Vous lisez J'ai mon voyage!

Bilan de l'année 2023 : l'ASFC a accueilli un plus grand nombre de voyageurs tout en protégeant la population canadienne contre les armes à feu illégales et les drogues mortelles



Communiqué de l' Agence des services frontaliers du Canada

Bilan de l'année 2023 : l'ASFC a accueilli un plus grand nombre de voyageurs tout en protégeant la population canadienne contre les armes à feu illégales et les drogues mortelles
Chaque jour, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) travaille fort à la protection de la population canadienne, au soutien de l'économie ainsi qu’à la circulation sûre et efficiente des personnes et des marchandises à nos frontières.

Alors que l'ASFC célèbre son 20e anniversaire cette année, elle suit le rythme de l'évolution du monde en s'adaptant continuellement pour soutenir les objectifs du Canada en matière d'immigration, en mettant en place de nouvelles technologies pour améliorer l'expérience des voyageurs à la frontière, ainsi qu’en devenant plus habile à intercepter les marchandises dangereuses et à arrêter les criminels à la frontière.

Entre le 1 janvier et le 31 octobre de l’année en cours, l'ASFC a accueilli quelque 73,7 millions de voyageurs, soit une augmentation de 46 % par rapport à 2022, et facilité l'arrivée de près de 59 500 demandeurs d'asile. De plus, elle a effectué plus de 35 600 saisies de drogues, comparativement à 23 000 en 2022, soit une hausse de 55 %.

Protéger la population canadienne et assurer la sécurité des collectivités

Les employés de l'ASFC constituent la première ligne de défense du Canada dans 1 200 points d'entrée et jouent un rôle important en ce qui concerne empêcher des marchandises et des personnes dangereuses d'entrer dans nos collectivités. Entre le 1 janvier et le 31 octobre 2023, l'ASFC a :

-effectué plus de 13 800 saisies d'armes et d'armes à feu, soit une augmentation de 75 % par rapport à 2022, ce qui a permis d'écarter de nos rues plus de 21 900 armes et 800 armes à feu;

-saisi 50 800 kg de drogues, de stupéfiants et de produits chimiques mortels. Cela correspond à une hausse de 35 % en comparaison de 2022 :

--0,56 kg de fentanyl;
--88 kg d'héroïne;
--1 475 kg de cocaïne;
--46 451 kg d'autres drogues, stupéfiants et produits chimiques, représentant une hausse de 61 % par rapport à 2022;

-intercepté – en collaboration avec la police locale, la Gendarmerie royale du Canada, les administrations portuaires, ainsi que les associations liées à la lutte contre la fraude et contre le vol à l'assurance – 1 573 véhicules volés au Canada avant qu'ils ne soient expédiés à l'étranger, alors que ce chiffre était de 1 348 en 2022;

-réuni 12 enfants disparus avec leurs proches. L'ASFC a réunifié 2 024 enfants disparus ou enlevés avec leurs parents ou tuteurs légaux depuis qu'elle est devenue partenaire du programme en 1986. Pour de plus amples informations, consultez le Programme « Nos enfants disparus ».

Bâtir une frontière moderne

L'ASFC modernise la façon dont elle gère la frontière afin de suivre le rythme d'un monde en évolution et apporte des améliorations à ses technologies et à son infrastructure physique. De plus, elle consulte et soutient son personnel pour répondre aux besoins changeants des voyageurs et des échanges commerciaux, ainsi que pour améliorer sa capacité à assurer la sécurité des collectivités du Canada.

L'Agence dispose de nouveaux outils pour améliorer et accélérer l'expérience des voyageurs sans compromettre la sécurité, la protection de la vie privée ou l'économie du pays :

-la Déclaration faite à l'avance est offerte dans les 10 plus grands aéroports du Canada aux voyageurs qui veulent faire leur déclaration de douane sur leur téléphone ou ordinateur et profiter des voies express. Les voyageurs utilisent déjà ce service plus de 300 000 fois par mois;

-le système de Gestion des cotisations et des recettes (GCRA) de l'Agence des services frontaliers du Canada a été lancé. La GCRA contribuera à la protection et à la croissance de plus de 750 milliards de dollars d'échanges commerciaux et de 30 milliards de dollars de recettes perçus à la frontière chaque année en offrant aux entreprises canadiennes un outil de libre-service en ligne et des processus d'importation simplifiés;

-les points d'entrée mis à niveau et rénovés, comme celui du pont Ferry Point à St. Stephen, au Nouveau-Brunswick. Le recrutement des agents pour le nouveau point d'entrée ultramoderne a commencé, et celui-ci ouvrira au nouveau pont international Gordie-Howe. Plus de 200 agents des services frontaliers seront embauchés dans la région de Windsor.

Accueillir les voyageurs au Canada

L'ASFC a accueilli près de 73,7 millions de voyageurs au Canada depuis le début de l'année, soit environ 46 % de plus qu'en 2022. Elle a facilité l'arrivée de :

-73,7 millions de voyageurs;
-près de 29,2 millions par voie aérienne;
-40,8 millions par voie terrestre;
-3,4 millions par voie maritime;
-plus de 248 200 par voie ferroviaire;
-près de 387 100 étudiants internationaux;
-presque 59 500 demandeurs d'asile;
-plus de 22 200 Afghans et plus de 169 100 Ukrainiens.

L'ASFC a joué un rôle clé en aidant le gouvernement du Canada à respecter son engagement d'accueillir 40 000 Afghans vulnérables. Depuis cette annonce en 2021, nous avons facilité l’arrivée de plus de 42 900 Afghans. L'ASFC soutient également l'autorisation de voyage d'urgence pour les Ukrainiens touchés par l'invasion russe et, depuis mars 2022, nous avons facilité l'arrivée de plus de 198 600 Ukrainiens.

Soutenir l’économie

Au cours de l'année écoulée, l'ASFC a continué à travailler sur de multiples fronts pour assurer la libre circulation des échanges commerciaux et la protection de l’économie du pays. L’Agence a :

-traité près de 4 554 300 camions commerciaux entrant au Canada;

-perçu environ 32,7 milliards de dollars en droits et en taxes, ce qui a permis en retour de financer les programmes et services dont dépend la population canadienne;

-intercepté plus de 662 700 kg de tabac et près de 10 100 kg de cannabis, empêchant la fraude fiscale de plusieurs millions de dollars et luttant contre le crime organisé;

-participé à la négociation d'accords de libre-échange avec le Royaume-Uni, l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) et l'Indonésie, ainsi qu'à la modernisation de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Ukraine, et a apporté son appui à ces démarches;

-soutenu le processus de ratification du protocole d'adhésion du Royaume-Uni à l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP);

continué de protéger l'industrie canadienne contre les pratiques commerciales déloyales en administrant la Loi sur les mesures spéciales d'importation (LMSI), avec plus de 199 millions de dollars en droits antidumping et compensateurs, ce qui protège environ 30 000 emplois canadiens par an.

Collaborer avec les communautés autochtones

L'ASFC a pris l'engagement de se réconcilier avec les communautés autochtones par l'intermédiaire de la collaboration, notamment :

-participer avec les communautés autochtones à l’élaboration de solutions visant à modifier la législation sur le droit d'entrée au Canada et à réviser les politiques pour résoudre les enjeux complexes liés au passage frontalier, y compris le rapatriement des objets culturels et des insignes autochtones, au moyen de tables rondes régionales et de la mesure 52 du chapitre sur les priorités communes du plan d'action de la Loi sur les droits des peuples autochtones de la Déclaration des Nations Unies;

-faire progresser le dialogue dans le cadre de l’initiative de collaboration de la Jay Treaty Border Alliance;

effectuer des activités de coréalisation avec le Conseil des Mohawks d'Akwesasne pour faire progresser l'initiative de collaboration frontalière afin d'améliorer les relations et d'atténuer l'impact de la frontière internationale sur la communauté d'Akwesasne;

-amorcer des discussions fructueuses avec la Confédération des Pieds-Noirs;

-faciliter le rapatriement et de la remise en état de nombreux articles culturels et tenues cérémonielles autochtones, tels que le mât totémique commémoratif Ni'isjoohl (nation Nisga'a), le canoë en écorce de bouleau (Mohawks de Kahnawa:ke) ainsi que le hochet de la tortue serpentine et le masque de la Société des faux visages (nation Haudenosaunee – Tuscarora);

-améliorer l'expérience de recrutement des peuples autochtones et les aider à devenir des agents des services frontaliers en mettant au point ainsi qu’en utilisant des outils et des approches, notamment l'initiative du Mentorat pour candidats autochtones. Cette initiative vise à mettre en relation les candidats autochtones qui s'auto-identifient avec des mentors autochtones qui peuvent leur offrir un soutien et des conseils personnalisés.

Protéger l’environnement

L'ASFC s'efforce d’empêcher l'introduction d'espèces envahissantes et de produits alimentaires, végétaux et animaux nuisibles, qui constituent une menace importante aux secteurs de la faune, de la production alimentaire, de la pêche et de la sylviculture du Canada. Pour atteindre cet objectif, l'ASFC a :

-émis plus de 1 600 pénalités totalisant 1 301 600 $ pour des infractions reliées à l'importation d'aliments, de végétaux et d'animaux;

-effectué plus de 29 100 recherches avec des équipes de chiens détecteurs, interceptant plus de 9 850 produits alimentaires, végétaux et animaux à risque élevé;

-reconnu la forêt d'érablières de 8,5 hectares sur le campus principal de l'ASFC à Rigaud comme Autre mesure de conservation efficace par zone. Cela témoigne de l'engagement continu de l'ASFC à protéger la biodiversité tout en contribuant à l'objectif du gouvernement du Canada de conserver et de protéger 30 % des terres et des eaux du pays d'ici 2030.

Citations

« Tous les jours, l'Agence des services frontaliers du Canada accueille les voyageurs et traite les marchandises, soutient notre système d'immigration et empêche les armes à feu et les drogues mortelles d'entrer au pays. Alors que nous célébrons le 20e anniversaire de l'ASFC, je tiens à remercier les agents des services frontaliers et tous les employés, partout au pays et dans le monde entier, de leur engagement inébranlable à assurer la sécurité de nos collectivités et la vigueur de notre économie ».

– Erin O’Gorman, présidente, Agence des services frontaliers du Canada

Jeudi 7 Décembre 2023 - 08:39



Nouveau commentaire :

Merci pour votre contribution ! Votre commentaire sera affiché dans le courant de la journée, après lecture par le webmestre.




Inscription à la newsletter