changements politiques menant à la croissance et accroissant la compétitivité de la région de Toronto.

Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) : La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a pour mission d'être la voix du milieu des affaires montréalais et d'agir pour la prospérité des entreprises et de la métropole. La Chambre s'engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d'action axée sur l'engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l'avant-gardisme.

Greater Vancouver Board of Trade : Le Greater Vancouver Board of Trade a été reconnu comme étant la première association commerciale de l'Ouest canadien, mobilisant ses membres afin de faire changer les politiques publiques à chaque palier gouvernemental et de réussir et prospérer dans une économie globale. Grâce à un réseau de membres dont les employés constituent le tiers de la main d'œuvre de la Colombie-Britannique, elle est la plus grande association commerciale entre Victoria et Toronto. Elle focalise cette force collective, facilite le réseautage et offre des opportunités de développement professionnel grâce à autre programmes exclusifs. Elle tient l'un des plus grands calendrier d'événements au pays.

Tourisme Montréal (MTL) : Tourisme Montréal est une organisation composée de 85 professionnels travaillant ensemble afin de positionner la ville parmi les destinations de calibre international sur les marchés du tourisme d'agrément et d'affaires. Elle compte sur le soutien de 900 membres, partenaires, acteurs et leaders de l'industrie touristique unissant leurs efforts pour maximiser les retombées du tourisme à Montréal et dans l'ensemble du Québec.

Tourism Toronto (TCVA) : Tourism Toronto est l'organisme official de marketing de destination pour l'industrie touristique torontoise. Elle se concentre à promouvoir et à vendre la grande région de Toronto en tant que destination de choix pour les touristes, les congressistes et les voyageurs d'affaires. Opérant en tant d'agence sans but lucratif, Tourism Toronto a plus de 1 100 membres et est un partenariat entre les secteurs public et privé.
Conseil canadien des affaires : Fondé en 1976, le Conseil canadien des affaires est un organisme sans but lucratif et non partisan représentant des dirigeants d'entreprise de tous les secteurs et régions du Canada. Les entreprises membres du Conseil emploient quelque 1,7 million de Canadiens et de Canadiennes, versent la plus grande part des impôts fédéraux sur les sociétés et sont les plus grands contributeurs à l'échelon de l'exportation du Canada, du mécénat d'entreprise et des investissements du secteur privé en matière de recherche et de développement.

Association internationale du transport aérien (IATA) : L'Association internationale du transport aérien est l'association commerciale des transporteurs aériens, représentant 290 lignes aériennes totalisant 82 pour cent du trafic aérien. Elle soutient plusieurs secteurs de l'activité aérienne et aide à formuler des politiques publiques sur des enjeux clé touchant l'industrie de l'aviation.

SOURCE Table ronde canadienne du tourisme

Lundi 1 Juin 2020 - 08:53



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter