Recherche sur le site


















Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020

Conseils régionaux de l'ACTA - Membres entrants et sortants pour 2019-2020
L'ACTA a le plaisir d'annoncer le nom des personnes qui ont accepté de devenir membres actifs et engagés des conseils dans les régions respectives. En même temps, l'ACTA tient à remercier sincèrement les personnes qui quittent le conseil et vous remercie de votre engagement et de votre dévouement envers l'association et l'industrie.


21/02/2019


















Vous lisez J'ai mon voyage!

A la découverte des îles Fidji



A la découverte des îles Fidji
Par Nathalie De Grandmont --

Béni par des températures tropicales à l'année, l'archipel des iles Fidji compte plus de 300 îles et îlets, dont seulement une centaine sont habités. Bien que l'île principale (Viti Levu) soit plus développée et commerciale, plusieurs autres petites îles possèdent encore une nature abondante et grandiose, sans parler des plages et des splendeurs sous-marines. Tout cela servi par un peuple coloré et fort hospitalier, qui nous accueille avec de sympathiques " Bula" ! (bonjour!) qui deviennent vite contagieux.


A la découverte des îles Fidji
La séduction, à la mode fidjienne...

Qui ne connait pas les films "Le Lagon bleu" (avec la jeune Brooke Shields) ou " Seul au monde" (avec Tom Hanks) ? Tournées respectivement dans l'archipel des Mamanucas et de Yasawa, ces images de plages et de lagons idylliques ont beaucoup contribué à "mousser" la popularité de Fidji. Aujourd'hui, d'autres destinations du Pacifique sud, telles qu'Hawai (pour le tourisme familial) et la Polynésie française (pour les couples et lunes de miel) lui livrent aussi une féroce compétition. Mais comme le tourisme s'avère la première industrie du pays, le gouvernement semble bien décidé à remonter la côte. C'est d'ailleurs dans ce but que Fidji accueillait, en avril dernier, une cinquantaine de journalistes américains et canadiens de la Society of American Travel Writers (j'étais du nombre!).

Le Directeur exécutif de Tourisme Fidji, Josefa Tuamoto (au centre), en compagnie de certains hôteliers de la Côte du Corail et des archipels des Yasawas et des Mamanucas.
Le Directeur exécutif de Tourisme Fidji, Josefa Tuamoto (au centre), en compagnie de certains hôteliers de la Côte du Corail et des archipels des Yasawas et des Mamanucas.
Comme le rapportait le directeur exécutif de Tourisme Fidji, M. Josefa Tuamoto, Fidji accueille en ce moment près de 60 000 visiteurs d'Amérique du nord (Canada et USA confondus) mais espère faire grimper ce chiffre à 100 000, au cours des prochaines années. De son côté, le transporteur national, Air Pacific, est aussi en mode séduction, notamment auprès du marché canadien. Certes, leurs 4 vols hebdomadaires vers Fidji partent de Los Angeles, sur la côte ouest, mais le transporteur travaille aussi de concert avec American Airlines (partage de codes) et d'autres transporteurs. Selon Marie Yalenkatian, directrice des ventes et du marketing d'Air Pacific pour les Amériques, le transporteur propose en ce moment des promotions très alléchantes, tels que des tarifs à partir de 1305$ (+ taxes) à partir de Montréal. Et ce tarif demeure en vigueur jusqu'au 31 juillet, pour des voyages effectués entre le 1er septembre et le 31 mars 2012. Fait intéressant: Comme Air Pacific dessert aussi l'Australie et la Nouvelle-Zélande, ils incitent les voyageurs nord-américains à jumeler Fidji et l'Australie, en leur offrant de faire escale gratuitement à Fidji, sur leur route vers ou au retour d'Australie. (voir encadré pour autres détails)


C'est de l'aéroport de Nadi (sur Viti Levu) que partent la plupart des vols internes qui desservent les autres îles de l'archipel.
C'est de l'aéroport de Nadi (sur Viti Levu) que partent la plupart des vols internes qui desservent les autres îles de l'archipel.
Viti Levu: point d'arrivée et carrefour obligé

Pour les voyageurs internationaux, le premier point de contact avec Fidji se fait sur l'île de Viti Levu: la plus vaste et la plus peuplée, qui abrite la capitale (Suva) et l'aéroport international (à Nadi). Malheureusement, Viti Levu n'est pas la plus charmante de l'archipel, mais plutôt son poumon commercial, où se concentrent la majorité de la population, des services administratifs, des grandes chaînes d'hôtellerie et de restauration rapide. Par contre, Viti Levu sert de carrefour, pour toutes les autres îles. C'est de l'aéroport de Nadi ou de Suva que partent tous les petits avions de Pacific Sun (la filiale locale d'Air Pacific) qui desservent les îles plus éloignées du nord-est de l'archipel. A une trentaine de minutes de Nadi, le port de Denaurau sert aussi de base pour les nombreux bateaux de croisières, catamarans et traversiers qui permettent d'accéder aux archipels de Yasawas et de Mamanucas (voir le prochain reportage).


La plage de la Côte du Corail. Ici, celle de l'hôtel Intercontinental, qui s'avère l'une des plus belles de cette côte.
La plage de la Côte du Corail. Ici, celle de l'hôtel Intercontinental, qui s'avère l'une des plus belles de cette côte.

L' hôtel Outrigger On the Lagoon Fiji
L' hôtel Outrigger On the Lagoon Fiji
Forces et faiblesses de la Côte du Corail

Bien que plusieurs chaînes d'hôtel soient présentes à proximité de l'aéroport (surtout pour des correspondances), la majorité des hôtels balnéaires se trouvent sur la Côte du Corail, qui débute à une heure de l'aéroport, approximativement. Située sur la côte ouest de l'île, cette région compte plusieurs hôtels de 4 et 5 étoiles. Certains sont bien adaptés à la clientèle d'affaires, tels que le Warwick ou le Shangri-La Fijean Resort & Spa, qui possède son centre de congrès sur place. D'autres, comme le Outrigger on the Lagoon Fiji, se spécialisent dans la clientèle des vacanciers et évoquent les tout-inclus des Caraibes (beaucoup de familles australiennes ou américaines). Le Outrigger, par exemple, regroupe 207 chambres et suites, 47 "bures" traditionnelles, de nombreuses piscines et restaurants, tout en proposant plusieurs programmes d'animation. "Le Outrigger réussit très bien dans le créneau famille", affirme son directeur général, Peter Hopgood. " Notre service de gardienne privée, sur demande (et pas très cher) a débuté modestement avec 6 gardiennes. Mais moins d'un an plus tard, nous avons 26 gardiennes à temps plein", racontait-il.

Les chambres du Outrigger On the Lagoon Fiji
Les chambres du Outrigger On the Lagoon Fiji
Plusieurs familles australiennes rencontrées dans cet hôtel s'avouaient en effet très rassurées de confier leurs enfants aux animateurs Fidjiens. " Ils sont naturellement très enjoués, calmes et patients. Ils adorent et sont excellents avec les enfants", commentaient plusieurs mères. Géré par des Australiens (70%) et des Hawaiens (30%), le Outrigger On the Lagoon Fiji se démarque aussi grâce à son service de concierge (disponible pour les bures, les suites et certaines chambres), son restaurant haut de gamme IVI et son spa perché au-dessus de la propriété, tous deux souvent cités parmi les meilleurs de l'archipel. Très impliqué auprès de la communauté, l'hôtel commandite aussi une équipe de rugby et organise des sorties pour aller voir ces matchs (une véritable religion, pour les locaux).

L'hôtel Warwick se trouve sur la Côte du Corail. Les vagues se brisent le long de la barrière de corail, plus au large.
L'hôtel Warwick se trouve sur la Côte du Corail. Les vagues se brisent le long de la barrière de corail, plus au large.
Une fois par semaine, ils proposent aussi ces fameuses cérémonies... du feu. En effet, les Fidjiens attribuent aux habitants de l'île de Beqa (au sud de Nadi) le don de guérir les brûlures. Mais plusieurs hommes de cette île gagnent aussi leur vie en offrant des spectacles, au cours desquels ils accomplissent un rituel de danses et d'incantations, puis marchent sur des pierres chaudes, au milieu d'un brasier. Une des curiosités locales, tout comme l'image du guerrier Fidjien, qui revient régulièrement au coeur des présentations traditionnelles.

Grâce à sa proximité de l'aéroport, la Côte du Corail joue un rôle important dans le tourisme d'affaires et le tourisme de masse. Par contre, les plages de la Côte de Corail sont décevantes, notamment parce que la dite barrière de corail, située au large, empêche la mer de se rendre plus près (surtout à marée basse). Par conséquent, impossible d'entendre la mer de sa chambre et même sur la plage, l'eau demeure peu profonde et des plus calme. En compensation, plusieurs de ces hôtels ont de bons programmes d'animation, du personnel très attentionné (qui parle très bien anglais) et possèdent d'excellents spas, qui proposent des soins traditionnels fidjiens, à base d'huile de noix de coco ou d'autres produits de l'archipel.


La culture indienne est très présente partout dans l'archipel.
La culture indienne est très présente partout dans l'archipel.
De belles rencontres dans les villages

Pour un nord-américain, les hôtels de la Côte du Corail ne justifient pas de faire un aussi long voyage... Pas uniquement pour un séjour de plage, en tout cas! Tout l'intérêt d'aller à Fidji est de découvrir la culture locale, les gens; qui eux, sont très différents. S'offrir un soin traditionnel est un bon début. Idéalement, une escapade dans les îles de Vanua Levu ou de Taveuni permet aussi de ressentir davantage l'exotisme du Pacifique sud (voir le prochain reportage) . Néanmoins, même sur l'île de Viti Levu, quelques belles découvertes demeurent à la portée... Premier constat: la population Fidjienne est extrêmement métissée. Près de 40% des 850 000 habitants sont des descendants d’ ouvriers agricoles Indiens, venus travailler dans les plantations de canne à sucre, à la fin du 19ème siècle. On retrouve donc des plats indiens (des currys, poulets tandooris, etc.) dans les petits restos locaux et les hôtels tout-inclus, de même que plusieurs traditions, festivals et temples hindous, partout dans l'archipel.

A la découverte des îles Fidji
D'ailleurs, le plus vaste temple hindou du Pacifique sud, l'impressionnant Sri Siva Sabramani bya Swami, se trouve à moins d'une demi-heure de Nadi. Pour un visiteur nord-américain, cette présence indienne ajoute une touche d'exotisme supplémentaire.

Les autres Fidjiens, d'origine aborigène, sont d'un naturel souriant et très bon enfant. Ils abordent même avec humour leur passé cannibaliste (eh! oui! les premiers missionnaires européens arrivés ici ont fini dans la marmite...) et la majorité d'entre eux sont aujourd'hui très pratiquants (méthodistes ou catholiques) Pour aller à leur rencontre, l'idéal est de participer à une excursion qui nous entraîne dans un village. Il y en a 1600 au total dans l'archipel: tous fonctionnent de façon similaire mais il faut généralement être accompagné d'un Fidjien pour y accéder.

L'excursion sur la rivière Sigatoka est l'une des plus populaires sur l'île de Viti Levu.
L'excursion sur la rivière Sigatoka est l'une des plus populaires sur l'île de Viti Levu.
A Viti Levu, l'une des excursions les plus populaires nous emmène sur la rivière Sigatoka: la plus longue du pays, qui draine l'eau douce des montagnes vers la mer. Le trajet se fait en jet-boat et les capitaines veillent à nous offrir quelques sensations fortes.

Toute visite de village débute par une cérémonie de bienvenue, au cours de laquelle on vous sert le fameux Kawa
Toute visite de village débute par une cérémonie de bienvenue, au cours de laquelle on vous sert le fameux Kawa
Mais cette balade permet surtout de traverser la forêt tropicale et de faire escale dans un village (qui varie d'une fois à l'autre). Ce type de visite débute toujours par une cérémonie de bienvenue, au cours de laquelle on nous sert le "kawa", leur boisson traditionnelle faite à partir de la poudre des racines du poivrier. Il n'est pas rare qu'on nous propose plus d'un bol mais attention, sans être un alcool, le kawa a de légers effets narcotiques... Après la visite de l'église, on nous sert un repas convivial, au milieu de tous les villageois, qui sont aussi curieux et fascinés que nous...


Dans le village de Nakabuta, les femmes (principalement) fabriquent des poteries, selon une technique ancestrale.
Dans le village de Nakabuta, les femmes (principalement) fabriquent des poteries, selon une technique ancestrale.
Non loin de la Côte du Corail se trouve également le village de Nakabuta, qui se visite également. Abritant environ 200 personnes, ce village est réputé pour ses poteries, réalisées selon une technique ancestrale qui remonte à près de 3000 ans. Les artisans - majoritairement des femmes - pétrissent le mélange de sable et d'argile avec leurs pieds et leurs mains. Puis, ils façonnent les derniers détails avec des bâtonnets de bois et font sécher ces objets au soleil, avant de les faire cuire dans des fours. Tout cela sans aucun instrument, mais avec beaucoup de précision et de fierté!


L'image du guerrier est encore bien présente dans le folklore de Fidji.
L'image du guerrier est encore bien présente dans le folklore de Fidji.
Personnellement, je conseille aussi aux visiteurs d'aller assister à au moins une messe (catholique ou méthodiste) dans un village fidjien. Généralement, tous les enfants et adultes y chantent « a cappella », avec des harmonies absolument divines ! Et plusieurs d'entre eux n'hésitent pas à venir nous rencontrer à la sortie de la messe, pour dialoguer; ce qui donne lieu à des moments forts sympathiques... Le ministre du tourisme disait dans sa présentation que " la force de Fidji est un esprit, une ambiance générale, que l'on comprend après l'avoir expérimenté. Et plus on cumule les rencontres et les jours passés à Fidji, plus on tend à lui donner raison....


Air Pacific
C'est à partir du terminal international (Thomas Bradley) de Los Angeles qu'Air Pacific propose quatre vols hebdomadaires directs vers Fidji: les mardis, jeudis, samedis et dimanches. Des vols de nuit, d'une dizaine d'heures, à bord d'appareils 747, 737 ou 767, en classe affaires ou économie. Ces vols arrivent à l'aéroport international de Nadi, sur Ile principale de Viti Levu. Nommée plusieurs fois le meilleur transporteur du Pacifique Sud, Air Pacific dessert aussi Honolulu, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, Hong Kong, de même que les îles Salomon, Samoa et Tonga, entre autres. Les voyageurs peuvent faire une escale gratuite à Fidji. Leur compagnie affiliée, Pacific Sun, dessert plusieurs autres îles telles que Vanua Levu, Taveuni, etc. www.airpacific.com

Informations complémentaires
www.fijime.com
www.outriggerfiji.com.fj
www.sigatokariver.com

Mardi 12 Juillet 2011 - 11:46






Inscription à la newsletter






L'ACTA fait salle comble pour son évènement ' Tapis rouge avec vos idoles '

L'ACTA fait salle comble pour son évènement ' Tapis rouge avec vos idoles '
L'ACTA a fait salle comble hier soir (4 septembre) pour la tenue de son évènement de réseautage *Tapis rouge avec vos idoles* qui se déroulait au musée Grévin, logé dans le centre Eaton de Montréal. La soirée débutait avec un verre de mousseux et la visite du musée, suivie d'un coktail-bouchées, d'un repas trois services accompagné de vin, et de tirages de prix et cadeaux, le tout commandité par un grand nombre de fournisseurs, partenaires de l'association.







Des changements à la direction de Club Med Amérique du Nord

Des changements à la direction de Club Med Amérique du Nord
Club Med Canada annonce des évolutions majeures dans ses équipes avec la nomination de Carolyne Doyon au poste de Présidente et Directrice Générale Club Med Amérique du Nord et d’Amélie Brouhard au poste de Vice-Présidente Canada et Mexique.

04/09/2019



La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels

Entrevue avec le nouveau directeur de l' ONTT, Neji Ben Othmane ----

La Tunisie veut développer ses partenariats avec les professionnels
La Tunisie va bien et son tourisme est en croissance ce qui n'est pas pour déplaire à Neji Ben Othmane, nouveau directeur de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au Canada. Installé depuis quelques semaines, il semble ravi de retrouver Montréal, une ville qu'il connait bien puisque c'est lui qui, au départ, avait procédé à l'ouverture du bureau de l'ONTT à Montréal dans les années 90.

26/03/2019